Magazine Basketball

L'éloge de la patience, par Dwight Howard

Publié le 29 octobre 2012 par Insidebasket @insidebasket
8 matchs, 8 défaites. Dire que la présaison des Lakers fut compliquée n'est qu'un euphémisme. Entre le collectif qui se cherche avec de nouveaux joueurs et les pépins physiques, les Angelinos ne savent plus où donner de la tête.
Pourtant, la sonnette d'alarme est encore loin d'être tirée. Les matchs d'avant-saison sont ce qu'ils sont, et ne comptent absolument pas au moment du décompte final. L'argument évidemment mis en avant du côté des Lakers.
"Je sais que tout le monde veut tout, et tout de suite" lance Dwight Howard dans le Orange County Register. "Mais nous voulons gagner en juin, c'est ça qui compte.
Nous ne nous attendons pas à gagner 82 matchs. Nous espérons que d'ici la mi-saison, tout le monde sera sur la même longueur d'ondes et que l'attaque fonctionnera bien."

Il ne faut donc pas s'attendre à des Lakers flamboyants dès l'entame. Surtout si Kobe Bryant vient à manquer, au moins le premier match de la saison face aux Mavericks. Les 73 victoires annoncées par Metta World Peace viennent d'en prendre un sacré coup.
Mais Mike Brown est également d'accord avec son pivot. Pas d'inquiétude, les Lakers sont dans les temps.
"Ceci étant dit, nous sommes un peu en retard car tout n'est pas encore très joli. Mais je m'y attendais. Nous leur donnons beaucoup de choses à enregistrer, et j'aime la façon dont ils les utilisent jusque-là."

Patience est donc le maître mot dans le vestiaire et les bureaux du Staples Center. Attention tout de même à ne pas prendre trop de retard par rapport à l'avion de chasse Oklahoma City, entre autres...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67740 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines