Magazine High tech

Vidéo : la NASA nous vend du rêve

Publié le 22 octobre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

La NASA a du mal à se défaire de l’image archaïque de ces scientifiques aux chemises à poches pleines de stylos qui envoient des objets dans l’espace.

Vidéo : la NASA nous vend du rêve

Et pourtant. Prenez par exemple ce « modeste » supercalculateur que l’agence spatiale conserve jalousement en son sein :

Vidéo : la NASA nous vend du rêve

Nom : Pleiades

Racks : 182

Processeurs : 23,552 (plusieurs générations de processeurs se côtoient : Intel Xeon E5-2670 (Sandy Bridge-2011) Intel Xeon X5670 (Westmere-2010) Intel Xeon X5570 (Nehalem-2008) et Intel Xeon E5472 (Harpertown-1998)

GPU : 32,768 (NVIDIA M2090)

Nombre de coeurs : 126 720

Mémoire vive : 233 To

Puissance de calcul : 1,75 Petaflops/s

Benchmark LINPACK : 1,24 Petaflops/s

Réseau : InfiniBand pour le lien inter-noeuds, InfiniBand DDR,QDR,FDR (respectivement 48,96,128 Gbits/s)

Stockage : Unités de stockage SGT InfiniteStorage NEXIS 9000, 12 grappes RAID DDN pour un total de 9,3 Petaoctets, 6 systèmes de fichiers Oracle Lustre

Système d’exploitation : SUSE Linux

Compilateurs : Langage C (Intel / GNU), C++, Fortran

Ce PC de salon n’aura pas été de trop pour réaliser la vidéo qui suit : une simulation de la formation d’une galaxie, du Big Bang (il y à 13,5 milliards d’années) à nos jours.

Il aura fallu à Pléiades près d’un million d’heures de calcul pour parvenir au résultat qui s’offre maintenant à vous.

Commentaire des réalisateurs de la vidéo :

Le rouge indique les étoiles en fin de vie, en blanc et bleu foncé les étoiles jeunes, le bleu clair représente la densité de gaz à travers l’espace. En 2.17 minutes, vous avez un aperçu de 300 000 années lumières au sein duquel l’énergie et la matière noire dominent.

Vidéo : la NASA nous vend du rêve

F.Governato, T.Quinn, A.Brooks, J.Wadsley

Vidéo : la NASA nous vend du rêve


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine