Magazine Société

Réponse d’une marque face à un ‘bad buzz’ sur internet

Publié le 23 octobre 2012 par Rvrenardleblog57

Réponse d’une marque face à un ‘bad buzz’ sur internet

Toute la maturité d’une marque face un retour négatif de buzz
Tout d’abord, c’est quoi un ‘bad buzz’ ? C’est le contre effet positif attendu par une marque. Le commentaire négatif qui fait du bruit et touche la communauté. Ca arrive peu souvent, il est vrai. Généralement ça fait mal à la marque sauf si celle-ci peut y répondre et le contrer. C’est ce que vient de faire la marque Bodyform’ (un fabriquant britannique de protections périodiques féminines).
Le Bad Buzz commence en octobre lorsqu’un utilisateur de Facebook, Richard Neill, poste avec beaucoup d’humour, un message sur la page de la marque. Un chouette message, drôle à souhait. Dans ce post, il met en porte-à-faux la marque en prétextant qu’elle ment et ne cesse de mentir, que ça fait 30 ans que ses pubs présentent des femmes heureuses, épanouies pendant leurs règles. Tellement heureuses, qu’il en regretterait presque d’avoir un pénis. Alors que depuis qu’il vit avec sa petite amie, Richard vit un cauchemar à chaque fois que sa copine a ses ragnagnas. Une véritable supercherie.
Le post de Richard Neil provoque un véritable buzz (92.000 likes, plus de 4.000 commentaires). Mais la marque ne se laisse pas démontée et réagit avec humour en répliquant par une vidéo particulièrement délirante : la réponse de la patronne de Bodyform (une actrice reprend le rôle) à Richard. Ca donne une directrice qui lui demande pardon, que oui, ils avaient menti, que les résultats des focus group étaient si effrayants qu’ils avaient préféré dissimuler la terrible vérité : les femmes sont horribles pendant la période de leurs règles…. Cette dernière termine par lâcher un pet, et apostrophe Richard Neill d’un « Oh, pardon, Richard ! Vous ne saviez pas qu’on faisait ça aussi… »
La vidéo est superbe, tellement drôle. Un belle démonstration qu’une marque peut avoir une vraie maturité et qu’elle sait prendre ses responsabilités et assumer.
Le film a déjà été visionné par plus d’un million de fois.
La vidéo sur YouTube
A lire : l’article complet (et le post de Richard Neil) dans l’excellente newsletter française (marketing, communication, pub et media) DOC NEWS



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rvrenardleblog57 1360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine