Magazine Afrique

Le SNAPAP appelle les militants et la société civile à se mobiliser pour la libération des jeunes chômeurs emprisonnés

Publié le 22 octobre 2012 par Kabyle @Madjid_SERRAH

snapap

Alger le 21 /10/2012 
    Communiqué 
L’année deux mille douze est la période la plus marquée par les émeutes et des contestations sociales dont la principale cause est le chômage et la dégradation vertigineuse du pouvoir d’achat auxquels s’ajoutent l’absence d’infrastructure de base, des coupures d’eau et d’électricité.
Face à un pouvoir autiste autoritaire , oppresseur et hostile au dialogue, la rue reste la seule issue pour la contestation des jeunes contre l’injustice et les inégalités entretenues et maintenues par le pouvoir qui manipule la justice pour réprimer et emprisonner les contestataires ,les syndicalistes et les défenseurs des droits de l’homme . 
Les inculpations et les accusations en série contre des jeunes chômeurs sont des prétextes inventés par le pouvoir qui a fait le choix de l’exclusion et de la férule à la place du dialogue.
A Mascara sept chômeurs contestataires sont en détention et neuf autres dont une jeune fille sont poursuivis et risquent l’emprisonnement.
Le SNAPAP Tout en étant solidaire avec les chômeurs détenus et leurs familles par des actions sur terrain a travers le comite national pour la défense des droits des chômeurs et le comite de femmes il s’oppose fermement aux pratiques répressives qui ont montré leurs limites comme il appelle les militants des droits de l’homme et la société civile non inféodée à se mobiliser pour que les jeunes chômeurs emprisonnés retrouvent leur liberté.
La secrétaire générale 
Nassira Ghozlane 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kabyle 13373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog