Magazine Environnement

Nicole Bricq défend le nucléaire français à Varsovie

Publié le 15 octobre 2012 par Lenergiedavancer @Fil_energie
centrale_nucleaire

Nicole Bricq, ministre française du Commerce extérieur, était jeudi en déplacement à Varsovie (Pologne) afin de défendre l’offre française de construction d’une centrale nucléaire.

La ministre s’est entretenue avec Waldemar Pawlak, ministre polonais de l’Economie, afin de lui faire valoir l’intérêt de l’offre française. En effet, l’appel d’offre concernant le projet nucléaire Polonais doit être ouvert au printemps prochain et la ministre affirme que « nous avons des atouts compétitifs, la sûreté, l’offre intégrée avec les principaux agents » que sont EDF, Areva et GDF.

Aucune centrale nucléaire n’est installée en Pologne, pays qui produit 90% de son électricité à partir du charbon. Le pays veut cependant se lancer dans la construction, d’ici 2024, de deux centrales nucléaires de 3000 MW chacune.

Mme Bricq s’est aussi exprimée sur l’éviction « surprise » d’Areva de l’appel d’offres en République Tchèque. Le groupe français, leader mondial de l’énergie nucléaire, était en compétition avec l’américain Westinghouse et le consortium russes (Atomstroïexport et Gidropress) tchèque (Skoda JS) sur le projet de construction de deux nouvelles tranches de la centrale nucléaire de Temelin. « Nous entendons bien tout faire pour revenir dans la compétition« , a assuré la ministre.

La décision finale pour cette commande dont la valeur est évaluée entre 8 et 12 milliards d’euros est attendue courant 2013.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte