Magazine Info Locale

Portes ouvertes résidence "Liliane Carpentier" à Bernay...

Par Unevillemaville2
Il est je crois toujours importent de couper court aux idées reçues. Et lors de journées portes ouvertes dans des lieux divers cela y aident. Ainsi, pour ma part (le 19 octobre 2012 vers 17h30) après y être passé quelques fois voir une amie passionnée d'histoires locale (1) je ne fessais que passer devant sur un trottoir ou l'autre. Belle endroit, d'architecture assez classique mais flirtent tous de même avec le contemporain.

Endroit - lieu de vie construit sur le lieu de la mémorable "Caserne Thureau" haut lieu de tout un pan de l'histoire locale et de son rapport aux armées et aux soldats (de la guerre de Prusse jusqu'à celle de 14 - 18) que Bernay à vue passé dans ses murs et rues. Donc, sur ce grand terrain qui fut hélas en délabrement et abandon le plus total et impossible à rénové tant l'usure du temps avait joué de malchance pour ces locaux chargé d'histoire et donc après délibérations et décisions municipal (sous l'égide de "J. Bourdin") tout fut rasé fin des années 1980 début des années 1990 pour laisser sortir de terre la résidence que l'on y voit aujourd'hui. Ainsi, de grandes baies vitrés, des endroits aux formes aigües, rectilignes, toujours verticales forment un appuie pour le regard. Pas de courbes, de volutes, ni de souplesses dans l'architecture du lieu. Mais ses moments de droitures s'adoucissent avec les formes plus rondes du jardin. Remarquer, vous me direz, s'en doute à raisons que les résidents à force d'y vivre ne voit s'en doute plus trop le rapport entre architecture et lieu de vie. Mais tout de même, je pense à raison que l'un n'empêche pas l'autre, si ? Ensuite, l'endroit et rassurent car sur tous le trottoir qui entoure la résidence à été installé des réverbères quasiment tous les 5 - 10 mètres. Alors, oui, j'ai enfin osez quelques années après rentrer à nouveau dans les locaux de la résidence "Liliane Carpentier" (2) pour voir et redécouvrir la ou nos anciens passent leurs derniers moments de vies et ce paisiblement. Alors, je reste bien sûr vigilant sur la tenue et/ou les plaintes que les divers résidents pourraient faire ressortir de leurs lieux de villégiature (si je puis dire). Car je veux bien tordre le cou aux idées reçues que l'on se fait des résidences et/ou maisons de retraites, mais bon.

Oui, les idées générales qui sont pour la plupart aujourd'hui faussé comme par exemple que : C'est lieux-là ne seraient que des lieux d'abandons, des "Mouroirs" etc. Voilà entre autre, ce qui leurs collent à la peau. Alors, idées pour certaines fausses et pour d'autres on ne peut plus vrais, car une résidence et/ou maisons de retraites ne fait hélas pas l'autre. Mais bon, à Bernay nous ne sommes pas dans la pire image que c'est lieux-là ont et porte. Mais il faut savoir que depuis 20ans ils existent des endroits qui se veulent digne dans la région. Et pour moi, cette résidence là et digne et reste à échelle humaine. Du personnelle tant soignant que d'aide aux repas etc., sont là pour rendre encore meilleurs le séjour. Je vous passe sur les critères d'entrées, les coûts etc., cet article n'est pas le sujet (pour cela appeler la résidence ou là, ils sauront vous répondre). Donc, j'y est vue des personnes, des visages que je reconnais et cela me rassure d'une certaine. Pourquoi cela me rassurent-il ? Car je ne sais pas pour vous, mais pour moi cela fonctionne comme ça, ont voient, ont croisent régulièrement durant un laps de temps dans nos vies des gens, des êtres, des personnes âgées souvent dans les rues de la ville et parfois on ne les y croise plus. Ainsi, on peut (si nous avons un peu d'humanisme) se demander alors si celles-ci ne sont pas décédées et non elles finissent juste leurs jours paisiblement.

Alors, j'ai découvert un lieu emplis d'espaces, d'endroits ou tels ou tels résidents peut trouver des moments de calmes, de solitudes, dont-ils ont encore besoins s'en doute. Puis j'ai découvert aussi au rez-de-chaussée une salle dédier aux occupations avec déjà sur toute un pan de mur une grande bibliothèque bien, fournit, de multiples tables, des jeux, de quoi s'adonner aux passions divers et variées de toutes ces dames et/ou de tous ces messieurs. Puis encore, depuis quelques années aussi la médiathèque de Bernay organisait des rencontres autour des livres. Mais il est aussi organisé régulièrement des rencontres intergénérationnelles entre enfants et résidents d'un intérêt certain.
  (1)   Feu "Liliane Carpentier" qui fut institutrice et partageuse de passion avec tous ceux qu'elles connaissaient sur les faits de notre passé puis enfin elle fut l'auteur d'un livre de mémoire sur sa ville "Bernay". (2)   Il parut donc logique à tous que cette nouvelle résidence pour personnes âgées prennent-alors le nom cette femme de cœur. Photographies : "Journée portes ouvertes à la résidence Liliane Carpentier à Bernay" par le Citadin octobre 2012©®. Aucun lien internet pour cet article.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unevillemaville2 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog