Magazine Humanitaire

Témoignage d'un bénévole : Olivier

Publié le 09 octobre 2012 par Cmasson
Témoignage d'un bénévole : Olivier

Olivier Quaneaux, 48ans, consultant indépendant et créateur d'entreprise. Elevé en Afrique équatoriale et sensibilisé depuis toujours aux inégalités entre les peuples. Bénévole Action Contre la Faim à Toulouse depuis 2009.

-Quand as tu rejoint la délégations départementale d’ACF à Toulouse et quelles étaient tes motivations ?

J'ai rejoint la délégation en 2009 suite à ma participation à la Course contre la Faim, une action que j'ai trouvée particulièrement pertinente et que j'ai souhaité aider à perdurer. C'est l'évolution croissante des situations d'urgence dans le monde, soutenue par une géopolitique mondiale sans scrupules qui motive mon engagement au sein d'ACF reconnue pour l'efficacité de ses actions sur le terrain.

-Quel événement t’a le plus marqué depuis tes débuts aux cotés d’ACF ?

Chaque année, la rencontre avec les collégiens pour l'organisation de La Course a été l'occasion d'un véritable échange constructif et rassurant quand à l'évolution des consciences de la jeunesse. Par ailleurs, le jour de la course est toujours une fête que nous partageons avec enthousiasme.

-Arrives tu à concilier ta vie professionnelle et ton engagement associatif ?

Franchement, mon engagement au sein d'ACF n'a jamais été trop chronophage et nos réunions comme nos actions de terrain sont toujours sympathiques. 1 soirée par mois et quelques heures de WE dans l'année ne grèvent pas vraiment mon emploi du temps. Par ailleurs chacun reste libre de choisir les actions auxquelles il participe.

-Peut on savoir ce que représente, à tes yeux, l’aventure associative au sein d’ACF ?

ACF me donne l'occasion d'agir concrètement dans le sens de mes convictions et de réfléchir à de nouveaux outils de sensibilisation du public. Je suis convaincu que l'amélioration passera avant tout par la prise de conscience, notamment par les jeunes, des graves inégalités qui sont et continueront d'être la source des conflits entre les peuples. Par ailleurs, on se sent renforcé d'agir à plusieurs et nos échanges sont l'occasion de nouvelles rencontres, nombreuses et diversifiées.

-Quels conseils donnerais tu à quelqu’un qui hésite à devenir bénévole ?

« Agir concrètement c'est chercher le moyen de faire avant la raison de ne pas faire » ©

Retour à la liste des articles


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cmasson 71342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte