Magazine Blog

E-commerce au Maghreb : Futur marché potentiel ou idée trop risquée ?

Publié le 22 octobre 2012 par Virtuosemarket @virtuosemarket

Article invité rédigé par Nasro du blog RoadOfRiches.com.

Que se soit pour les particuliers qui cherchent à arrondir leurs fins de mois ou bien pour les entreprises qui visent à plus de clients pour augmenter leur chiffre d’affaire, l’internet est sans doute la solution la plus efficace en matière du profit et de rentabilité.

Démarrer son propre business en ligne est aujourd’hui à la portée de tous les individus grâce à la flexibilité qui caractérise le commerce électronique. Cependant cette rentabilité n’est pas assez remarquable dans certains pays francophones qui ont un retard flagrant par rapport aux pays de l’OCDE.

Ce qui est le cas dans le Maroc, L’Algérie et la Tunisie qui constituent la partie francophone du Maghreb Arabe.

Une telle situation donne naissance à plusieurs questions. Surtout pour quelqu’un qui a l’intention de lancer une affaire basée sur internet et qui vise les consommateurs de ces pays.

Dans cet article je vous invite à étudier les différents obstacles qui empêchent les web-entrepreneurs Maghrébins de démarrer efficacement leurs projets en ligne et quelles sont les solutions qu’on peut envisager face à cette problématique.

Obstacle n°1 : Limite du paiement en ligne

Commençons donc par le nœud du problème.

Le mot paiement en ligne est presque un éphémère au Maghreb. Les consommateurs n’utilisent pas leurs cartes de crédit sur internet pour une raison très simple : Ils ne l’ont pas !

A l’exception du Maroc qui a autorisé récemment le paiement sur internet à partir du mois février 2011 suite à une dotation touristique accordée par l’office des change, il n’ya aucun moyen pour un simple citoyen Maghrébin pour acheter sur internet.

Les cartes de crédit offertes par les banques locales sont utilisables seulement à l’intérieur du pays en question. Chose qui élimine toute tentative de paiement à l’international.

Au Maroc même si le paiement est autorisé il reste néanmoins trop limité. Par exemple le bénéficiaire d’une carte de paiement en ligne, n’est pas autorisé de dépasser 10.000 dirhams par an (équivalent à 900 €) ce qui étouffe toute envie d’investissement dans des domaines comme l’immobilier ou le Forex.

Plus encore. Cette limite donne naissance à différents problèmes plus risqués. Comme la complexité de la réception des revenus gagnés en ligne. Sans parler de l’augmentation des frais liés à l’encaissement des chèques en devise étrangères qui peut s’élevé à 30% du montant initial.

Entant que web-entrepreneur Marocain et pratiquant des business sur internet depuis quelques années, je peux bien affirmer que le paiement en ligne est le 1er obstacle qui bloque le E-commerce dans le Maghreb. La preuve c’est qu’après seulement une année et demie de la sortie de la 1ère carte de paiement en ligne au Maroc, l’Etat du E-commerce national s’est vachement évalué.

Ce qui est bien justifié par cette « Etude sur les Pratiques et comportements de l’achat en Ligne au Maroc » réalisé par LMS-CSA et que vous pouvez télécharger ici.

Je vous invite aussi à lire mon guide sur le paiement en ligne et les solutions e-commerce qui présentent des moyens pour surmonter les obstacles liés au paiement sur internet.

Cliquez-ici pour télécharger le livre pdf « solutions e-commerce »

Obstacle n°2 : le pouvoir d’achat

Le consommateur maghrébin n’a pas les mêmes moyens financiers qu’un consommateur européen. Je crois que personne ne pourra dire le contraire.

Dans des pays ou le SMIC ne dépasse pas 250 € les résidents ne peuvent pas payer de grandes sommes pour des produits qui se considèrent comme des « luxes inutiles ».

Le client Maghrébin est très exigent fasse à la situation « acheter un produit ». Il ne cherche que la bonne qualité en échange du plus moins coût possible. Ou au moins qui est bien à sa portée.

Malheureusement cette exigence devient de plus en plus bloquante lorsqu’il s’agit d’acheter sur internet. Et là aussi ça devient un problème de confiance. Car pour la plupart des citoyens Maghrébins, un site qui vous demande votre numéro de carte bancaire est un site dont on doit se méfier.

Cette situation devient de plus en plus embarrassante lorsqu’il s’agit du 3ème obstacle qui bloque l’e-commerce dans le Maghreb.

3ème obstacle : La mentalité du client

Et c’est à mon avis l’obstacle le plus dur à surmonter. Vu sa liaison de cause à effet avec différents facteurs socio-économiques.

Analphabétisme, chômage, faible taux de scolarité… se sont tous accumulés pour donner une mentalité qui aime le « Gratuit »

La plus part des Maghrébins considère l’internet comme une source Gratuite d’information.

Et par expérience personnelle je constate que cette réalité se manifeste plus lorsqu’il s’agit de faire de son Blog une source de revenus.

Car on peut passer des mois à donner du contenu de qualité gratuitement à travers des articles et des formations mais dès l’instant ou on veut commencer à monétiser son activité, nos fidèles lecteurs qui ont toujours apprécié nos efforts, commencent soudainement à nous considérer comme des profiteurs.

Dur à avaler mais c’est l’abominable vérité.

Bien sur il y’a une bonne partie qui fait l’exception et nous pousse à persévérer pour continuer à donner le maximum de soi-même. Et entre parenthèses c’est grâce à cette partie que je vise encore le Maghreb dans mes Blogs et sites web.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Virtuosemarket 4653 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog