Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 23 octobre 2012 par Ericguillotte

- que la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, estime, je cite, qu'il faut passer en revue les manuels scolaires qui s'obstinent à passer sous silence l'orientation LGBT (lesbienne, gay, bi et trans) de certains personnages historiques ou auteurs. Nonobstant le fait qu’on pourrait discuter du rapport entre l’œuvre et l’auteur, de l’importance qu’il soit gay ou bi, voire même homme ou femme, pour raconter une histoire d’amour, trans ou pas, pour nous transporter dans un monde imaginaire ou concret, et se demandant si Julien Sorel, Emma Bovary ou Georges Duroy eurent été différents si les écrivains qui les créèrent marchaient à voile ou vapeur et avaient fait l’inverse, imaginons avec entrain les têtes des lycéens qui, après avoir intégré réalisme, naturalisme ou humanisme, entre autres, vont devoir ranger les grands auteurs par ordre de préférences sexuelles, si tant est que ceux-ci n’aient pas dévié en cours de vie, ou de vits, ce qui serait encore plus complexe ! Ranger les listes dans les classements, à moins d’être maniaque et d’en jouir, ça peut vite devenir sans queue ni tête !

- que Lance Armstrong a été déchu, et ses plus grands fans déçus sûrement aussi. Sept titres sur le Tour de France à réattribuer. Oui, mais, à qui ? Plusieurs podiums ont été foulés par des cyclistes qui ont aussi été convaincus de dopage. En toute logique, les têtes d’affiche consommaient de l’essence interdite. Les sponsors voulaient gagner, on n’allait pas piquer les moins bons, je veux dire, avec des hormones favorisantes ! Donc, les meilleurs potentiels avaient un régime particulier, une meilleure chambre, un meilleur vélo, le meilleur masseur, et éventuellement les meilleurs produits. N’étaient-ils pas tous à égalité de produits dopants finalement ? Les témoins à charge contre Lance étaient chargés, leur témoignage les décharge-t-il ? Est-il possible de faire le top des ex-dopés, en fonction des doses prises, des résultats obtenus ? Si c’est le cas, alors effectivement, Armstrong reste numéro un, quel que soit le sens dans lequel on étudie le cas ! Oubliées les perf-usions, oubliées les perf-ormances, Lance vit désormais en perf-idie. Ranger les classements dans les listes, à moins d’être maniaque et d’en jouir, ça peut vite dérégler le petit vélo sous le crâne !

- qu’un homme est tombé d’un balcon lors d’un concours de crachat. La semaine passée, une femme avait fait le même trajet en cherchant du wifi. Il y a une poignée de semaines, même vol, en secouant une couette. L’actualité est une mode ! Avec ses collections, par périodes. On avait eu ces parents oublieux de leurs enfants dans la voiture au soleil. Nous sommes en période de chutes. L’actualité crée-t-elle elle-même les faits divers, les uns entraînant les autres dans une forme de destinée fatale ici ou là ? Ou existe-t-il un moteur de recherche qui relève les similarités et qui nous les renvoie en écho ? Sont-ce nos yeux qui repèrent ceux qui se ressemblent et qui donc s’assemblent ? Doit-on classifier l’information par catégories pour nous y retrouver ? Ranger les listes dans les listes, à moins d’être maniaque et d’en jouir, ça peut vite perturber les décrypteurs d’informations !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines