Magazine Poésie

Ps 61,1. Pour la fin, pour Idithun, psaume de David.

Par Unpeudetao

Ps 61,2. Mon âme ne sera-t-elle pas soumise à Dieu? * car c’est de Lui que vient mon salut.
Ps 61,3. Car c’est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur; * Il est mon protecteur, je ne serai plus ébranlé.
Ps 61,4. Jusques à quand vous jetterez-vous sur un homme? * Vous le tuez tous ensemble, comme une muraille qui penche, et une masure tout ébranlée.
Ps 61,5. Cependant ils ont entrepris de me dépouiller de ma dignité; j’ai couru altéré; * de leur bouche ils bénissaient, et dans leur coeur ils maudissaient.
Ps 61,6. Cependant sois soumise à Dieu, mon âme, * car c’est de Lui que vient ma patience.
Ps 61,7. Car c’est Lui qui est mon Dieu et mon sauveur; * Il est mon protecteur, et je ne fuirai point.
Ps 61,8. En Dieu est mon salut et ma gloire; * il est le Dieu qui me secourt, et mon espérance est en Dieu.
Ps 61,9. Espérez en Lui, Vous tous qui composez le peuple; répandez devant Lui vos coeurs; * Dieu est notre défenseur à jamais.
Ps 61,10. Mais les fils des hommes sont vains; * les fils des hommes sont des menteurs dans leurs balances, afin de tromper ensemble pour des choses vaines.
Ps 61,11. Ne mettez pas votre espérance dans l’iniquité, et ne désirez point les rapines. * Si les richesses affluent, n’y attachez pas votre coeur.
Ps 61,12. Dieu a parlé une fois; j’ai entendu ces deux choses: la puissance est à Dieu,
Ps 61,13. et à Vous, Seigneur, la miséricorde; * car Vous rendrez à chacun selon ses oeuvres.

*****************************************************
 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine