Magazine Société

MADAGASCAR: mon ami RAKOTO s'indigne!

Publié le 29 octobre 2012 par Micheltabanou

En guise de mis en appétit voici le un extrait du dernier rapport périodique de la Banque Mondiale qui est très sévère quant au bilan de la crise mmalgache. Extrait…

« La crise politique qui perdure à Madagascar a imposé un lourd tribut à l’économie et la population, et en particulier sur les couches les plus vulnérables. L’économie est au point mort. La pauvreté a augmenté de façon alarmante. Les indicateurs sociaux se sont dégradés. La crise a mis un frein aux progrès vers les défis de longue durée que sont la faible gouvernance et l’Etat de droit. La capacité d’adaptation aux chocs exogènes (crise mondiale ou cyclones) est gravement compromise. Les infrastructures se sont détériorées. L’enlisement dans la crise se traduira inévitablement par une dégradation de la situation, avec des impacts sévères à court, moyen et long terme. »

« 1. Après trois ans et demi de crise politique, les indicateurs économiques et sociaux de Madagascar ont été gravement affectés. Parmi les conséquences de cette crise politique qui perdure, les dimensions suivantes sont particulièrement pertinentes :

• L’économie est au point mort : la croissance économique globale a stagné entre 2009-12. S’ajoutant à une importante croissance démographique, le revenu par habitant en 2012 a chuté pour atteindre son niveau de 2003 »

___________________________________________________________________________

Effarrant constat que mon ami Rakoto, de Tananarive, commente en terme acides. Des termes nés de la lucidité face à l'effondrement. Rakoto, mon ami du quartier d'Antsahabe, s'emploie à dénoncer non pas une situation mais les responsables de cette économie du désastre. Quand des commissions parlementaires françaises se déplacent à Tananarive et ferment les yeux en ayant l'assurance de proclamer que seule une amnistie générale sortirait l'île du marasme! je retiens d'un bras ferme - mais pour combien de temps -  ceux que je connais, patriotes malgaches qui puisent leur énergie politique dans l'exemple d'une démocratie modélisée par la France contemporaine et qui aujourd'hui désespèrent de cet autisme coupable. Il en va de même lorsque des parlementaires sont reçus au Sénat par Richard Yung ( PS ) ... je ne comprends pas avec Guy Rajemison Rakotomahara sa position alors que nous avions suffisamment insisté sur le fait que les dirigeants de la HAT sont les auteurs de la faillite de l'Etat Malgache lors d'un enttretien au printemps dernier. Mais c'était lors de la campagne présidentielle et que nous soutenions avec un comité de franco-malgaches la candidature de François Hollande... et qu'aujourd'hui ce dernier élu nous ne sommes plus qu'une variable peu quantifiable dans les grands calculs de stratégie... C'est une mauvaise idée qui me passe par la tête et j'aimerai bien pouvoir la chasser! Mais comme soeur Anne je ne vois rien venir de rassurant sur la prise en considération des malgaches qui refusent tout autant Ravelomanana et Rajoelina - cela s'appelle populairement et avec bon sens le: " ni ni "!

Place aux propos épicés de Rakoto qui témoignent d'un ressenti quotidien des malgaches...

Je reste persuadé que la clique à l’origine du coup d’État ne se sent pas du tout concernée par l’état pitoyable d’un pays en lambeaux. Ils vaquent tranquillement au seul bénéfice de leur trafic. Bande de génocidaires !

Le revenu par habitant de 2012 est au niveau de celui de 2003 ! Rajoelina doit répondre en son fors intérieur, comme J. Chirac : « cela m’en touche une, sans faire bouger l’autre ». Cynique il est même certainement mort de rire, pendant que ses compatriotes meurent pour de bon de pauvreté mais pas de rire.

Mais le cynisme de la semaine revient à la ministre des Mines et des hauts fonctionnaires de son département : ils sont allés prêter serment devant le Tribunal. La Ministre s’est même permis de déclarer : « Cette prestation de serment revêt une importance capitale, à l’heure où la gestion des ressources minières du pays requiert un nouveau comportement et une nouvelle ligne de conduite pour développer la culture de la transparence et la bonne gouvernance ». Je rappelle que c’est cette même ministre qui a voulu partir en Chine, avec ses hauts fonctionnaires, sur invitation d’une entreprise privée chinoise. Cela s’appelle de la corruption et je défie quiconque de me dire le contraire. Cynique !

À la Jirama, c’est de mal en pis. Coupures d’eau et d’électricité sont monnaies courantes. Haja Resampa se précipite pour être PCA de la Jirama mais ce n’est certainement pas pour aider la Jirama, c’est juste pour se faire payer des avantages et toucher des jetons aux frais de cette entreprise agonisante. Voleur !

Pendant que le peuple se trouve dans le noir ou sans eau courante, Rajoelina va aller dépenser l’argent public pour aller faire un tour à Dubaï et assister au Forum Mondial de l’Énergie, avec le ministre de l’Énergie et le DG de la Jirama. Je ne vois vraiment pas à quoi la présence de Rajoelina, un dirigeant que personne n’a élu, issu d’un coup d’État, peut bien rimer dans un forum pareil ! S’il y a bien un domaine qui relève du long terme, donc pas de la Transition, c’est la question énergétique. On voit bien que toute cette bande de rapiats n’a fait le déplacement que pour voyager aux frais de la princesse et toucher les per diems. Bande de voleurs !

Là aussi, on fait tout pour que la Jirama s’écroule aux fins de justifier la mise sous concession si ce n’est pas carrément… la privatisation. Les groupes français du secteur (eau et électricité), moribonds ailleurs, sont à l’affût et les gens du pouvoir actuel, ne louperaient, pour rien au monde, les commissions ! Bande d’escrocs !

Les membres du CST, ces parasites en chef, ont passé leur temps cette fin de semaine à discutailler de leur privilèges (indemnités de 4 millions d’ariary…) et surtout pas de l’avenir de ce pays mourant. Bande de charognards ! Les membres du CST fomentent le renversement de leur patron, le général Dolin. Cela fait toujours penser à ces vautours qui se déchirent devant un cadavre (notre pays).

Patrick Zakariasy continue à accuser Ravatomanga et rien que lui, d’être derrière tous les trafics de bois de rose. Il met en avant beaucoup de détails sur ce qui serait l’organisation de ce trafic. Moi je n’accuserai personne. Je demanderai tout simplement au prochain gouvernement, issu des scrutins libres et indépendants, de diligenter une enquête fiscale sur tout enrichissement personnel pendant cette période de Transition. Le FBI a fait tomber Al Capone, non pas avec des armes, mais juste avec des enquêtes fiscales. Tous en taule !

A la Une des Nouvelles : « la couverture vaccinale en baisse de 75% ». Cela veut dire de facto que la mortalité infantile a fait un bon. Rajoelina et sa clique n’ont même pas sur la conscience la mort de ces nombreux enfants ? Que nenni ! En bienfaiteurs de l’humanité, ils ont construit des hôpitaux manara-penitra ; sauf que les marchés ont été confiés sans appel d’offres aux entreprises de leurs copains, pour mieux détourner l’argent public. Bande de génocidaires, je vous dis !

Le général Charles Mayounga, chef de la délégation militaire de la SADC a déclaré : « Nous avons consulté les parties prenantes (en parlant des militaires). On a constaté qu’il y a divergence des points de vue sur le retour de l’ancien président Marc Ravalomanana. Les militaires sont divisés sur le retour de Marc Ravalomanana. Il y a ceux qui pensent que ce dernier ne doit pas rentrer, il y a ceux qui soutiennent le contraire ». Demander à des militaires des avis politiques, c’est déjà idiot en soi. Mais que les dits militaires donnent en plus ces avis politiques, c’est montrer deux fois son idiotie ! Amen !

On a vu dans les journaux des images de village détruits dans le Sud, dans le cadre des opérations contre les dahalo. J’ai déjà dit que l’on a donné le permis de tuer à ces pseudo forces de l’ordre. Comme n’importe quelle bande, ils agissent en dehors de tout cadre juridique, comme dans un pays en guerre. Bande d’assassins !

On voit des photos de militaires, toujours dans le Sud, RPG (lance roquette anti-chars) sur l’épaule. Ce genre de roquette est à charge creuse, pour percer le blindage des chars ou des casemates (bunker). Chez nous, on l’utilise contre des maisons en falafa ou en terre même pas cuite ! Ces bandes de rigolos croient être dans le dernier mauvais film qu’ils ont vu à la télé ! Bande de clowns sanguinaires !

Pendant ce temps, le trafic de bois de rose continue dans le Nord Est. Les vautours et les hyènes continuent leur œuvre de dépouillement du pays. Bande de charognards, un jour on vous demandera des comptes et ce sera la prison ou l’exil !

Il paraît qu’il manque 40 millions de dollars pour organiser les élections. Mais cela n’émeut nullement Rajoelina et sa clique car, primo, ils veulent rester au pouvoir plus longtemps pour faire leurs affaires et trafics (donc pas d’élections), et secundo, il est plus important de faire des stades ou des hôpitaux car l’argent peut être détourné plus facilement. Bande de rapiats !

La ville entière de Toliary a été privée d’eau potable suite à la rupture d’une canalisation. Mêmes les enfants et les malades âgés ont été privés d’eau. Rajoelina et les dirigeants de la Jirama s’en balancent. Ils sont partis à Dubai, dans le désert, mais qui a de superbes hôtels climatisés et des golfs aux fairways et greens bien verts !

Tout le monde se plaint de la mauvaise qualité du carburant, surtout du gas-oil. Pour les opérateurs du secteur : vous êtes pauvres, donc vous n’avez droit qu’à de la m…. De toute façon, les ministères des Mines et de l’Énergie ont d’autres businesses à faire qu’à s’occuper de la qualité des carburants. Que les citadins (en particuliers Tana) aillent tous mourir du cancer dans 10 ans, ce n’est pas l’affaire des pétroliers ou des autorités.

C’est effarant l’irresponsabilité qui anime (si l’on peut dire) les transporteurs routiers dans notre pays. On voit sur les routes des gros camions à 3, 4, 5 ou 6 essieux. Sur des chaussées de 5,50 m de large, c’est déjà un scandale du point de vue sécurité. Du point de vue de la structure des chaussées, y faire rouler des camions de plus de 18 tonnes est un non-sens économique. En plus, ces gros camions tombent en panne un peu partout, c’est pour vous dire que ces transporteurs font rouler des épaves. Ces transporteurs sont-ils conscients qu’ils sont les grands perdants quand une route est coupée ? L’administration est inexistante et les entreprises privées sont inconscientes et irresponsables. À moins qu’on ait les mêmes personnes des deux côtés ? Comment voulez-vous faire tourner une économie avec un cercle vicieux pareil ? Bande de nuls !

Je persiste et je signe en affirmant que les coûts des télécoms sont très élevés dans notre pays. Que ce soit en appel national ou en international (sortant ou entrant), le coût des télécoms est un frein considérable à l’essor du pays. C’est simple. Vous prenez une carte de 15€ d’appel international en France (à partir de n’importe quel poste fixe). Pour cette somme, vous avez plus d’une heure de communication quel que soit le pays dans le monde que vous appelez, et moins de 40 minutes pour Madagascar. Cela veut dire que les opérateurs malgaches demandent beaucoup plus (en coût d’interconnexion ou d’acheminement) que n’importe quel opérateur dans le monde. Si seulement on avait à la tête de l’Omert de vrais dirigeants, soucieux de l’économie du pays, on n’en serait pas là ! Vivement que la vraie concurrence s’installe au profit de l’économie du pays et non de quelques investisseurs sans vision durable !

Le prochain gouvernement, issu de vraies élections, devrait lancer rapidement un appel d’offres (en toute transparence et non pas dans le salon d’un hôtel) pour une quatrième licence de téléphonie, pour mettre un peu de concurrence dans tout ça, car cela commence à bien faire ! En France, on aime ou pas, mais l’arrivée de Free a mis un peu de baume, mais au porte-monnaie des consommateurs ! Si les opérateurs existants ne sont pas contents, ils n’ont qu’à rendre leur licence. Opérer un réseau n’est pas une obligation !

J’ai déjà écrit que l’équation est simple : le pays peut être à feu et à sang, Ravalomanana veut sa revanche sur Rajoelina, et Rajoelina fera tout pour que Ravalomanana ne puisse pas prendre sa revanche. Pendant ce temps, le pays est livré aux militaires vendus, aux étrangers profiteurs, aux bandits sans scrupules et à tous les charognards en train de dépecer un pays et un peuple mourants ! Bande de génocidaires !

Moi je continue à penser que ces deux-là devraient renoncer à tout mandat politique, volontairement et le temps d’une législature , et la situation devrait se calmer rapidement. Ils rendraient, au moins une fois dans leur vie, service à leur pays. Amen.

Si les deux aimaient vraiment leur pays, celui-ci n’en serait pas là. Ils croient aimer le pays mais en fait, chacun d’eux s’aime lui-même, terriblement et maladivement. Les Malgaches peuvent crever un à un jusqu’au dernier, ils n’en ont rien à foutre, comme de leur premier ariary gagné illicitement. Ce qui est étonnant c’est que vous avez encore des inconditionnels de ces deux lascars ! Comme quoi le phénomène des gourous n’est pas à négliger.

N’ayez crainte, ces coups de griffes ne sont en fait qu’un petit coup de papattes, venant d’un vieux tonton qui aime son pays et qui est bien triste de le voir dans cet état comateux. Mes seules armes, c’est l’irrévérence et une ironie trempée d’un peu d’humour, en espérant que cela réveille un peu notre sens critique et que l’on arrête d’idolâtrer n’importe quel hurluberlu qui se prendrait pour le Messie (pas Lionel, l’autre barbu).

Qu’il soit amiral d’eau douce, chirurgien en retraite, ancien laitier ou DJ.

Un peu de dignité, que diable ! Et indignez-vous !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5852 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine