Magazine Séries

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 3. Episode 1.

Publié le 15 octobre 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2012-10-15-20h18m28s200.png

The Walking Dead // Saison 3. Episode 1. Seed.


Si les trois derniers épisodes de la saison 2 m'avait rassuré, j'avais tout de même une petite appréhension à l'idée de lancer la troisième. Surtout qu'il va y avoir 16 épisodes et quand on voit l'ennui provoqué par l'entière saison 2, je me demande si ils ne vont pas nous rejouer le coup de la série qui fait du surplace pour nous parler des problèmes de pipi de Lori ou encore passer son temps dans la foret à discuter du beau temps à la recherche d'une des leurs. Comme vous le savez tous, pour moi The Walking Dead n'est pas une bonne série. Elle ne l'a jamais été. Tout au mieux c'était un divertissement durant quelques épisodes de la première saison et puis durant le season 2 première qui m'avait redonné foi en la série (une foi vite balayée par le côté très somnifère du reste des épisodes qui ont suivi). Et puis la série a montré les crocs à la fin de la saison 2, révélant qu'elle en avant dans le ventre se risquant à tuer Dale ou encore Shane en seulement deux épisodes. La fin de l'épisode précédent donnait envie de voir à quoi pouvait ressembler cette prison que l'on pouvait apercevoir au loin. Il s'est donc déroulé un mois entre les derniers rebondissements de la saison 2 et ce début de saison. Ils ont donc passé pas mal de temps à renifler ce lieu étrange.
Mais heureusement sue The Walking Dead ne prend pas le temps de nous parler de ce mois certainement ennuyeux pour tout de suite nous faire profiter du feu de l'action. Je vois que The Walking Dead a écouté mes conseils en donnant plus de zombies. Ils ont certainement éclaté le budget de l'épisode (mais vu le succès de la série, AMC peut très bien mettre la main à la poche). Ce côté Land of the Dead était appréciable, surtout que le petit groupe mené par Rick est maintenant devenu un groupe autonome et cohérent. Il faut dire qu'ils ont passé toute la saison 2 à développer les personnages et leurs personnalités. Il était donc temps d'exploiter ça en cohésion d'équipe. Tout n'est pas parfait mais moins les personnages en disent, mieux le spectacle se porte. Car justement, cet épisode jouit de beaucoup de bonnes choses et en premier lieu : le combat de zombies. On en déchiquette, poignarde, embroche, … mais jamais la série ne nous laisse de répit. On pourrait donc presque se croire dans l'un des derniers volets de la saga Resident Evil où l'on va continuellement encore et encore nous offrir du sang de zombies.

vlcsnap-2012-10-15-20h12m11s23.png
"Seed" a donc un parti pris des plus intéressants. Mais cet épisode permet aussi de découvrir un tout nouveau lieu : la prison. Mais quelle prison. Je ne sais pas trop quel est ce lieu mythique (et je ne veux pas le savoir pour le moment, je préfère le découvrir au fur et à mesure) qui est présent dans les comics et dont tout le monde parle. Mais je vais attendre que la série laisse un peu les personnages respirer afin de faire la rencontre des autochtones locaux qui n'interviennent dans cet épisode qu'à la fin. Un moment assez jouissif dans le sens où les dialogues, aussi creux soient-ils sont là pour servir la soupe au téléspectateur. Mon personnage préféré, Lori (toujours joué par l'excellente Sarah Wayne Callies) m'a encore une fois amusé. J'adore cette femme, elle est adorable et enceinte jusqu'au cou, elle est encore plus intéressante. Notamment quand elle se retrouve à agiter du grillage (ce qui m'a fait rire). Mais l'on sait pertinemment que la grossesse de Lori ne sera pas de tout repos (il faut tout de même apporter un peu d'action dans la série et de drame).
J'attends donc comme tout bon téléspectateur. Mais dans un premier temps, je reste donc surpris par cette reprise (un peu comme celle de la seconde saison). Rythmée et particulièrement jouissive, sans laisser de place à des intrigues de seconde zone dont tout le monde se moque complètement. Le silence est le maitre, et ce n'est pas plus mal. Le cri des zombies et le côté glauque de l'endroit sont suffisant pour nous offrir la dose de cinéma d'horreur dont on pouvait avoir besoin. Sans compter sur la petite amputation à la hache de la fin de l'épisode que j'ai trouvé assez appétissante (surtout quand on vient d'enfiler son dîner). Mais maintenant je reste sur les gardes car après une saison 2 globalement ratée, je pense qu'il est temps pour nous de voir ce que cette saison a dans le ventre. Nous offrir un spectacle visuel intéressant pendant 50 minutes c'est bien, mais il faudrait aussi que cela dure. Autre détail, le générique a changé. Peut être est-ce le début d'une toute nouvelle ère pour The Walking Dead et surtout une ère où moi j'aime la série.
Note : 8/10. En bref, un solide retour pour The Walking Dead privilégiant le côté divertissant et sanglant de la série. Un choix judicieux qui ne laisse pas de répit au téléspectateur qui en prend plein la figure et qui s'amuse comme un petit fou.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines