Magazine Médias

Renouvelables + fin du nucléaire = explosion des factures en Allemagne

Publié le 28 octobre 2012 par Copeau @Contrepoints

À cause de l'abandon du nucléaire et de la politique pro-renouvelables, deux décisions politiques dépourvues de toute justification, les prix de l'électricité, bien de première nécessité, vont exploser pour les consommateurs allemands, réduisant leur pouvoir d'achat et les poussant en masse vers la misère énergétique.

Renouvelables + fin du nucléaire = explosion des factures en Allemagne

Angela Merkel dans un champ d'éoliennes.

Les principaux opérateurs de réseaux électriques en Allemagne ont annoncé lundi un relèvement de près de 50% de la taxe payée par les consommateurs allemands pour soutenir le développement des énergies vertes, suite à la décision de Berlin de sortir du nucléaire.

« En 2013, les consommateurs vont contribuer au développement des énergies renouvelables dans le secteur de l’électricité à hauteur de 5,277 centimes par kilowattheure », soit une hausse de près de 47% par rapport à l’an passée (3,592 centimes/kilowattheure), ont annoncé les quatre principaux opérateurs allemands, 50Hertz, Amprion, TenneT et TransnetBW, dans un communiqué.

Une hausse qui correspond pour un foyer de trois personnes consommant 3.500 kilowattheure par an à une dépense supplémentaire d’environ 60 euros, soit au total 185 euros. Ce montant à payer est fixé par la loi qui régit en Allemagne le soutien aux énergies vertes, via de généreux prix garantis aux opérateurs d’éoliennes, de panneaux solaires, etc. La différence entre ce prix garanti et celui du marché, plus faible, est reportée sur les factures des consommateurs via une surtaxe de plusieurs dizaines de milliards d’euros chaque année.

« En tout, le montant de la surtaxe s’élèvera à 20,36 milliards d’euros » en 2013, souligne le communiqué.

Principale raison de cette hausse en 2013, l’explosion des panneaux solaires et des parcs éoliens en Allemagne devrait permettre de fournir plus d’électricité verte en Allemagne tandis que le prix de marché du mégawattheure devrait diminuer, est-il expliqué dans le communiqué.

L’Allemagne, qui a décidé de renoncer au nucléaire d’ici 2022, a pour ambition d’être un pionnier au niveau mondial en matière énergétique. Mais elle se heurte à des problèmes techniques, des impasses de financement et des réticences au niveau local, face notamment à l’installation de nouvelles lignes électriques.

----
Publié initialement en commentaire par Marc Hennuy sur la page Facebook de Contrepoints. Source : AFP.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte