Magazine People

Aretha Franklin : entre sa maison et ses fourrures, son cœur balance !

Publié le 30 mars 2008 par Benjamin Tolman
aretha franklin Agrandir l'image

Aretha Franklin est sur le point de perdre la propriété de sa maison ! On lui demande en effet de payer la somme de 19000 $ pour pouvoir la garder... Une solution s’offre cependant à elle, mais saura-t-elle faire le bon choix ?

Aretha Franklin, récemment couronnée ‘plus grosse loseuse’ par l’association de protection des animaux PETA, risque de perdre sa maison du Michigan si elle ne paie pas les 19 000 $ qui lui sont réclamés.

PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) a proposé de payer les 19 000 $ en question si Aretha accepte de se débarrasser de sa collection de manteaux de fourrure.

La présidente de PETA, Ingrid Newkirk, a écrit une lettre à la chanteuse : "Nous souhaiterions vous aider à payer les 19 000 $ que vous devez si vous acceptez de sauver des animaux d’une mort atroce et de donner toutes vos fourrures à PETA. Notre proposition est tout ce qu’il y a de plus honnête. Vous êtes consciente que vos fans vous aimeront encore davantage si vous acceptez de prendre cette résolution. Nous vous offrons une solution gagnant-gagnant. Vous conservez votre maison et les animaux conservent la vie. Nous vous demandons de donner aux animaux le R-E-S-P-E-C-T qu’ils méritent en abandonnant la fourrure."

On ne sait pas si Aretha Franklin a déjà donné sa réponse mais on espère qu’elle ira dans le sens de PETA et qu'elle récupérera rapidement sa maison !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine