Magazine France

Droite: l'UDI sera-t-elle le refuge anti-Buisson ?

Publié le 23 octobre 2012 par Juan
Droite: l'UDI sera-t-elle le refuge anti-Buisson ? Dimanche 21 octobre, le nouveau parti centriste tenait une espèce de congrès fondateur à Paris. A l'UMP, on s'agace de cet affranchissement soudain du centre-droit.
L'Union des démocrates et indépendants (UDI)  est née au lendemain des élections législatives de juin dernier quand Jean-Louis Borloo parvint à rassembler une soixantaine de parlementaires sous cette étiquette. 
Dimanche 21 octobre, Valéry Giscard d'Estaing et Simone Veil ont apporté leur soutien. L'UDI rassemblait ses troupes à la Mutualité de Paris, là ou
Deux leaders de la droite parisienne s'énervèrent contre Chantal Jouanno. La jeune sénatrice UMP venait d'annoncer son ralliement à l'UDI. «Désormais, sur le plan politique mais surtout sur le plan moral, il appartient à Chantal Jouanno de tirer toutes les conséquences de sa décision, s'agissant des mandats de sénateur et de conseiller régional qui lui ont été confiés, et ce d'autant plus qu'elle fut choisie par l'UMP pour conduire aussi bien la liste régionale que sénatoriale» ont ainsi clamé Philippe Goujon et Jean-François Legaret.
C'était de la petite jalousie partisane, et le signe d'un gros stress politique avant les prochaines échéances municipales. Car Jouanno a fait comme une grosse cinquantaine d'ex-élus UMP en juin dernier. Sans que personne ne réclame à ces derniers de rendre leur mandat.
Surtout, l'électeur n'a rien à craindre. Les responsables de l'UDI ont largement expliqué qu'ils restaient à droite. C'est justement pour cela que François Bayrou et son MOdem n'ont pu se joindre à la fête. Borloo leur a expliqué que sa ligne était claire... et à droite.

Le véritable enjeu de ce reboot de feu-l'UDF est la question nationale. Depuis les années 2000, l'UMP s'est progressivement radicalisée à droite, pour finalement coucher avec la plupart des thèses du Front National. Sous l'emprise de Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy avait achevé cette conversion à coup de ministère de l'Identité nationale, de débat éponyme, d'un fameux discours à Grenoble puis d'une campagne présidentielle à la droite de Marine Le Pen.
L'UDI sera-t-elle le refuge anti-Buisson de la droite républicaine ?
« Redevenir la première force politique française comme l'était l'UDF au début des années 90 : voilà notre objectif » s'est contenté de déclarer Jean-Louis Borloo.

Pourquoi alors garantir une inféodation à l'UMP ?




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Juan 53884 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte