Magazine Caricatures

Chronique de la semaine !

Publié le 29 octobre 2012 par Douillon @DOUILLON

JPDouillonNB

A l’heure où des extrémistes extrêmes d’extrême droite envahissent le chantier d’une mosquée à Poitier pour y mettre le Souk, on pourrait se demander comment éviter l’escalade si demain, des extrémistes islamistes envahissent une fabrique de pain au chocolat à Vichy pour y mettre leur croissant. Surtout que dans le même temps, un vrai temps de cochon s’abat sur Lourdes où on est obligé d’évacuer 500 pèlerins qui pourront crier au miracle puisqu’ils sont arrivés en fauteuil roulant pour repartir en barques ! Mais puisque tout ça ne se résume qu’à des histoires de culte, demandons nous plutôt à quoi sert notre ministre des cultes, justement : Manuel Vals ! Manuel Vals qui est finalement contrairement à son patron de Matignon le seul véritable héros de ce gouvernement puisque depuis qu’il a appris la sortie du nouveau James Bond, il se présente ainsi : Vals... My name is Vals ! Même look, même charisme, même faculté à humidifier les culottes des jeunes minettes de 65 ans sur la côte d’azur, bref, un Christian Estrosi de gauche. Tellement de gauche que ce Week-End au Vatican, il a défendu le mariage Gay avec cet argument choc qui a fait briller d’envie les cardinaux présent en les faisant tellement rougir de plaisir qu’ils se confondaient avec leurs soutanes : « Dans un mariage Gay, au lieu de passer devant Monsieur le curé, les deux époux passent derrière ! » Manuel Vals au Vatican ! On n’avait jamais vu un tel évacuateur de Rom depuis l’incendie de Néron ! Et comme James Bond, à peine sortie de la messe, il va faire la bombe. C’est à dire s’occuper de la Corse sous les ordres du général Hollande ! Il est fort ce François Hollande, il n’a pas réussi à pacifier l’Afghanistan, la Syrie, pas réussi à pacifier le Sahel et il veut pacifier la Corse... Quel présomptueux ! Et du coup, le pauvre Vals qui se voulait du même métal précieux que l’espion Britannique va devoir déchanter car si pour l’un,  les diamants sont éternels, pour l’autre avec ce dossier, les emmerdements sont infinis. Qu’importe, il est partout la nouvelle coqueluche des médias qui fait tousser l’aile gauche du PS... Comme l’espion 007, qui flanqué de ces deux zéros sauve le monde, Manuel Vals flanqué de Jean Marc Ayrault et de François Hollande veut sauver la Corse. Il veut traquer le mal, la pègre, les méchants et pour faire le tour du monde du crime organisé au lieu de prendre un jet privé en marche, un Boeing au lasso ou un hélicoptère par la queue, il prend un billet de TGV pour Marseille, et le ferry pour la Corse, c’est quand même plus pratique et ça lui permettra peut être de trouver enfin une James Bond girl digne de ce nom parce que là, franchement, ça ne va pas du tout ! Au gouvernement, entouré de Cécile Duflot, Marisol Touraine ou de Marylise Lebranchu, Manuel Vals, c’est pas « L’espion qui m’aimait », c’est plutôt « Le gendarme à la foire aux boudins »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Douillon 5157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte