Magazine Info Locale

Pour Bordeaux, l'affaire se corse

Publié le 29 octobre 2012 par Bordeaux7

Pour Bordeaux, l'affaire se corsePlus frais sur le plan physique, Bastia a mis un terme hier après-midi à la série d’invincibilité des Girondins (3-1), qui courrait depuis seize rencontres en Ligue 1. Trop imprécis offensivement, Ludovic Obraniak et ses partenaires marquent le pas au plus mauvais moment.

On savait que la fin d’année, avec des matchs à disputer quasiment tous les trois jours, ne serait pas évidente à gérer pour la formation au scapulaire et son effectif limité. Mais on ne pensait pas que l’enchaînement des rencontres pèserait déjà autant sur les jambes bordelaises, alors que l’on en est encore qu’au début de ce marathon infernal. Hier, Bordeaux a mis trop de temps à entrer dans la partie. Les efforts consentis sur la pelouse du Maritimo Funchal, jeudi dernier (1-1), semblaient encore affecter les corps et les têtes des joueurs au scapulaire. Résultat : quand les hommes de Francis Gillot se sont réveillés, ils comptaient déjà un handicap rédhibitoire de deux buts.
Des Corses survoltés
Dès la première minute de jeu, on comprenait que les Bastiais avaient décidé d’appuyer là où ça fait mal. Pressé par Florian Thauvin, Henrique perdait un ballon dans son camp et il fallait une première intervention de Cédric Carrasso pour mettre un terme à l’action. Visiblement, Frédéric Hans avait bien préparé son coup et grâce à leur hargne, les Corses étouffaient les velléités bordelaises au milieu de terrain. Il ne fallut pas attendre bien longtemps pour que la fraîcheur physique des insulaires se concrétise au tableau d’affiche. Une mauvaise relance de Ludovic Obraniak dans la surface de réparation offrait un face à face au jeune Florian Thauvin qui battait Carrasso d’une frappe puissante (1-0, 6e). Dix minutes plus tard, le même Thauvin poussait dans le but un ballon difficilement repoussé par le portier girondin après une frappe de Malouda (2-0, 17e).

Bastia poussait encore mais Bordeaux ne craquait pas et réduisait même le score par Gouffran, en deux temps, sur sa première opportunité (2-1, 30e). Il y avait du mieux mais ni Sertic (40e), ni Obraniak (43e) ne parvenaient à ramener leur équipe à hauteur. En deuxième période, Bordeaux se créait des opportunités mais Bellion (47e, 91e, 93e), Obraniak (75e) et Gouffran (68e) manquaient de réussite. Tout le contraire du Bastiais Khazri qui, d’un coup franc ciselé, offrait un succès mérité aux insulaires (3-1, 56e). A bout de souffle, les Girondins sont désormais huitièmes du classement. Et dire qu’il faudra rejouer dès mercredi à Montpellier... •

OSF

Photo AFP


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine