Magazine Séries

Supernatural – Episode 8.03

Publié le 22 octobre 2012 par Speedu
Sam heureux

Heartache

Saison 8, Episode 3
Diffusion vo : CW – 17 octobre 2012

Sam et Dean n’ont pas retrouvé Kevin et se lancent à la poursuite d’un arracheur de coeurs…

Episode décevant et sans le moindre intérêt… C’est toujours comme ça quand la série reprend bien, elle a un coup de mou dès qu’elle se lance dans du stand alone… Et autant, il y a des stand alone que j’apprécie, autant celui-là était franchement raté…

flashback sam

Bon commençons par le vrai point positif de l’épisode : ce n’était pas un centric sur Sam, on n’a eu qu’un petit flashback à la fin sur un pique nique aux couleurs irréelles avec sa vétérinaire et son chien pour fêter son anniversaire. Si Jared avait appris à jouer, j’aurais pu trouver ça mignon, mais j’ai juste trouvé ça niais, mal joué et moche avec ces couleurs vertes fluos… Mais j’ai remercié les scénaristes d’en être resté à un seul flashback, ce qui est positif…

Pour le reste, alors que Sam veut continuer de chercher Kevin, ce qui est clairement la chose à faire, Dean veut s’occuper en chassant, tout en continuant à reprocher à Sam d’avoir arrêter de chasser durant un an… Non seulement, ses reproches deviennent très lourds et mal placés et je ne comprends toujours pas que Sam ne lui ait pas balancé à la figure ses 1 an passés avec Ben et Lisa ! A moins qu’il ait peur que Dean lui rappelle justement comment tout ça a fini. Ce qui donnerait encore une fois raison à ce dernier… Mais n’empêche que les reproches deviennent fatigants d’autant qu’il ne devrait pas être surpris, Sam a toujours aspiré à une vie normale et ce n’est pas la première fois qu’il abandonne la chasse…

le coeur presque arraché

Bref, à côté de ce flashback horrible et de ces reproches lourdingues, nous avons le droit à une chasse totalement banale, qui manque de rythme, d’humour et surtout du charisme de l’adversaire… Oui parce que le Dieu païen en question n’est pas vraiment responsable, lui il offre juste la force et l’éternité en échange d’un sacrifice… Et ça devient plus compliqué quand l’auteur des sacrifices décide de mettre fin à sa vie pour que tout s’arrête et que ses organes se trouvent transférés dans des corps humains qui deviennent eux mêmes des obsédés du sacrifice… Résultat, il n’y a plus un responsable, mais plusieurs même si celle qui a le cœur semble tous les diriger et franchement j’ai peiné à m’y intéresser. D’autant que ça manque de cohérence, il savait que le cœur était la clef et il se tue sans s’assurer que son cœur ne soit réellement plus utilisable ?

J’ai limite trouvé plus intéressante l’histoire de Brick et de sa femme, devenue au fil du temps sa mère pour l’image parce qu’elle continuait à vieillir quand lui revenait avec un nouveau visage mais toujours jeune. J’ai trouvé ça drole de voir le pauvre Sam désespéré d’apprendre qu’une de ses idoles du sport n’était pas le champion méritant qu’il croyait ou Dean s’extasier devant sa nouvelle application téléphone permettant de traduire pleins de langues. Mais en dehors de ça, je me suis vraiment ennuyée au possible… La preuve étant que ma review est bien plus courte que d’habitude…

l'application telephone pour traduire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine