Magazine Afrique

Le chef des Toubabs à Dakar

Publié le 17 octobre 2012 par Dioufaleyna

Le chef des Toubabs à Dakar

Il y a quelques jours notre chef suprême, le chef des Toubabs , le chef de nous quoi était en visite à Dakar.

Si t’as pas compris ma vanne  c’est de François Hollande  que je te parle.

C’est le premier voyage diplomatique de notre Président de la République  en Afrique depuis son élection et il commence par le Sénégal , wahou il a des Corones !!

pourquoi  dis-je cela ?

Car l’ombre d’un nabot  hyperactif plane depuis 2007 et il va falloir en rectifier des conneries dites par son vilain prédecesseur. Pour le RIS (Rassemblement Islamique du Sénégal) il doit même présenter des excuses  publiques au peuple Africain et au peuple sénégalais en particulier.

Franchise, respect et transparence sont les  mots  clefs de la nouvelle  relation que le président français veut installer entre la France et L’Afrique.

A la suite de son discours je me suis mise à lire les commentaires sur certaines pages Facebook dédiées au Sénégal, pour voir comment les Sénégalais avaient perçu ce discours.

Je n’ai pas été étonnée de certains propos haineux, racistes, violent même à l’encontre d’Hollande , des français et par extension même à l’encontre des blancs .

Je ne suis pas choquée  de tels propos , comme le dit justement  François Hollande  (ou plutôt celui qui a rédigé son discours) L’histoire qui lie le Sénégal à la France est « belle , rebelle et cruelle ».

Mais une chose m’interpelle quand même quand je lis tant de haine, moi la Toubab du haut de mes 31 ans  je ne suis pas responsable de la colonisation , de l’esclavage ou bien encore de la façon dont on traite les noirs (et les étrangers en général ) en France .Alors  pourquoi devrais-je payer  pour les atrocités perpétrées par le  peuple blanc contre le peuple noir ?

Dans  ce cas là si j’applique le même raisonnement , nous les Mosellans et les Alsaciens anciennement annexés par les allemands nous devrions donc penser que ce sont tous des nazis et nous devrions tous alors les détester ? même le petit Wernher Schmitt  de 8 ans qui n’a rien demandé à personne !! Aucun être  humain  n’est responsable des actes commis par son peuple dans le passé.Il est facile pour moi de dire cela , je suis du « bon » côté de la barrière pourriez vous me dire !

Mais je pense tout simplement qu’il faut  avancer, le passé qui lie le peuple blanc au peuple noir et un lourd héritage et il sera difficile de l’oublier, d’ailleurs NON il ne faudra jamais oublier , mais la nouvelle génération doit avancer .

Pour en revenir  au chef des Toubabs   il n’y a aucune insulte au peuple africain dans son discours   qui est d’ailleurs diamétralement opposé à celui de l’auteur du Karsher  spécial banlieue.

Non , Mr Hollande a décidé d’être lucide et d’admettre à quel point la France doit être reconnaissante  envers le Sénégal, Il parlera ainsi des  courageux tirailleurs sénégalais.

«  le sang africain a été versé pour la liberté du monde. » dit-il.

Il se rendra  sur l’Ile de Gorée accompagné d’élus d’outre-mer, pour rendre hommage à la mémoire des victimes de l’esclavage et de la traite car  soulignera t-il «  L’histoire de l’esclavage, nous devons la connaître, l’enseigner et en tirer toutes les leçons, parce que l’exploitation des êtres humains continue de souiller l’idée même d’humanité. »

Je ne vais pas  continuer à vous citer son discours , d’ailleurs si l’envie vous en prend vous pouvez le lire ici.

Bien sur vous pouvez dire qu’il n’est pas mieux que ces prédécesseurs, ou encore qu’il n’a pas mot à dire sur le sujet , bien sur on peut aussi penser que ce ne sont que belles paroles et effets de manche, que tout ce blabla ne sert à rien.

Mais on peut quand même lui laisser une chose, c’est avec beaucoup de respect qu’il est venu poser ses pieds sur le sol de la Teranga et pour cela je suis fière d’avoir contribuer même de loin  à son élection ( oui j’ai été voté pour lui  dans mon petit consulat de Dakar pour ne pas que Sarkommence !)

A la fin de son discours il cite un passage de l’hymne national de  Senghor , je ne vais  pas vous faire un copié collé mais plutôt vous citer un autre passage qui traduit le fond de ma pensée : « Le Bantou est un frère, et l’Arabe et le Blanc. »

Non je ne vis pas dans un monde de bisounours et je ne crois pas qu’un jour on puisse tous vivre en paix , mais j’ai l’utopie de croire qu’un jour nous pourrons quand même  avancer   (main dans la main?) sans le poids de  notre lourd héritage en commun.

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dioufaleyna 4244 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine