Magazine Autres sports

Sautons aux Conclusions: SNF Steelers-Bengals

Publié le 22 octobre 2012 par Sixverges
Sautons aux Conclusions: SNF Steelers-BengalsLes Steelers remontent face aux Tigrés et reviennent dans la course! Tony Savoie nous raconte tout ça.
Avant-match :
-Premièrement, un gros merci à notre lecteur Jean472. Sa suggestion bière est un franc succès. La Flacatoune de la Microbrasserie Charlevoix est un délice, une nouvelle bière sur ma liste hebdomadaire! À la tienne, Jean!
1er quart
-Un pépin au travail m’empêche de voir le premier quart, mais heureusement j’arrive dans mon salon avec un score de 7-3 au tableau. Une course de 5 verges d’un certain Cedric Peerman donne les devants au Bengals. Une analyse exhaustive du boxscore me permet de voir que BenJarvus Green-Ellis a fait tout le travail sur le drive, avant de se faire tasser à la porte des buts. 8 courses pour 44 verges, mais c’est Peerman qui s’en sort avec le touché. Les propriétaires virtuels de Green-Ellis doivent grincer des dents.
2e quart
- Les Steelers, menés par gros Ben, orchestrent un drive qui les amène en position de répliquer, tout près de la zone rouge. INTERCEPTION! Chris Crocker réussi tout un catch sur une passe dans la zone des buts qui était dirigée vers Heath Miller. Si les Bengals peuvent capitaliser sur ce revirement, les Steelers seront dans le trouble.
-Oubliez ça, le beau momentum tombe à plat et les Bengals y vont d’un three and out.
- Après une bombe de Kevin Huber et une pénalité sur le jeu, les Steelers reprennent à leur 13. FUMBLE! Les Bengals sautent sur Roethlisberger et après un pump fake inutile, le ballon se retrouve dans les airs et les Bengals récupèrent au 8 des Steelers! La défensive continue sur sa lancée et cette fois l’attaque devra faire quelque chose.
-Aussitôt dit, aussitôt fait. Dalton rejoint son arme favorite, A.J. Green sur 8 verges. Un lancer parfait entre 2 DB des Steelers. 14-3 Bengals et Ben devra se lever pour se faire pardonner.
- Pittsburgh remonte le terrain à grand coup de Jonathan Dwyer et grâce à un beau jeu au sol de Antonio Brown. Roethlisberger ne peut garder la séquence en vie sur un 3e et 5 verges et Shaun Suisham botte le ballon sur 47 verges. 14-6 Bengals.
- Andy Dalton revient sur le terrain avec 3 minutes à faire avant la demie. Le rythme est bon, le rouquin est précis et vite fait, les Bengals sont au milieu du terrain. Si les tigrés inscrivent des points au tableau avant la pause, le match pourrait être terminé plus vite qu’on ne le pense. INTERCEPTION! Lamarr Woodley saute pour rabattre la passe mais Dalton le voit venir et tente de retenir sa passe, ce qui donne un lancer boiteux qui ricoche sur le casque du garde Kevin Zeitler et qui tombe dans les mains de Woodley. Les Steelers auront une chance avant la demie de ramener le match à une possession d’écart.
- Pittsburgh reprend avec 1 minute 23 secondes au tableau et Ben ne perd pas de temps. 6 jeux plus tard, Roethlisberger s’avance dans la pochette et décoche un boulet de canon ou comme on dit dans mon coin, une garnotte, dans les mains de Heath Miller. Les Steelers tentent la conversion de 2 points… et ça fonctionne! Miller est de nouveau la cible. 14-14 à la demie et Miller marque 9 points de fantasy la dessus. Ma prédiction est dans la poche, Booyah!
3e quart
-Au retour de la pause, les Bengals reçoivent le ballon et Brandon Tate le ramène sur 45 verges, jusqu’au 38. Dalton a un beau positionnement pour répliquer à son adversaire. La poussée bloque sur un 3e et 1 au 31 des Steelers, Mike Nugent réussit un botté de 48 verges. Cincinnati reprend les devants, 17-14.
-Les Steelers reprennent à leur 39 après un bon retour de Chris Rainey. Après 2 premiers essais consécutifs qui amènent l’attaque jaune au 28 de Cincinnati, Geno Atkins réussi un important sack qui freine la poussée des Steelers. Suisham s’occupe d’égaler la marque sur 42 verges. 17-17 avec 8 minutes à faire au 3e quart.
- Les Bengals ne font rien de bon et devront dégager après un 3 and out. C’est à ce moment qu’on se rend compte de la qualité du match que l’on a alors que c’est le premier punt depuis le début du deuxième quart.
-Les Steelers répliquent avec un 3 and out. J’aurais dû attendre avant de parler.
-Jamais deux sans trois! 3 and out des Bengals.
- Finalement, les Steelers redonnent un peu de vie à ce match. Ben réussit à faire avancer le ballon et il termine le 3e quart avec une grosse passe de 31 verges à Emmanuel Sanders sur un 3e et 6.
4e quart
-Le 4e quart débute et les Steelers menacent au 14 des Bengals. Deux jeux plus tard, TOUCHDOWN! Chris Rainey marque le touché sur un course de 11 verges. Pittsburgh prend les devants 24-17 et les orangés devront se réveiller parce que ça dort dur depuis le début de la 2e demie.
-Drive sans saveur qui bloque au 39 de Cincinnati. Kevin Huber, you’re up!
- Les Steelers commencent à écouler le temps, mais ne font rien de bon. Après un premier essai, Pittsburgh dégage au 14 des Bengals et Andy Dalton devra se lever.
- Dalton reste couché et les Bengals dégagent après 3 jeux. Décevant.
-Gros Ben rejoint Heath Miller sur 30 verges au début de la séquence et les Steelers se rapprochent d’un placement. Roethlisberger est cependant sacké sur le 2e essai et les Steelers décident de dégager et de faire confiance à leur défensive.
-Fait inusité : Vers la fin de la séquence offensive, alors que les Steelers sont en caucus, Emmanuel Sanders s’écroule au sol sans raison apparente. On aurait dit un joueur de soccer qui recherche l’attention de l’arbitre pour soutirer un carton.
-Autre fait saillant déstabilisant : Roethlisberger dégage le ballon lui-même sur le 4e essai et je dois lui donner, il fait du très bon travail en stabilisant le ballon au 11 de Cincinnati. Quel homme versatile ce Ben.
-Avec 5 min 30 au cadran et le match sur la ligne, Cincinnati EXPLOSE et…. Y vont d’un autre 3 and out. Dalton lance tout croche, les Bengals sont à toute fin pratique morts, même s’ils réussissent à bloquer l’attaque adverse.
-Les Steelers réussissent finalement à écouler les 4 minutes restantes grâce entre autre à un call douteux sur un attrapé de Mike Wallace pour le 1er essai. La reprise montrait pas mal clairement que le ballon touche le sol mais, l’arbitre maintient la décision et Jonathan Dwyer va chercher 2 premiers essais pour clouer le cercueil des chatons.
Notes d’après match
-En somme, un match qui aura été pas mal moins serré que le score le montre. Les Steelers ont complètement dominé la deuxième demie et les Bengals se sont écrasés après le touché de Green. Une belle victoire qui remonte les Steelers à 3-3 et qui, jumelée avec le cuisant revers des Ravens, ramène Pittsburgh dans la course pour la tête de l’AFC Nord.
-Les Bengals, de leur coté, nous ont une fois de plus prouvé que l’attaque connaît des ratés dans les moments importants. La défensive joue du gros football mais si elle doit être sur le terrain aussi souvent que ce soir, les tigrés sortiront lentement mais surement de la course pour une place en série.
- Tony Savoie –
Twitter : @Woodbine55

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines