Magazine Télévision

"Il y a beaucoup de prudence dès qu'on touche à la vie privée"

Publié le 24 octobre 2012 par Pourquoiaps




Est ce que pour vous les personnalités de real TV sont une catégorie à part dans le traitement journalistique des people ? De mon point de vue non.



 On constate une tentative de "professionnalisation" des candidats avec le coaching très poussé des candidats avant le tournage des émissions, mais généralement il ne se poursuit pas (de façon aussi poussée) pour la suite de leur carrière.  Pensez-vous qu'un phénomène comme Paris Hilton ou les Kardashian puisse émerger en France ? A une bien moindre mesure, nous avons Loana et Mickaël Vendetta. Mais ce sera difficile pour nos candidats de téléréalité d'avoir une portée internationale comme cela peut être possible aux Etats-Unis.


Un journal suisse a été très loin dans les révélations sur la vie de la gagnante de Secret Story 6 alors que la presse française est restée très prudente, pensez-vous qu'il existe, même dans la presse people, une forme d'auto censure concernant la vie privée ? A défaut de censure, il y a beaucoup de prudence dès que l'on touche à la vie privée car le risque d'être attaqué en justice est important.
Vous est-il arrivé d'être impressionné par la charisme d'un candidat de Tv réalité ? Si oui, lequel ? Impressionné, peut être pas jusque là.  Mais il y a eu des rencontres très enrichissantes comme avec Jonathan Cannarsa-Hirschberg, Xavier et Tatiana Delarue, Cindy Lopes, Ayem Nour et Marie-Josée Arel pour Secret Story. 
J'avais également adoré interviewer Lucie Bernardoni de la Star Academy il y a un an. Et en grand amateur de Koh-Lanta, Moundir et Mohamed ont aussi été de belles rencontres.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pourquoiaps 12666 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine