Magazine Humour

Pourquoi croit-on que les personnages de mangas sont blancs/caucasiens ?

Par Benoit B.
Dragon Ball constipation

Tout ça, c’est la faute au blancocentrisme !
Arg mayrde !! J’ai commencé par la conclusion ! Râh, l’erreur de débutant ! Je vais passer pour un rédacteur précoce ! Bon, ressaisi toi mon petit Cerberuktru*bruit de crachat* Machin, on a qu’à dire que c’est pour rendre hommage aux mangas et leur manie de se lire à l’envers, voilà, ouais, c’est exactement ça, un hommage ! Ah ah ah, continue de sourire, personne n’a rien remarqué !
"Queuah ! Les mangas se lisent à l’envers ?? Puréééée mais pourquoi personne me préviens jamais ! Je comprend mieux maintenant pourquoi dans Dragon Ball ils perdent progressivement leurs boules et quand ils se tapent dessus ils guérissent et deviennent de moins en moins Ariens ?! REVELATION §§"
Death note just as planned cahier magique résurrection

Il n’est jamais trop tard pour apprendre, voix dans ma tête ! Bon, reprenons dans le bon sens. Si vous lisez des mangas ou zieutez de temps à autres des animés, vous vous êtes peut-être déjà posé cette question hautement philosophique "Pourquoi les japonais s’acharnent à dessiner leurs héros blancs/caucasiens ?" voir, pour nos amis racistes "Ils sont quand même vachement blanc ces jaunes ! Ils aiment pas leur propre tronche c’est ça ?! Et pourquoi leurs cheveux défient les lois de gravitation universelle ??!". Vous allez être triste, je n’ai pas de réponse pour les coupes de cheveux non euclidiennes, en revanche, j’en ai une pour leur tronche et c’est pourquoi je vais gentiment étaler ma confiture sur le pourquoi de cet étrange impression !


Champignon Pourquoi voit-on des blancs caucasiens dans les mangas/animes ?
Il faut avouer que, lorsqu’on observe un personnage de manga, la question est troublante. Prenons ce personnage par exemple :
Personnage manga cheveux violets

Mais c’est bien sur !! Tous les caucasiens ont les cheveux violet fluo, le nez quasi inexistant et des yeux qui leur bouffent 99.9% de la face !! Comment n’ai-je pas pu le voir plus tôt !!
"Bon, t’as fini de te moquer espèce de mycose vaginale ! Ton exemple est comme toi, de mauvaise foi et en plus il sent de la bouche. Tiens, au pif, elle, me fait pas croire qu’elle à l’air Japonaise !!"
blonde naruto

Certes, elle n’a effectivement pas l’air très Japonaise mais, en quoi son apparence stylisée la rend plus Caucasienne qu’Asiatique au juste ? Et ne me dis pas que c’est à cause de sa couleur de cheveux, dans les mangas il y a à peu près autant de personnages aux cheveux blonds que violet fluo caca d’oie donc ce n’est pas franchement un critère.
"Mais les yeux !! Les yeux sont énormes ! Bon, c’est vrai qu’aucun Caucasien n’a des yeux de cette taille mais ils sont quand même plus proche des nôtres que de ceux des Japonais !"
Hum, ok, mais si on suit cette logique ça veut dire que les personnages de mangas sont plus proche du lémurien que de l’être humain, non ?
lémurien manga gros yeux no-jutus

Bref, si on entre dans le jeu des comparaisons, on remarque vite que la haute stylisation des personnes de mangas fait qu’ils ne ressemblent pas franchement aux Japonais et guère plus aux Caucasiens (les mauvaises langues diront même qu’ils ne ressemblent pas à grand-chose, les mesquins). Mais alors, pourquoi cette impression persiste-t-elle autant et pourquoi ce débat sur la Caucasianité des persos de mangas resurgit aussi régulièrement ? Simple, grâce au phénomène que j’appellerais le Blancocentrisme parce que ça sonne stupide et que j’ai la polio du vocabulaire en plus je sais jamais ou mettre le H dans ehtnhocentrhismhe.
En gros, dans notre société, le blancocentrisme c’est le fait de considérer que, sans élément "stéréotypé", un dessin, même ultra simplifié, est celui d’un caucasien. Par exemple, prenez un smilie ou un bonhomme bâton, par défaut, celui-ci sera considéré comme un homme caucasien. C’est notre standard.
bonhomme baton caucasien

Si on veut qu’il devienne femme, paf, faut lui ajouter une jupe ou des boobs :
bonhomme baton caucasien femme

Si l’on veut qu’il soit asiatique, pif :
bonhomme baton japonais

Et si on veut que ce soit Emmanuel Chain :
bonhomme baton emmanuel chain

Sans élément indicatif, on se rabat systématiquement sur notre défaut, notre standard. C’est ce même réflexe d’"humain standard" qui nous fait souvent dire "t’as vu ce black" (ou "cet homme fort ombrageux") au lieu de simplement dire "t’as vu ce type". Ce biais est d’ailleurs tellement bien ancré qu’il ne nous viendrait jamais à l’esprit de considérer les figurines Lego (ou les Simpsons) comme autre chose que Caucasiennes malgré leur peau jaune fluo.
simpsons japonais pourquoi americains

Du coup, face aux personnages de manga, comme aucun stéréotype racial connu, tel que des sushis ou une culotte d’étudiante sur la tête, ne nous donne d’indication, ce mécanisme instinctif agit à nouveau et on les considèrent, par principe (et réflexe), comme Caucasiens. Pour les Japonais, c’est exactement la même chose, sans indication contraire, pour eux, le défaut est Japonais et c’est pourquoi leurs personnages de manga, du moment qu’ils ressemblent à des êtres humains, sont considérés comme Japonais.
Monsieur réservoir d'essence semble vachement caucasien

D’ailleurs, on peut avoir la preuve de cela en observant la façon dont ils dessinent des personnages censés être "étrangers". Lorsqu’il s’agit d’un Caucasien, il est généralement représenté avec une mâchoire plus carrée que le slip de Bob l’éponge, un nez très allongé et épais ainsi que des yeux qui violent un peu moins leur surface visagesque disponible. Voici un bel exemple qui sent le claquos avec un Français dans Death Note :
Death Note francais

Ce qui peut surprendre c’est que les Japonais, dès l’instant ou la majorité de leurs personnages sont censés être d’autre nationalité que Japonaise (comme par exemple dans un manga historique sur la Chine ou un remake à coup de mechas géant d'Alexandre Dumas dans Gankutsuou: The Count of Monte Cristo), ne s’embarrassent plus de marqueurs raciaux et gardent le style manga classique. En soit, c’est logique, le cadre étant clair, plus besoin d’en rajouter par le dessin. Les marqueurs raciaux sont utilisés uniquement dans le cas ou l’étranger est une minorité et qu’il devrait donc repartir dans son pays d’étrangie en charter ce sale voleur d’emploi !.
"Ouais mais peu importe que les Japonais considèrent les persos de manga comme Jap, ça ne change pas le fait qu’ils ressemblent vachement plus à des Européens qu’à des Asiatiques ! Ils ne se l’avouent peut être pas mais leur tendance à kiffer les gros yeux globuleux et la peau blanche comme des fesses, ça montre clairement que leur idéal de beauté est de ressembler à nous, les bogoss de l’occident tavu !"
L'idole des japs johnny

Et paf, encore du gros blancocentrisme ! C’est vrai, c’est flatteur de se dire que les Japonais nous trouvent tellement formidablawesome qu’ils veulent trop nous ressembler enfin, plus vous que moi, le physique de type accident de la route n’est pas très en vogue, le problème c’est qu’il s’agit d’une coïncidence née de plusieurs facteurs qui n’ont rien à voir.
Les yeux : L’origine des regards de lémuriens remonte au "père" du film d’animation Japonais Osamu Tezuka (créateur d’Astroboy et de Prince "Je vous jure, c’est le roi Lion qui m’a tout repompé" Léo). Celui-ci kiffait grave le boule de Disney et en particulier une de ses création, Betty Boop, à qui il a piqué les yeux.
"Ah ah ! Tu vois que les yeux sont bien caucasiens espèce de mécréant !! Tu t’es piégé tout seul comme une vulgaire déjection !"
Oui, et alors ? L’inspiration de départ est peut être caucasienne (encore que, Betty Boop ressemble autant à un être humain que les frères Bogdanov), mais au final, cet amour des grands yeux n’a rien à voir avec le fait de vouloir être Caucasien. Les grands yeux sont un symbole quasi universel de mignonnetté et d’innocence et c’est d’ailleurs pour cela que Disney lui-même les utilisait principalement pour les enfants ou les gentils animaux meugnons. Est-ce que cela veut dire pour autant que les Japonais veulent devenir des animaux meugnons ?
Cosplay moche pikachu

Non ! Les Japonais accordent simplement beaucoup d’importance aux grands yeux car ils sont jugés plus expressifs et francs et c’est pour ça que les comics américains, avec leurs héros aux yeux "caucasiens presque réalistes", peinent à s’implanter au pays du soleil levant car dans les autres pays, le soleil se contente de se coucher, c’est comme ça cherchez pas.
wolverine stéroides

Dernier détail, et pas des moindres, pas mal de Japonais n’ont pas les yeux méta bridés. Ils ont plus souvent les yeux en amande qu'en fente de tirelire comme le veulent les gentilles caricatures.
Yeux japonais

La peau : "Bon, les yeux, à la limite je veux bien mais la peau ?! Franchement, les persos de mangas vont du rose pale au blanc comme un cul. Si ça c’est pas être caucasien je ne sais pas ce qu’il te faut !!"
Oui, et ? Ce n’est pas parce que l’on dit que les Caucasiens sont blancs qu’ils ressemblent à un rail de coke, en pratique notre peau est plutôt rose à tendance orangée (la mienne pencherait même sur le marron mais ça doit venir du fait que mon bain annuel tombe les 29 février). Les Japonais, eux, sont souvent très pâles, limite blancs ce qui les rapprochent drôlement plus d’un personnage de manga que de Super-Dupont.
Je n'ai aucun mérite, je n'ai plus de sang dans le corps

D’ailleurs, cet exemple de la couleur de peau démontre bien la force du blancocentrisme. Si les Japonais visaient véritablement l’idéal Caucasien, pourquoi ne cherchent-ils pas à être tout bronzés dans ce cas ? Après tout, la peau cuite à point est tendance par chez nous ? Mais non, ils préfèrent la peau pâle car chez eux, avoir la peau bronzé est signe que l’on travaille à l’extérieur et c’est la méga lose. Leur critère ne vient donc pas de nos tronche mais de leur histoire, comme ce fut le cas pour nous il y a plusieurs siècles !
Maitre nageur gros thon retourne port de pêche

D’ailleurs, si l’on applique aux Caucasiens la même logique que celle appliquée aux Japonais, est ce que le fait de vouloir être bronzé signifient qu’on veut devenir noir ce même argument fonctionne également avec "gros pénis" parce que les clichés "çé rigoulo" ?
gantz

Il est intéressant de noter que ces deux arguments concernant les yeux et la couleur de peau sont un bel exemple de biais de confirmation, ou syndrome de "je ne vois que ce qu’y m’arrange" puisqu’il oublie au passage que les personnages de mangas ont des nez quasi inexistants, qu’ils ont un menton très fin et une carrure que l’on pourrait juger fluette en comparaison de l’idéal bodybuildé Caucasien. Autant de caractéristiques plus proches des Japonais que des Caucasiens.


Champignon Tl;dr
Les personnages de manga nous apparaissent comme Caucasiens car, sans élément contradictoire, dans notre société le "Caucasien" est notre être humain "par défaut". Ce biais, alimenté par des clichés sur les asiatiques fortement ancrés, font que l’on associe peau blanche et grands yeux à des idéaux de beauté occidentaux quand il s’agit en réalité simplement d’un idéal de beauté purement Japonais basé sur l’innocence. Idéal exagéré à outrance pour finir par ne plus ressembler à rien de connu.
fuck i ate my pikachu

Bref, tout ça pour dire que les personnages de mangas sont tellement "aliens" qu’on peut y projeter ce que l’on veut, ce qui est cool pour leur exportation et la promotion de l’hethnhocenthrismeh ! Purée, ils sont fort ces Japonais !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benoit B. 13656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines