Magazine Santé

PUBERTÉ: De plus en plus précoce aussi chez les garçons – Pediatrics

Publié le 22 octobre 2012 par Santelog @santelog

PUBERTÉ: De plus en plus précoce aussi chez les garçons – PediatricsSi une tendance à l'apparition précoce de la puberté chez les filles a été suggérée par plusieurs études, cette recherche menée par l'American Academy of Pediatrics (AAP) montre que la tendance est également vraie chez les garçons qui connaissent aujourd'hui la puberté 6 mois à 2 ans plus tôt que les âges rapportés dans les études antérieures. Ces conclusions, publiées dans l'édition du 20 octobre de la revue Pediatrics apportent de nouveaux repères aux parents comme aux professionnels de la santé scolaire et de l'Enfance.


Cette étude des caractères sexuels chez les garçons a été réalisée grâce au réseau de recherche américain PROS (ou Pediatric Research in Office Settings) de l'AAP. Dès 1997, PROS avait réalisé la première grande étude à documenter l'apparition précoce de la puberté chez les filles, aux Etats-Unis.
Pour cette étude sur les garçons, ce sont 212 praticiens de 144 services pédiatriques qui ont fourni les données sur 4.131 garçons. Les données ont été analysées pour obtenir la prévalence moyenne et l'apparition des marqueurs de maturité sexuelle selon l'âge.


L'âge moyen de début de la puberté a été estimé –toujours pour les Etats-Unis- à


·   10,14 ans pour les garçons blancs non hispaniques,


·   9,14 ans pour les garçons afro-américains,


·   10,04 ans pour les garçons hispaniques


L'âge de la pleine puberté a été respectivement estimé, respectivement, pour les mêmes groupes d'enfants à 11,47, 10,25, et 11,43 ans. Ce sont les garçons afro-américains qui montrent la puberté la plus précoce. Ces âges moyens observés, s'avèrent de 6 mois à 2 ans plus précoces que dans les études antérieures, bien que la date de ces études ne soit pas précisée.


« Ces données contemporaines sur l'âge de la puberté chez les garçons étaient nécessaires non seulement pour les pédiatres, les experts en santé publique, mais aussi les parents», conclut l'auteur de l'étude, le Dr Marcia E. Herman-Giddens, pédiatre à l'Université Chapell Hill, de Caroline du Nord.


Source: Pediatrics peds.2011-3291; published ahead of print October 20, 2012, doi:10.1542/peds.2011-3291 Secondary Sexual Characteristics in Boys: Data From the Pediatric Research in Office Settings Network (Visuel AAP)


PUBERTÉ: De plus en plus précoce aussi chez les garçons – Pediatrics
Accéder aux actualités sur le thème de la puberté


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine