Magazine Humeur

De Pétain et Mussolini, à la CIA, la face cachée de Robert Schuman et Alcide De Gasperi.

Publié le 19 octobre 2012 par Tuttouno

Quand la CIA finançait la construction européenne, et la Grande Opera.


De Pétain et Mussolini, à la CIA, la face cachée de Robert Schuman et Alcide De Gasperi.1- La construction européenne et Robert Schuman ont été financés par les Etats-Unis 
Des fédéralistes européens financés par des chefs de l’espionnage américain
Ambrose Evans-Prichard – Bruxelles
Daily Telegraph, le 19 septembre 2000 Des documents déclassifiés du gouvernement américain montrent que la communauté du renseignement des États-Unis a mené une campagne dans les années 1950 et 1960 pour favoriser l’unification de l’Europe. Celle-ci finança et dirigea le Mouvement fédéraliste européen.  Les documents confirment des soupçons émis à l’époque : en coulisse, l’Amérique travaillait avec acharnement à pousser la Grande-Bretagne à s’intégrer à un État européen. Un memorandum, daté du 26 juillet 1950, donne des instructions pour une campagne visant à promouvoir un véritable parlement européen. Il est signé par le Général William J. Donovan, chef du Bureau américain des services stratégiques en temps de guerre (OSS), l’ancêtre de la CIA.  Certains de ces documents, découverts par Joshua Paul, chercheur à l’Université de Georgetown à Washington, avaient été mis à disposition par les Archives nationales américaines. Le principal levier de Washington sur l’ordre du jour européen était le Comité Américain pour une Europe Unie (ACUE : American Committee on United Europe), créé en 1948. Donovan, qui se présentait alors comme un avocat en droit privé, en était le président.  Le vice-président, Allen Dulles, était le directeur de la CIA pendant les années 1950. Le comité comptait parmi ses membres Walter Bedell Smith, le premier directeur de la CIA, ainsi que d’anciennes personnalités et des responsables de l’OSS qui travaillaient par intermittence pour la CIA. Les documents montrent que l’ACUE a financé le Mouvement européen, l’organisation fédéraliste la plus importante d’après-guerre. En 1958, par exemple, l’ACUE a assuré 53,5 % du financement du mouvement.
 L’European Youth Campaign, une branche du Mouvement européen, était entièrement financée et contrôlée par Washington. Son directeur belge, le Baron Boel, recevait des versements mensuels sur un compte spécial. Lorsqu’il était à la tête du Mouvement européen, Joseph Retinger, d’origine polonaise, avait essayé de mettre un frein à une telle mainmise et de lever des fonds en Europe ; il fut rapidement réprimandé.  Les dirigeants du Mouvement européen – Retinger, le visionnaire Robert Schuman et l’ancien premier ministre belge, Paul-Henri Spaak – étaient tous traités comme des employés par leurs parrains américains. Le rôle des États-Unis fut tenu secret. L’argent de l’ACUE provenait des fondations Ford et Rockefeller, ainsi que de milieux d’affaires ayant des liens étroits avec le gouvernement américain.  Paul Hoffman, directeur de la Fondation Ford et ex-officier de l’OSS, fut également à la tête de l’ACUE à la fin des années 1950. Le Département d’État y jouait aussi un rôle. Une note émanant de la Direction Europe, datée du 11 juin 1965, conseille au vice-président de la Communauté Économique Européenne, Robert Marjolin, de poursuivre de façon subreptice l’objectif d’une union monétaire.  Elle recommande d’empêcher tout débat jusqu’au moment où « l’adoption de telles propositions serait devenue pratiquement inévitable ». Traduit de l’anglais par Laurent Dauré. Source:   http://www.u-p-r.fr/des-federalistes-europeens-finances-par-des-chefs...
************************
De Pétain et Mussolini, à la CIA, la face cachée de Robert Schuman et Alcide De Gasperi.2- Découvrez qui était vraiment le « Père de l’Europe »  http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/robert-schuman... Télécharger le dossier complet au format PDF Par François ASSELINEAU Version mise à  jour du 2 février 2011
Tous droits réservés – Date de première parution : 9 mai 2010 ************************* 3- Remarquables enquêtes du magazine Historia (France) et de Solange Manfredi (Italie)

De 1949 à 1959, en pleine guerre froide, les Américains, par l’intermédiaire de leurs services secrets et du Comité pour l’Europe unie, versent l’équivalent de 50 millions de dollars actuels à tous les mouvements pro-européens, parmi lesquels ceux du Britannique Winston Churchill ou du Français Henri Frenay. Leur but, contenir la poussée soviétique… A 82 ans, Henri Frenay, le pionnier de la Résistance intérieure, fondateur du mouvement Combat, arbore une forme intellectuelle éblouissante malgré sa surdité de l’oreille droite et sa récente opération de l’estomac. Pourtant, il n’a plus que trois mois à vivre. En ces jours de mai 1988, il me parle de l’Europe dans son appartement de Boulogne-sur-Seine. De cette Europe fédérale dont il a révé en vain entre 1948-1954. De la dette aussi que, en cas de succès, le Vieux Continent aurait contracté envers les Américains, ceux notamment du ” Comité “. Et d’insister une fois, deux fois, dix fois, tandis que moi, je m’interroge : pourquoi diable ce mystérieux ” Comité ” revient-il à une telle fréquence dans nos conversations ? Pourquoi ? Mais parce que Frenay me confie, avec il est vrai d’infinies précautions de langage, son ultime secret : l’aide financière occulte de la CIA via l’American Committee for United Europe – le Comité – à l’Union européenne des fédéralistes dont il a été le président. Pour reconstituer cette filière inédite, il me faudra une quinzaine d’années. Un jeu qui en valait la chandelle puisqu’il me permet d’ouvrir, pour les lecteurs d’ Historia, la porte d’un des compartiments les plus secrets de la guerre froide… Les États-Unis ont financé la création de l'Union européenne et Jean Monnet article complet ici:
La CIA finance la construction européenne.
http://vilistia.com/EUROPLOUF!/2011/10/26/la-cia-finance-la-construction-europeenne/#more-233 source: http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/la-cia-finance-la-construction-europeenne
De Pétain et Mussolini, à la CIA, la face cachée de Robert Schuman et Alcide De Gasperi. 3- L’invasion in Italie de la  part de la CIA (La Grande Opera: 1930-2012, le terrorisme en Italie, la mort de Moro), vidéos en langue italienne

Retour à La Une de Logo Paperblog
Par Jean Meyer
posté le 18 juin à 21:21

ET ça, ça veux nous donner des leçons ET EN PLUS LEUR EUROPE VA EXPLOSSEE .............LES CONSEILS ILS SE LES METTENT AU CUL Mon BLOG:<< HTTP://jean-meyer.blog4ever.com >>

A propos de l’auteur


Tuttouno 141 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines