Magazine Culture

Gros tas de c**s detecte en moselle

Publié le 22 octobre 2012 par Legraoully @legraoully

Le mariage pour tous et l’afflux de population venue de l’est a donné à notre beau département l’occasion de briller par son côté réactionnaire qui lui ôte tant de charme. Et pas besoin d’être de droite pour faire partie du troupeau …

Tout a commencé avec la réaction épidermique de la population du saulnois après l’annonce de l’arrivée possible d’une poignée de familles vivant actuellement dans les bidonvilles messins et qui seraient logées dans des locaux laissés vacants par le 13ème RDP à Dieuze.  La population s’est spontanément (…) rassemblée pour exprimer sa colère.

GROS TAS DE C**S DETECTE EN MOSELLE
Dans cette bonne ville de Dieuze, à droite depuis toujours, on a déjà exprimé il y a quelques mois sa colère suite au départ de 13ème RDP faisant perdre 1800 habitants à Dieuze et ses alentours. Et là on remet ça parce qu’on voudrait loger décemment moins d’une dizaine de familles plutôt que de les voir croupir dans de misérables taudis. Le postulat de départ de ce genre de colère populaire est simple, et il faut le dire clairement : pour ces braves gens , ces immigrés sont des parasites et des dangers. L’amalgame entre assistanat, insécurité et immigration est dans toutes ces têtes mal faites. A Dieuze on a oublié qu’en 1940, ce sont des polonais qui sont morts pour défendre  la ville.

Le plus grave, ce sont ces propos racistes dont le républicain lorrain ne fait pas le détail se contentant dans son esprit…consensuel…de dire que certains sont à la limite de la légalité. Que le républicain lorrain fasse son boulot et nous rende compte de ce qui a été dit plutôt que de balayer le sujet en une ligne ; si de tels propos ont bien été tenus en présence d’élus, il serait intéressant de connaître la teneur exact des débats et la réaction de ces élus pyromanes.

En tout état de cause de telles scènes sont pour le moins effrayantes et ne cessent d’interpeller sur l’état de notre pays et de l’opinion.

Autre sujet brûlant : le mariage gay . Couleurs gaies, sur sa page Facebook, nous propose quelques citations bien senties de quelques maires de Moselle ; on y trouve des maires de communes rurales de Moselle Est (inutile d’en dire plus !) ,le maire très droitier de Freyming Merlebach,  madame le maire d’ Amnéville , digne héritière du prince de Sthalheim, un maire de Metz-Sud, autant dire UMPLand, et enfin, c’est la surprise du jour, le maire socialiste de Farébersviller qui doit sans doute oser dire tout haut ce que le maire de Metz pense tout bas.

Quand on pense que ces gens là, avec leurs réflexiosn d’une rare bêtise et d’une totale ignorance, ont trouvé une majorité d’électeurs pour les élire, c’est à vous faire regretter le droit de vote. Le maire socialo de Farébersviller a droit à la palme d’or : « Je ne suis pas pour consacrer un mariage hors norme . C’est contre la loi divine. » . Il faudrait d’urgence que quelqu’un lui dise qu’il n’est pas prêtre parce que là, visiblement, il y a  confusion des genres. Monsieur Kleinhentz, je veux bien croire qu’être maire est un sacerdoce, mais de là à croire que vous portez la soutane…

Madame le maire de Seingbouse, Madame Celka pense ,elle ,que le gouvernement devrait avoir d’autres priorités. Certes, il y a du pain sur la planche , mais avancer sur les questions économiques nous interdit-elle les progrès sociétaux ? Oui, l’un peut aller avec l’autre ; mais chez certains , parler et réfléchir tout à la fois n’est pas donné…

D’autres surfent sur la vague « le mariage homo maintenant et demain la zoophilie, la polygamie etc… » ; c’est le cas du maire de Cappel Mr Bur,, petite bourgade qui a  voté à 32% pour Le Pen en avril dernier  ou celui de Chesny (52% pour Le Pen et sarkozy en avril) et qui s’est déjà tourné le film  » je me suis imaginé la scène et j’en ai conclu que j’étais incapable de célébrer ce type d’unions ». Et bien monsieur , si vous êtes incapable de respecter les lois et de faire votre travail, démissionnez !

Dire que je suis attaché à ma région est un doux euphémisme ; mais décidément, j’aime de moins en moins une partie de ceux qui l’habitent.

Share

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son profil
Voir son blog