Magazine Basketball

Les coulisses du transfert de James Harden

Publié le 28 octobre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Le choc a secoué le petit monde de la NBA tard hier soir aux États-Unis, ou tôt ce matin en France. La famille d'Oklahoma City n'a pas hésité à échanger un de ses poulains, James Harden. Et ce qui fut au premier abord une surprise, n'en est véritablement pas une finalement.
Depuis la prolongation de Serge Ibaka, on sait que les négociations entre Harden et OKC vont être tendues. On savait aussi que le Thunder ne pourrait pas offrir le maximum à James Harden, ce que souhaitait ardemment le joueur. "La NBA reste un business", cette phrase magique prononcée à qui mieux-mieux vient une fois de plus d'être vérifiée.
Ce ne fut également pas une surprise pour les acteurs. Pour que la réaction soit aussi vive (le trade a été effectué dès le dernier refus du camp Harden), il fallait y être préparé. Daryl Morey (GM des Rockets) voulait recruter Harden depuis le début de l'été, mais s'était vu signifier un "non" catégorique. Au fur et à mesure que les négociations se tendaient, Oklahoma City se préparait.
Ainsi, le trade était bouclé dès vendredi soir selon Adrian Wojnarowski de Yahoo! Sports (article à lire pour les non-réfractaires à la langue de Shakespeare). Brian Windhorst d'ESPN ajoute même qu'Harden était au courant qu'il serait échangé en cas de refus. Il n'a pas cédé à ce "chantage".
James Harden se retrouve maintenant dans une situation délicate. Il se retrouve franchise player d'une équipe comme il l'a manifestement toujours souhaité, avec l'obligation d'être performant, pour justifier ses requêtes en terme de salaire. Il n'y a plus qu'à James...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines