Magazine Auto/moto

Mitsubishi RVR 2013 : une puissance un peu juste

Publié le 24 octobre 2012 par Critiqueauto
Mitsubishi RVR 2013 : une puissance un peu juste

Le premier modèle de Mitsubishi RVR a vu le jour en 2011; il n’en est donc qu’à sa troisième année sur le marché. Déjà, en 2012, on l’a remis au goût du jour avec quelques améliorations et des équipements nouveaux. Pour 2013, le constructeur a revu les parties avant et arrière, les réglages de la CVT, la suspension arrière et la finition intérieure pour rendre ce petit multisegment plus attrayant pour une clientèle qui a souvent tendance à passer tout droit devant une concession de la marque.

Mécanique

Le constructeur japonais propose trois versions de son nouveau RVR : l’ES, offerte en traction seulement, la SE, offerte en traction ou en intégrale, et la GT, offerte en intégrale seulement. Peu importe le modèle choisi, le Mitsubishi RVR ne propose qu’une seulement mécanique. Il s’agit du moteur à 4 cylindres à double arbre à cames en tête de 2 litres qui développe une puissance de 148 chevaux à 6 000 tours par minute et produit un couple de 145 livres-pieds à 4 200 tours. Voilà des statistiques relativement modestes compte tenu du fait que le véhicule est offert avec la transmission intégrale; c’est le moins puissant de sa catégorie. D’ailleurs, le 0 à 100 km/h réalisé en plus de 11 secondes est là pour en témoigner ! La boîte de vitesses proposée de série est la manuelle à 5 rapports. Pour ce qui est de la CVT, elle est offerte de série dans le modèle SE et comporte des leviers de sélection au volant dans la GT.

Le RVR est monté sur un châssis monobloc et utilise une suspension à quatre roues indépendantes. Il est à noter que les RVR à transmission intégrale, comme c’est le cas des véhicules Suzuki, permettent de choisir entre la traction et l’intégrale sur simple pression d’un bouton. Le Mitsubishi RVR 2013 comporte également la technologie d’antirecul qui empêche le véhicule de reculer quand on relâche le frein pour mettre le pied sur l’accélérateur.

Habitacle et carrosserie

Le Mitsubishi RVR 2013 est un multisegment qui affiche un prix de base très avantageux, soit 19 998 $. Et à ce prix, il comprend le climatiseur, la chaîne audio de 140 watts avec quatre haut-parleurs, l’ordinateur de bord, les sièges avant chauffants, le télédéverrouillage, le volant réglable et télescopique, les commandes de la radio au volant, les freins ABS et l’assistance au freinage. Si l’on monte en grade et qu’on va jusqu’à la version GT, on profite d’une foule d’autres équipements et d’une technologie plus avancée : roues de 18 pouces en alliage, phares à décharge à haute intensité au xénon, toit ouvrant panoramique, cuir, chaîne audio de 710 watts à 10 haut-parleurs, radio par satellite, essuie-glaces automatiques, etc.

Conclusion

On trouve quand même un bon nombre de multisegments et de VUS compacts sur le marché. La question se pose : lequel choisir ? Le Mitsubishi RVR a ses défauts, c’est vrai, une puissance un peu juste notamment. Cependant, il ne faut pas négliger la garantie de 10 ans sur le groupe motopropulseur, sa consommation de carburant intéressante et son prix.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines