Magazine Santé

Les dangers d’un faible taux de cholestérol – par le Dr Uffe Ravnskov

Publié le 21 avril 2009 par Phil443

Nous savons que le cholestérol est un produit chimique essentiel dans notre corps avec une large gamme d'utilisations et d'applic Tout comme la température de notre corps est maintenue dans des limites très précises durant toute notre vie, il en est de même pour des centaines d'autres processus et réactions chimiques. ations.

Nous n'avons pas besoin de mesurer et de "corriger", même un seul d'entre eux ; nos organismes peuvent les réguler et le font automatiquement dans des limites fines et avec une grande précision.

Contrairement à la température corporelle , le taux de cholestérol augmente naturellement avec l'âge et l'idée que chacun, jeune ou vieux, homme ou femme, doit avoir exactement la même quantité de cholestérol dans le sang est, franchement, tout à fait ridicule. Alors, n'est-il pas concevable que si le cholestérol n'est pas disponible en quantité suffisante, cette carence puisse avoir des effets catastrophiques ?

Les maladies et les autres questions de santé dont le risque augmente si votre cholestérol est abaissé, soit par la maladie soit artificiellement avec des médicaments, sont nombreuses. Les médicaments anti-cholestérol, eux-mêmes, accroissent également les risques en raison des effets secondaires indésirables qu'ils produisent . Cet aspect sera discuté sur une autre partie de ce site. Mais il suffit de regarder les conditions énumérées dans le menu ci-dessus, ou les dangers d'avoir un faible indice en cholestérol, pour se rendre compte que l'abaissement du cholestérol comporte des risques importants.

Aussi, avec toutes ces informations apparemment à portée de main, on peut se demander pourquoi il y a une aussi large acceptation du mythe du cholestérol dans le monde médical, et pourquoi les médecins insistent pour que tout le monde ait exactement le même taux de cholestérol.

L'explication en est relativement simple. Tout d'abord, il y a quelque 30.000 articles médicaux publiés et aucun médecin ne peut tous les lire. Deuxièmement ... parmi les nombreuses études qui ont été publiées ...

En outre, les compagnies pharmaceutiques qui vendent des médicaments anti-cholestérol produisent de nombreuses publications qui diffusent le mythe du cholestérol à des millions d'exemplaires. Le Dr Jerome P.Kassirer, un ancien rédacteur en chef du New England Journal of Medicine a montré aux lecteurs du Washington Post que les publications majeures telles que La lettre Lipidique, Lipides-en-LigneetLa gestion des Lipides sont toutes financées par les fabricants de médicaments anti-cholestérol.

Ces publications, qui mettent en garde sans relâche contre les (faux) dangers du cholestérol, atteignent des millions de médecins ; elles sont conçues, bien sûr, pour les convaincre de prescrire leurs médicaments anti-cholestérol.

Le Dr A.E.Dugdale de l'hôpital de St Lucia, en Australie, a examiné les coûts et les bénéfices de la réduction ducholestérol d'après les statistiques de mortalité australiennes en 1984. Ce qu'il a découvert est que l'effet principal de la réduction du cholestérol " est de modifier la cause de la mort ".

" Lorsque les niveaux les plus bas de cholestérol sont comparés aux plus élevés, la proportion de décès par maladies cardiaques est presque réduit de moitié, mais la proportion de tumeurs malignes [cancers] est pratiquement doublée ".

Tout " patient " qui n'a pas connaissance de ces preuves est en grave danger de devenir une victime de l'escroquerie de l'abaissement du cholestérol.

Cette déclaration semble si incroyable que cela prend beaucoup de temps pour effacer le lavage de cerveau de son esprit afin de comprendre pleinement son importance. Pourtant, le fait que les personnes ayant un cholestérol élevé vivent plus longtemps ressort clairement de nombreux articles scientifiques.

Les partisans de la campagne contre le cholestérol ignorent cette observation systématiquement, ou la considèrent comme une exception rare, produite par hasard parmi un grand nombre d'études démontrant le contraire.

Chacune de ces deux idées ne peut pas être vraie. Permettez-moi de résumer les faits nombreux qui sont incompatibles avec l'idée qu'un cholestérol élevé soit mauvais.

Si un cholestérol élevé était la cause la plus importante de l'athérosclérose, les gens ayant un cholestérol élevé devraient avoir plus d'athérosclérose que les personnes ayant un cholestérol bas .

Si le cholestérol élevé était la cause la plus importante de l'athérosclérose, l'abaissement du cholestérol devrait influer sur le processus d'athérosclérose en proportion avec son degré de réduction .

J'ai déjà mentionné ce second argument mais on ne le répétera jamais trop : l'hypercho-lestérolémie est associée à la longévité chez les personnes âgées. Il est difficile d'ignorer le fait que pendant la période de la vie où la plupart des maladies cardiovasculaires se produisent et dont la plupart des gens meurent ( et la plupart d'entre nous meurent de maladies cardio-vasculaires ) , on trouve la plus faible mortalité chez les gens avec un taux élevé de cholestérol. Comment est-il possible que le cholestérol élevé soit néfaste pour les parois des artères et provoque la maladie coronarienne fatale, si ceux dont le cholestérol est le plus élevé vivent plus longtemps que ceux dont le cholestérol est bas ?


Krumholz HM and others. Lack of association between cholesterol and coronary heart disease mortality and morbidity and all-cause mortality in persons older than 70 years. Journal of the American Medical Association 272, 1335-1340, 1990. The unsuccessful trials: a) Anderson JL and others. Circulation 99, 1540-1547, 1999. b) Leowattana W and others. Journal of the Medical Association of Thailand 84 (Suppl 3), S669-S675, 2001. c) Cercek B and others. Lancet 361, 809-813, 2003. d) O'Connor CM and others. Journal of the American Medical Association. 290, 1459-1466, 2003. Ravnskov U. High cholesterol may protect against infections and atherosclerosis. Quarterly Journal of Medicine 96, 927-934, 2003. Jacobs D and others. Report of the conference on low blood cholesterol: Mortality associations. Circulation 86, 1046-1060, 1992. Iribarren C and others. Serum total cholesterol and risk of hospitalization, and death from respiratory disease. International Journal of Epidemiology 26, 1191-1202, 1997. Iribarren C and others. Cohort study of serum total cholesterol and in-hospital incidence of infectious diseases. Epidemiology and Infection 121, 335-347, 1998.

Les dangers d’un faible taux de cholestérol – par le Dr Uffe Ravnskov

Uffe Ravnskov MD, is the author of , The Cholesterol Myths and chairman of The International Network of Cholesterol Skeptics ( thincs.org). Written by : Jill Nienhiser **

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Dr Clown : sourire malgré la maladie

    Depuis quelques années, une épidémie de rires court dans les hôpitaux de Montréal. C'est que Dr Clown, dont le rire est contagieux, prescrit des sourires aux... Lire la suite

    Par  Marieclaude
    SANTÉ, SOINS
  • Dr Pepper et les Gun’s

    Le Dr Jones avec le Dr Pepper Le fabriquant de la boisson Dr. Pepper avait promis une canette de soda grauite pour chaque américain si l'album des Guns N' Roses... Lire la suite

    Par  Ericlaforge
    CULTURE, MUSIQUE
  • Dr House : 5.04 Birthmarks

    Je n’avais pas aimé le premier épisode avec le détective privé, j’avais aimé le deuxième. Et cette fois ci il n’est pas là. J’espère qu’on le reverra quand même. Lire la suite

    Par  Tao
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Six by Seuss - Dr Seuss

    Livre en anglais Les Dr Seuss sont des incontournables de la littérature enfantine. Le créateur du Grinch a écrit de nombreuses histoires qui aident les... Lire la suite

    Par  Vanina Delobelle
    CONSO, CULTURE, LIVRES
  • Le Dr Frankenstein existe-t-il vraiment ?

    Tadaaaam !Voici le vendredi !Vous savez qu'il y a plusieurs voies pour rendre les ordis vraiment beaucoup plus performants. Entre autre, la technologie optique... Lire la suite

    Par  Galien
    BD & DESSINS, TALENTS
  • Dr House : 5.05 Lucky Thirteen

    Ça commence fort, le docteur Hadley ramène une fille chez elle. Deux femmes aussi jolies ensemble tout un fantasme pour House. Et ça tombe bien la demoiselle... Lire la suite

    Par  Tao
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Dr. House écrit !

    Décidément, notre bon Dr. House a tous les talents. Après avoir sorti un disque avec son groupe, Band From TV, composé de stars télé comme James Denton... Lire la suite

    Par  Chantal Doumont
    CULTURE, SÉRIES

A propos de l’auteur


Phil443 99 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines