Magazine Conso

Comment devenir un beauf ?

Publié le 02 octobre 2012 par Oskar @commetondaron

Depuis que t’es gosse, tu rêves de bouffer des boulettes sauce dallas pendant un duel SPL dans ta
206 au jacky tuning show. Manque de pot (qu’est-ce qu’on rigole), t’écoutes Métronomy, t’as une Vespa et tu te nourris exclusivement de quinoa. Ne t’inquiète pas, chez commetondaron, nous sommes là et nous allons t’aider : ça va chier des marcels par paquet de 10, parole de daron.

Le meilleur apprentissage ? Le mimétisme. L’idée c’est de reproduire leur moindres faits et gestes. Simple sur papier, délicat en pratique. Les beaufs sont de plus en plus méfiants et durs à approcher surtout depuis que leur gourou a des problèmes de santé. Johnny va en effet se faire poser deux piles carré Durasel 12V dans la rate pour que son cœur batte à plus de 4 bpm. Même si Durasel se veut rassurant, ça reste des piles de merde et son médecin lui a même fortement déconseillé de prendre de la cocaïne avec un tuba. Tu l’as compris, il va falloir faire preuve d’intelligence pour les approcher. Heureusement pour toi, la province existe. Sortir de Paris c’est flippant, mais c’est le seul moyen d’arriver à tes fins. Un coup de tondeuse sur ta beubar dégueulasse, un peu d’eau de Cologne, une gourmette et te voilà ready pour te fondre dans la masse.

Comment kcé gros ?

Te voilà en province, rasé, odorant et fatigué de ton long voyage. Ta première réaction : « Les ravages de la consanguinité sont impressionnants ». Ce n’est pas le moment de te décourager, tu es proche du but, bientôt à toi les meeting et autres soirées pâté bière.

Le trajet, ça creuse, tu peux donc commencer par te restaurer. Chez commetondaron, nous sommes bons et on a pensé à tout. Rends toi dans un Buffalo Grill : en plus de bouffer un burger sauce saindoux, tu pourras écouter la tripoté de beaufs de la table d’à coté et t’imprégner de leur langage.

Le beauf est une langue ancienne proche du Serbe. A base de :
« comment kcé gros ? »
« elle est où ma petchave ? »
« on va se jeter un godet ? »
« je vais lui mettre la viande ! »
« elle est chaude comme une baraque à frites »

Les règles grammaticales sont plutôt compliquées. Il va te falloir beaucoup de pratique et de patience pour maîtriser la langue. Avec de l’entraînement ça viendra. Pour progresser, tu peux faire tes courses dans un Mammouth, manger au Flunch, discuter avec une coiffeuse, squatter un club de tuning, faire de la musculation et te faire tatouer un tribal. Une fois ta nouvelle langue vivante maîtrisée, il est temps de te relooker et on n’a pas prévu de faire appel à Séduction by Kamel.

Dikkenek

Ce n’est pas tout de parler beauf. Il faut s’habiller beauf. Adieu les chemises à carreaux dans le pantalon, les grosses lunettes carrées, bonjour marcel, jeans Levy, chaussures pointues et chaîne en or.

Le mieux pour toi, c’est de faire un tour au marché. Demande poliment au charmant maraîcher de te trouver un merveilleux tee-shirt Rivaldi, c’est le summum de la classe chez les bouzeux. Prends taille XS pour que ce soit un peu moulant. Profites-en pour prendre une ceinture réplique Dolce et Banana.

Désormais, direction Carrouf (supermarché uniquement disponible en province) où tu trouveras des slips blanc taille 6 ans ; ça moule le paquet, c’est parfait. Pas la peine de le marquer sur ton CV, mais tu peux t’acheter une Twingo, débrancher la boîte à air, monter des jantes chromées, envoyer du Keen’V à burne et te préparer à faire péter le verni sur le dance floor.

Yo les gueuzes

Le style de vie, pour ne pas dire lifestyle, c’est important. Un bon beauf a une vie après le tuning. Avec ta Twingo sport 1,2 60 cv, direction le Macumba. Surtout, ne te fais pas accompagner, tu ruinerais tous tes efforts. Les videurs aiment les hommes distingués comme toi, tu rentreras à l’aise baise. Si t’as bien suivi le guide, tu portes certainement un marcel blanc et tu n’as donc pas besoin d’aller au vestiaire.

Le whisky coca doit devenir ton objectif premier, tu devrais t’en tirer pour moins de 20 pesetas. Bois ton noble breuvage en cul sec mais laisse un fond dans le verre. Tu ne dois pas donner l’impression d’être pauvre. Un bon beauf n’a pas de fric mais régale en soirée.

L’idée c’est de pécho de la consanguine, parce qu’on ne rigole pas sur la qualité. Il faut être simple et directif dans ton discours. Évite les verbes et les adjectifs.

Concernant les rapports sexuels, tu ne trouveras pas de lubrifiant en province. Un peu de graisse de rôti devrait faire l’affaire le temps d’une nuit.

Quand on arrive en ville

T’es au top. C’est la fin des hipsters, la nouvelle mode c’est toi. Adieu le bio, bonjour le beauf. La mode ne tient qu’à un fil. Rappelle-toi de Steve Urkel, il y a 20 ans, c’était un looser, aujourd’hui, il est trop swag. Mieux vaut être le premier sur le marché.

Au final, on a perdu un lecteur, tu ne comprends plus rien à notre blog de bobo. Mais on s’en fout, on t’aime et on ne veut que ton bonheur, remercie nous à yeswecan@commetondaron.fr

Tu kiff David Ghetto mais tu roules en Vespa ? Nos amis de chez The Marshall 1901 peuvent t’aider.

Ton daron est un beauf mais il porte des tee-shirt ? Tu peux nous jeter des tranches de rôti de manière argumentée à grincheux@commetondaron.fr

Oskar.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Quand Paris me manque…

    Quand Paris manque…

    Je décide de remédier au manque… j’y vais et quand j’en reviens je revois ces images… De très belles photos du blog Gris Bleu à découvrir de toute urgence… Lire la suite

    Par  Midiune
    CONSO, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE
  • Envie de devenir bénévole ?

    Envie devenir bénévole

    Le bénévolat, qu’est-ce que c’est ?  “Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de... Lire la suite

    Par  Nada
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Excursions depuis Valence

    Excursions depuis Valence

    Valence a des routes incroyables pour faire une escapade les weekends, mais si vous êtes en vacances cela peut être n’importe quel jour. Lire la suite

    Par  Cardigan
    BONS PLANS, CONSO, CÔTÉ FEMMES, CULTURE, VOYAGES
  • Beauf 1er

    Beauf

    Enfin un français bien de chez nous !.. T’es con, mais on t’aime mon François ! Surtout tu nous fais rire, ne change rien. (A part arrêter la politique, peut... Lire la suite

    Par  Jclaurent
    HUMEUR, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Roms, ce persistant manque de courage

    Roms, persistant manque courage

    “Excuses are like assholes, Taylor. Everydody’s got one” Sergeant Red O’Neill dans Platoon (1986) d’O. Stone Très curieusement, en France, le mois d’août,... Lire la suite

    Par  Vogelsong
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Guinée quel devenir 2

    Pour vous rafraichir la mémoire et aider, ceux qui ne savent point explorer, les archives du présent blog, tout en vous permettant d’accéder à mes anciennes... Lire la suite

    Par  Basicinstinct82
    HUMEUR, JOURNAL INTIME, SOCIÉTÉ, TALENTS
  • [G.H°] Devenir Animal

    [G.H°] Devenir Animal

    Lire la suite

    Par  Gladyshack
    BEAUX ARTS, CONSO, CULTURE, DÉCORATION, MODE, PEINTURE, PHOTOS, TALENTS

A propos de l’auteur


Oskar 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines