Magazine France

adoptez un réseau social plus coopératif que « fesse de boucs » #TheChangeBook

Publié le 23 octobre 2012 par Gédécé @lesechogaucho

adoptez un réseau social plus coopératif que « fesse de boucs » #TheChangeBook

Alors que je réagissais à un billet de l’ami Des Pas Perdus, qui nous expliquait pourquoi il n’avait pas voulu rejoindre la tribune intitulée « Touche pas à ma blogosphère, le tenancier du bazar m’a informé qu’il existait une alternative à Fessedeboucs, ce réseau qui peut se montrer particulièrement anti-social, comme mon expérience personnelle me l’a autrefois démontré…. Ce réseau apprécie en effet très moyennement qu’on l’utilise pour autre chose que pour étaler sa vie privée sur le net, ce qui on ne le répétera jamais assez est particulièrement dangereux et expose à bien des déconvenues, présentes ou futures, qui empruntent assez souvent des détours particulièrement incontrôlables. C’est pourquoi j’y suis quant à moi sous un pseudo.

Qu’il faille montrer une cohérence entre ses convictions politiques et les outils qu’on utilise, notamment quand on est blogueur, j’en suis franchement convaincu. Aussi, je suis allé sur le site indiqué par Stef, et suis tombé devant ceci :

Réseau social autogéré

TheChangebook est un réseau démocratique et humaniste lancé depuis le 1 août 2012 par l’association Médialutte. Pour plus de détails à ce sujet, voir la page légale.

Toute décision concernant TCB est prise collectivement : achat d’un module, création d’un visuel, date d’une réunion ou assemblée, etc … grâce à l’utilisation de sondages et/ou de forums spécifiques. Ces éléments sont utilisables par tout membre, mais ne sont décisifs (« officiels ») que s’ils ont été lancés par un collectif : groupe de travail, AG ou équipe du site. Chaque personne inscrite sur TCB est libre, selon son envie et sa disponibilité, d’intégrer (ou non) ces différents collectifs déjà en place et ceux à venir pour contribuer au fonctionnement et à la vie du réseau.

Comme sur tout réseau social, il existe une Charte de contenu nécessaire à la bonne ambiance générale, que chacun(e) accepte de respecter en créant son compte sur TCB. Elle a été écrite avec la participation des membres présents au lancement du site. C’est une sorte de réglement ouvert et évolutif afin de permettre une grande liberté d’expression tout en cadrant un minimum : les publications racistes, sexistes, violentes, pornographiques, etc … ne sont pas acceptées !

Il existe donc une équipe de modération pour faire respecter ces régles. Elle est, elle aussi, composée de membres du réseau qui en ont fait la demande. Ces personnes échangent quand une publication est signalée, et prennent une décision commune sur la marche à suivre après ce débat interne. En tant que membre de TCB, vous avez la possibilité de devenir auditeur pour vérifier le travail accompli par cette équipe, mais aussi veilleur ou modérateur pour participer à la modération, et plus généralement de venir aux réunions (groupe de travail, assemblée).

Thechangebook est également un réseau transparent. Vous avez accès à tous les comptes rendus des assemblées générales, des réunions, de la modération, des dons financiers. Vous pouvez ainsi voir la totalité des décisions prises collectivement. Mais si vous pensez malgré tout qu’il manque encore quelque chose à cette transparence, vous pouvez en faire la suggestion.
Voilà tout ce qui différencie Thechangebook des autres réseaux sociaux. Alors merci de votre inscription et bienvenue sur TCB !

Voilà qui change singulièrement de la philosophie bien moins que transparente et à vocation purement commerciale de Facebook, qui se fait et se fera toujours (c’est son modèle économique) un plaisir de revendre vos données personnelles au plus offrant, et qui en profitera de surcroît pour vous balancer sans cesse, en échange de sa gratuité supposée,  de plus en plus de pubs.

Aussi, si votre cœur est vraiment à (et de ) gauche, je ne saurais trop vous encourager à l’utiliser, pour que nous puissions enfin quitter cette vacherie de système à la big brother, au moins en France,  afin de pouvoir reprendre le contrôle de nos vies, notamment dans ce qu’elles ont de plus intime, pour ceux qui utilisent facebook comme tout le monde. C’est à dire pas comme moi…  je veux dire de manière aussi exclusivement  militante.

PS. Stéphane, n’as-tu pas remarqué que Twitter est lui aussi à présent un pourvoyeur de publicité capitaliste ? J’y ai vu passer plusieurs twitts de pub d’une célèbre marque de pantalons…. #jedisçajedisrien… et en même temps, tout à la fois. Médite !  

;)

Plus de détails sur cette heureuse initiative (de Médialutte).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte