Magazine Séries

Critiques Séries : Downton Abbey. Saison 3. Episode 7.

Publié le 29 octobre 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2012-10-28-23h44m21s180.png

Downton Abbey // Saison 3. Episode 7. Seven.


Avant dernier épisode de la saison et la série a encore beaucoup de choses à nous raconter. La première grande histoire de cet épisode c'est évidemment le grand retour de John Bates à Downton Abbey. J'ai trouvé la scène de retrouvailles au début de l'épisode particulièrement touchante. Aussi bien celle à la sortie de la prison que celle "downstairs" avec tous les employés de Downton Abbey. C'est dans cet esprit de jovialité que la série débute ce septième épisode. Un choix excellent qui permet d'apporter un peu de baume au coeur après les terribles choses qui sont déjà arrivées cette année dans la série (et la mort de Lady Sybil en tête). Les retrouvailles entre Bates et Robert Crawley étaient beaucoup plus convenues. Les deux amis ne sont pas dans la grande démonstration, surtout parce que Robert Crawley est un homme de grand standing. Les démonstrations d'émotion ne sont pas de son ressort. Il doit garder constamment la tête haute, même quand il s'agit de perdre quelqu'un. En tout cas, Bates est de retour à Downton Abbey et c'est la meilleure chose qu'il pouvait arriver à cette nouvelle saison.
Il n'est donc plus nécessaire de faire un spin off sur Bates en prison désormais (mon idée démesurée mais pourtant elle aurait pu être très intéressante, au moins sur quelques épisodes en guise de mini-série). Il y a tellement de choses à raconter dans Downton Abbey qu'il faudrait presque faire des spin off sur la plupart des personnages pour en apprendre un peu plus sur chacun. Pendant ce temps, Violet continue d'être active dans tout l'épisode. J'aime beaucoup ses diverses interventions auprès de ses diverses comparses comme par exemple avec Robert Crawley ou encore Lady Edith et ses histoires de journaliste. L'histoire de Lady Edith et de l'Editer était vraiment amusante. C'est aussi pour ce genre de moment que Downton Abbey est particulièrement sympathique à suivre. Violet parvient à s'imposer chaque semaine alors qu'au départ c'était un personnage assez anecdotique. J'ai fais plusieurs hypothèse sur le pourquoi elle est tant exploitée dans la série et pourtant je ne parviens pas à trouver de réponse. Surtout pour que Maggie Smith gagne un Emmy ?
vlcsnap-2012-10-28-23h39m31s101.pngDu côté de Thomas, encore une fois nous pouvons saluer la prestation de Rob James-Collier. J'adore cet acteur et son personnage est tellement vicieux dans tous les sens du terme. Sa petite discussion avec O'Brien prouve encore une fois toute la relation complexe qui anime ces deux personnages. On a l'impression qu'ils s'adorent mais que d'un autre côté ils se détestent. L'ambiguité est la force de cette relation. Un peu comme celle de Thomas avec Jimmy. J'ai beaucoup aimé Jimmy dans cet épisode. Depuis le début de la saison nous avons l'impression que Thomas le pousse et finalement, Jimmy est lui aussi très intéressé mais il n'a pas envie que tout le monde le sache. Il n'est pas encore très confortable avec sa sexualité. Tout l'épisode construit petit à petit un cheminement avec la fameuse scène : le baiser. Je ne m'y attendais pas du tout (peut être dans le prochain épisode, ou même jamais). Mais cette bonne surprise va apporter son lot de conséquences bien évidemment. Surtout quand Alfred va surprendre Thomas embrasser Jimmy.
La grande question que l'on était en droit de se poser alors était de savoir si Alfred allait confier cette information à tout le monde ou non ? L'épisode joue particulièrement bien la dessus puisqu'il va avoir une opportunité de le confier au petit matin lors du petit déjeuner du petit personnel. Il va finalement le faire (sous les conseils de O'Brien) plus tard dans l'épisode. Mais Thomas est quelqu'un aussi de coeur finalement. J'ai beaucoup aimé le moment où il prend parti. C'était touchant et prouve aussi qu'il n'est pas qu'un hypocrite. On sent compte derrière tout cela que Downton Abbey est bien plus qu'une série sur une bâtisse, son personnel et ses occupants. Cela va bien plus loin que ça. C'est une série très touchante, bien plus que l'on ne pourrait le penser, même dans les moments les plus heureux en eux même. L'autre baiser de la soirée était celui de Lady Mary et Matthew. C'était un très joli petit moment. J'oublie Ethel, qui tente de se reconstruire mais ce n'est pas pour autant que je ne l'ai pas appréciée. Finalement, Downton Abbey prouve encore cette semaine tout son intérêt et surtout sa grande qualité. J'ai hâte de voir la suite (et fin) de cette saison qui était bien plus exquise que la déjà très solide saison 2.
Note : 9/10. En bref, un très joli épisode soigné et particulièrement bon dans le sens où il expose soigneusement ses diverses intrigues.

Vidéo virale par ebuzzing

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18001 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines