Magazine Info Locale

Propagande associativo-municipale subventionnée : le 18ème en figure de proue !

Publié le 27 octobre 2012 par Delanopolis
Décidément, l'esprit critique de Cavé Goutte D'Or ne faiblit pas. Dans sa ligne de mire, les journaux officiels et satellites de la mairie qui vantent le logement social, décrètent qu'il n'y en a jamais assez, même si dans le 18ème arrondissement l'échec est patent. Propagande associativo-municipale subventionnée : le 18ème en figure de proue ! S’il devait n’en rester qu’un, ce seraient ces deux-là, pour le dire arithmétiquement comme Le 18e du mois, journal associatif du 18e arrondissement de Paris, proche de la Mairie qui édite pour sa part le mensuel 18 ensemble : « L’arithmétique le dit, on manque cruellement de logements sociaux, il faut continuer à en construire » (Le 18e du mois, octobre 2012, p. 2).

Quand bien même la plupart des journaux et éditorialistes parisiens et nationaux notent que « les quartiers » (euphémisme pour les zones déquartiérisées aux mains de la politique de la ville, comme la Goutte d’Or depuis trente ans) souffrent d’une urbanisation misérable et anxiogène, quand les études sociologiques mettent l’accent sur le lien entre urbanisme et sécurité, quand les architectes désignent les opérations de réhabilitation de la Goutte d’Or comme ce qu’il ne faut pas faire, quand François Hollande candidat dit, dans son discours d’Aulnay d’avril 2012, son aversion pour les ghettos sociaux et la concentration des logements sociaux, quand la loi SRU exige une répartition solidaire entre les communes ou arrondissements, le 18e du mois en reste à la loi de l’offre et de la demande sans réflexion : « Il en manque, il en faut donc plus ».

Lire la suite ICI.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte