Magazine

Comment Vivre Sa Passion Peut Changer le Cours d’une Vie

Publié le 08 octobre 2012 par Moutassem @HMoutassem

Dans la série Comment Reprendre Confiance En Soi, j’aimerais dans cet article aborder le thème de ‘trouver sa passion’. En effet, le manque de confiance en soi résulte souvent d’un cadre de vie où l’on n’exprime pas sa passion et son talent. On favorise la sécurité et les habitudes plutôt que d’explorer ce que l’on aimerait vraiment faire.

Identifier ce que l’on aime et ce pourquoi on a du talent est essentiel pour avoir une vie épanouie. Cependant beaucoup de personnes notent ne pas connaître leur passion. C’est là que méditer peut offrir une aide précieuse. En ramenant l’attention sur soi on peut (re)découvrir ce qui nous anime vraiment.

Vivre selon son talent et sa passion a le pouvoir de transformer la vie d’une personne. L’histoire de Gillian est un bel exemple de l’importance de suivre sa passion.

Une enfant à problème

Gillian a seulement 8 ans, mais son futur semble déjà s’assombrir. Son travail à l’école se passe très mal, du moins selon ses instituteurs. Ses devoirs sont toujours rendus avec du retard, son écriture est illisible, et elle a de mauvaises notes à la plupart de ses contrôles. De plus, elle perturbe régulièrement la classe. Elle ne tient pas en place, regarde souvent par la fenêtre, et parle aux autres élèves forçant régulièrement son instituteur à interrompre la classe pour la recadrer.

Gillian quant à elle n’est pas vraiment inquiétée par tout ça. Elle a pris l’habitude d’être réprimandé par des figures autoritaires, et elle ne pense pas être une enfant à problème. Mais ce n’était pas l’avis de son école qui finalement décida d’écrire à ses parents pour proposer une solution au problème de Gillian.

Il est temps pour une école spécialisée

L’école conclut que Gillian avait un problème d’apprentissage sévère qui nécessitait de la mettre dans une école spécialisée. Tout ceci se passe dans les années 30. Aujourd’hui on aurait certainement mis l’étiquette de Attention deficit and hypercativity disorder (ADHD) à la petite Gillian.

Les parents de Gillian reçurent la lettre avec beaucoup d’inquiétude et décidèrent d’agir immédiatement. La mère de Gillian l’habilla de sa plus belle robe et de soulier neufs pour l’amener faire une évaluation chez un psychologue, en craignant le pire.

La visite chez le psychologue à la veste en tweed

Le sol entièrement recouvert de parquet en chêne et les grandes étagères remplies de livres rendaient l’endroit impressionnant surtout pour une petite fille de 8 ans. Derrière son bureau un imposant homme habillé d’une veste en tweed accueilli Gillian et sa mère. Il accompagna ensuite la petite fille jusqu’à un grand divan en cuire sur lequel il l’installa. Les pieds de Gillian ne touchaient pas le sol, et ce cadre inhabituel la mis sur ses gardes. Inquiète de l’impression qu’elle allait donner, elle s’assit sur ses mains pour éviter de trop gigoter.

Le psychologue revint à son bureau, et parla avec la mère de Gillian pendant une vingtaine de minutes. Il lui demanda à propos des problèmes qu’avait sa fille à l’école.  Il ne s’adressa pas à Gillian mais il l’observa attentivement pendant tout ce temps. Cela rendu la petite fille mal à l’aise et confuse. Même à ce tendre âge, elle ressentait que cet homme allait jouer un rôle important dans sa vie. Elle savait également ce que voulait dire aller à ‘une école spéciale’ et elle ne voulait certainement pas de ça. Elle pensait sincèrement ne pas être une enfant à problème, alors que tout le monde semblait penser l’opposé. Vu comment sa mère répondait aux questions, il  lui semblait maintenant que même sa maman éprouvait se sentiment envers sa fille. Peut être, pensait Gillian, qu’après tout ils avaient raison.

Finalement, sa mère et le psychologue s’arrêtèrent de parler. L’homme quitta son bureau pour se diriger auprès de Gillian et il s’assit auprès d’elle.

« Gillian, tu as été très patiente, et je te remercie pour cela » lui dit-il. « Il va falloir que tu patiente un peu plus encore. Je dois parler à ta mère en privé maintenant. On va sortir de la pièce pendant quelques minutes. Ne t’inquiètes pas, cela ne prendra pas trop longtemps. »

Gillian hocha la tête avec appréhension, et les deux adultes la laissèrent assise toute seule sur le divan. Mais en quittant la pièce, le psychologue se pencha au dessus de son bureau pour allumer la radio.

Une grâce naturelle qu’on ne pouvait pas rater

Dès qu’ils se retrouvèrent dehors, le médecin dit à la mère de Gillian, « Restons ici un instant, et regardons ce qu’elle fait. » Il y avait une vitre qui donnait sur la pièce et ils se positionnèrent de sorte à ce que la petite fille ne puisse pas les voir.

Presqu’immédiatement, Gillian était debout sur ses pieds se déplaçant dans la pièce au rythme de la musique. Les deux adultes regardèrent silencieusement pendant quelques minutes, fascinés par la grâce de la petite fille. Ses mouvements manifestaient un tel naturel qu’il était difficile de ne pas remarquer qu’elle avait quelque chose de spéciale. Ils notèrent également l’expression spontanée de joie sur son petit visage.

Enfin, le psychologue se retourna vers la mère de Gillian et lui dit, « vous savez Madame Lynne, Gillian n’a pas de problème. C’est une danseuse. Amener la à une école de danse. » Sa mère suivit les conseils du médecin, et inscrivit Gillian à une école de danse. La petite fille fut aux anges de découvrir un endroit où les autres enfants étaient comme elle, des enfants qui avaient besoin de bouger pour pouvoir s’exprimer.

Lorsque le talent peut s’exprimer

Comment Vivre Sa Passion Peut Changer le Cours d’une Vie

Gillian, ballerine (photo de gillianlynne.com)

Gillian commença par un cours par semaine et pratiqua tous les jours à la maison. Plus tard, elle auditionna pour le Royal Ballet School à Londres, et elle fût acceptée. Elle rejoignait ensuite la prestigieuse Royal Ballet Company avec laquelle elle donna en tant que danseuse étoile des spectacles à travers le monde. Lorsque cette partie de sa carrière arriva à terme, Gillian créa son propre théâtre musical et produisit une série de spectacles à succès à Londres et à New-York. Elle finit par rencontrer Andrew Lloyd Webber et créa avec lui parmi les plus célèbres show musicaux de l’histoire tels que Cats et The Phantom of the Opera.

La petite Gillian, qui inquiéta tant son école et ses parents, devint Gillian Lynne, l’une des plus célèbre et talentueuse chorégraphe de son temps. Elle a amené du plaisir à des millions de personnes et elle a gagné des millions de dollars. Cela est arrivé car une personne a su voir en elle son talent et son amour de la danse. D’autres enfants auraient étés mis sous médicaments pour les calmer. Gillian n’était pas une enfant à problème, elle avait juste besoin d’exprimer qui elle était vraiment.

Comment Vivre Sa Passion Peut Changer le Cours d’une Vie

Gillian Lynne – Ballerine et Chorégraphe à Succès

Trouver soi même sa passion

L’histoire de Gillian est une belle source d’inspiration. Mais la plupart d’entre nous n’avons pas eu la chance d’avoir rencontrer une personne qui nous a poussé à exprimer notre talent et notre passion. C’est donc à nous de découvrir ce qui nous aimons vraiment. Cela n’est possible qu’en tournant l’attention vers soi. Au delà des peurs, des jugements, des habitudes, on pourra alors découvrir ce qui nous passionne.

Ce que j’aime faire après une séance de méditation, lorsque je suis enveloppé par un agréable sentiment de calme, c’est de demander silencieusement: « qu’est ce qui important pour moi aujourd’hui ? Qu’est ce qui va m’ouvrir le cœur aux autres ? »

Si il n’y a pas toujours de réponse claire, je remarque cependant qu’à travers cette pratique je me rapproche de plus en plus d’une vie où je fais réellement ce que j’aime. Essayez à votre tour de vous posez ces questions :

–   Qu’est ce que j’aime faire ?

–   Quelle est l’activité où je prends du plaisir ?

–   Qu’est ce que j’aimerais partager avec les gens que j’aime ?

Ce n’est pas un exercice de réflexion où il s’agirait de rechercher les réponses. Il suffit juste de méditer – de calmer le mental et faire le silence en soi – puis de poser intérieurement ces questions, et ensuite de juste observer ce qui se passe en vous. Faites le suffisamment de fois (pendant plusieurs semaines) et les réponses à vos questions finiront par apparaître de plus en plus clairement.

N’hésitez pas à partager votre expérience dans la section commentaire de cet article.

Merci à Ken Robinson (auteur de The Element) qui a rencontré Gillian Lynne pour son livre sur l’importance de trouver notre passion.

Photo petite fille à la vitre de Lane Erickson.

gestion du stress 3D
Découvrez l'album de méditations guidées "Gestion du Stress" >> Cet album de méditations guidées vous aidera à moins subir l’accumulation du stress qui est un phénomène épuisant, physiquement et mentalement. Google Profile

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moutassem 44505 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog