Magazine Société

« The return to joy »

Publié le 29 octobre 2012 par Toulouseweb
« The return to joy »Pour Boeing, le rι-enchantement, c’est maintenant.
Le transport aιrien est en perpιtuel devenir. Mais il ne suscite pas un dιbat sans cesse recommencι uniquement pour des raisons ιconomiques ou techniques. Tout au contraire, il est en train de devenir un bon sujet pour «Psychologie Magazine», dans un contexte qui surprend et intrigue. En effet, au-delΰ de la concurrence que se livrent grandes et petites compagnies aιriennes, ou encore les trois grandes alliances «globales», on voit poindre le souhait d’ιtablir des liens littιralement affectifs entre voyageurs et transporteurs. Et ce n’est apparemment pas du marketing, ou pas uniquement.
En utilisant un vocabulaire trθs ΰ la mode, typiquement franηais, il s’agit d’une tentative de rι-enchantement des passagers, dιηus de la tournure prise par les ιvιnements, les conditions de voyage s’ιtant profondιment dιgradιes, en partie parce que le secteur est en quelque sorte victime de son propre succθs. Et, en mκme temps, en raison d’influences extιrieures qui compliquent singuliθrement la vie, notamment l’intrusion de la sϋretι. Laquelle, qui plus est, est confiιe ΰ des «agents» qui manquent prιcisιment d’un petit minimum de psychologie. En clair, bien que leur rτle soit important, ils nous empoisonnent la vie.
Jeff Cacy, directeur Branding and Marketing, de Boeing Commercial Airplanes, fort d’un enthousiasme communicatif, s’efforce de suggιrer un retour ΰ une ambiance plus positive, plus optimiste, un «return to joy», pour reprendre son expression favorite. Il s’en est ouvert publiquement en faisant bon usage de la tribune que lui offrait le sιminaire APG World Connect qui vient de se terminer ΰ Monaco. Il a ιlevι le dιbat, n’a aucunement cherchι ΰ rappeler que Boeing construit d’excellents avions mais s’est plutτt attachι ΰ expliquer un souhait trθs fort de retour ΰ une analyse approfondie des aspirations des voyageurs aιriens.
Mieux, il a justifiι cette approche novatrice en notant que les circonstances sont propices ΰ de tels travaux, en ces temps de rιseaux sociaux omniprιsents. Et d’ajouter aussitτt que tous les voyageurs ne sont pas ιgaux face au transport aιrien, que leurs attentes sont variιes, diverses et ιvolutives. Et, c’est lΰ l’essentiel du message, en clamant que «votre compagnie aιrienne a une personnalitι». Ce qui sous-entend qu’elle devrait κtre capable de nouer des liens ιtroits avec les clients, grβce aux nouveaux outils de communication qui sont disponibles. D’autant que, d’un point de vue topologique ou sociologique (deux mots que Jeff Cacy n’utilise pas), le marchι est segmentι ιconomiquement.
Entre 15 et 20% des passagers, en moyenne, produisent environ 50% du chiffre d’affaires d’une compagnie, ce qui ne constitue sans doute pas une raison suffisante pour se focaliser sur les recettes unitaires les plus ιlevιes. Tout est dans le non-dit dans la mesure oω un grand industriel, qui plus est amιricain, ne se permettrait en aucun cas d’adresser la moindre critique ΰ ses clients. Le propos est donc en demi-teinte, noyι dans des prιcautions oratoires, mais le message n’en est pas moins clair. Il convient de se mettre ΰ la place de ceux qui forment les diffιrents segments du marchι : le suggιrer revient ΰ dire que ce n’est pas vraiment le cas.
Curieusement, c’est lΰ un thθme de rιflexion que la SNCF semble mieux maξtriser que les compagnies aιriennes. Tout au moins en auscultant sa maniθre de procιder, elle qui transporte chaque annιe 100 millions de passagers ΰ bord de ses TGV, Eurostar et autres Thalys. Barbara Dalibard, autre invitιe d’APG, aux commandes de SNCF Voyages, l’a implicitement dιclarι. Et elle a, au passage, remis les pendules ΰ l’heure en affirmant que c’est bel et bien la voiture particuliθre, et non pas l’avion, qui constitue le vrai concurrent du train ΰ grande vitesse. Il ιtait plus que temps que ce soit clairement dit, le mythe de l’affrontement A320 contre TGV sur les liaisons intιrieures franηaises ayant la vie dure.
Barbara Dalibard prιfθre la complιmentaritι et cite volontiers un slogan publicitaire qui dit l’essentiel en peu de mots, «atterrissez dans la gare la plus proche». Elle aussi ιvoque le grand rτle des rιseaux sociaux et ιvite d’utiliser le vocable «low cost», prιfιrant «ιco-train» au moment de l’annonce de trθs petits prix sur Paris-Montpellier. Cela tout en reconnaissant que le rail a empruntι de nombreuses idιes ΰ l’avion. Lΰ s’arrκte la comparaison, encore que la segmentation du marchι soit sans doute similaire. Mais il n’est pas pour autant question de susciter un quelconque rι-enchantement. Ce n’est pas le propos du jour.
Pierre Sparaco - AeroMorning

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Magazine Protégez-Vous

    Magazine Protégez-Vous

    Protégez-Vous est un magazine qui traite de la protection du consommateur. Un organisme qui publie aussi des livres, des documentaires, un site Internet pour... Lire la suite

    Par  Raymondviger
    HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • « Burn Nutella », ça marcherait ?

    « Burn Nutella », marcherait

    Je ne sais pas si certains ont vu passer sur mon compte Twitter l’article à propos de l’opération « Burn Jita » sur le jeu en ligne massivement multijoueurs... Lire la suite

    Par  Lalex
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Adobe: Eternal Return

    Adobe: Eternal Return

    En bon créatif, vous n’êtes pas sans savoir que la suite Adobe CS6 à récemment fait son entrée sur le marché. Un lancement bien évidemment accompagné de... Lire la suite

    Par  Mathieu Urstein
    GRAPHISME, TALENTS
  • Blush MAC Full of Joy

    Blush Full

    Salut tout le monde!Une expédition au pays des rêves rue des Francs Bourgeois - un MAC plus tard, me voici plus riche d'encore un blush. Il a un nom délicieux:... Lire la suite

    Par  Decibellebeaute
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES
  • Critiques Séries : Girls. Saison 1. Episode 6. The Return.

    Critiques Séries Girls. Saison Episode Return.

    Girls // Saison 1. Episode 6. The Return. Après six épisodes de Girls, je pense que l'on peut dire qu'Hannah est loin d'être une personne avec qui lui faut... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Joy As A Toy- Dead As A Dodo

    Toy- Dead Dodo

    ui pourrait se plaindre de l’ère faste à laquelle nous vivons… En quelques clics, un groupe peut être diffusé sur la toile et atteindre un auditeur assoiffé de... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • Mapping des réalisations digitales proposées par l’industrie pharmaceutique en...

    Mapping réalisations digitales proposées l’industrie pharmaceutique France- juillet

    Voici la dernière MAJ mensuelle de mon Mapping des réalisations digitales proposées par l'industrie pharmaceutique en France. Tout au long de cette année... Lire la suite

    Le 22 juillet 2018 par   Fabricevezin
    INTERNET, SANTÉ, WEB2.0

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7288 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine