Magazine Politique

Actualité Politique RSS Présidence de l'UMP : Copé envisagerait d'appeler à manifester contre l'exécutif

Publié le 29 octobre 2012 par Aurelinfo

sans-titre-2.jpgLe candidat à la présidence de l'UMP Jean-François Copé a affirmé dimanche qu'il pourrait appeler à des manifestations "dans la rue" pour protester contre certains projets du gouvernement. "Je pense que M. Hollande sous-estime beaucoup le très grand mécontentement du pays réel", a-t-il aussi lancé sur le plateau du Grand Jury (RTL-LCI-Le Figaro).
"Il pourra se trouver - si je suis élu à la tête de l'UMP le 18 novembre prochain - que je propose, comme nous l'avions fait en 1984 pour sauver l'école libre, que les Françaises et les Français qui s'indignent et qui s'inquiètent pour l'avenir de notre pays et des enfants de France se mobilisent dans la rue", a déclaré l'actuel secrétaire général de l'UMP. Jean-François Copé a évoqué des "projets de loi qui viendraient soit porter atteinte à l'intérêt supérieur de notre pays, soit déstructurer les piliers qui assurent la cohésion de notre société ou qui font monter le communautarisme".
Comme on lui demandait s'il visait en particulier le mariage homosexuel et le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales, il a répondu : "Ou tout autre sujet qui pourrait porter atteinte par exemple, à la cohésion, à la mobilisation de nos acteurs économiques".
Un congrès du PS "dédié à l'injure"
Sur le plateau, Jean-François Copé a dénoncé des discours à ses yeux "indignes" des responsables socialistes, jugeant que le congrès du PS avait été "exclusivement dédié à l'injure et à l'insulte" de sa propre personne. Le secrétaire général de l'UMP a mis en cause "les déclarations [...] du Premier ministre, M. Ayrault, et celles tout aussi indignes de ce nouveau premier secrétaire du PS, là, qui a été désigné par le président Hollande", faisant référence à Harlem Désir. Ce dernier a été élu à la tête du PS par les militants, mais le processus, jugé "verrouillé", a été vivement critiqué.
"Je suis profondément choqué que ce congrès du Parti socialiste [...] ait été exclusivement dédié à l'injure et à l'insulte du responsable de l'opposition que je suis", a ajouté Jean-François Copé, parlant aussi de "propos absolument scandaleux, diffamatoires". Un exemple ? "Est-ce que vous avez vu qu'il [M. Désir} évoque par exemple la formule qui est absolument indigne, il dit M. Copé et M. Fillon ne s'aiment pas, ce n'est pas pour ça qu'ils doivent empêcher ceux qui s'aiment de se marier". "Un amalgame scandaleux", selon lui.
"Est-ce que vous vous rendez compte qu'il y a derrière tout cela une consigne qui a été visiblement donnée par M. Hollande [...] qui, donc, demande" à M. Désir "non pas, à son congrès, de parler de la France, mais de nous insulter ?" a encore demandé le secrétaire général de l'UMP. Lors de son discours, Harlem Désir s'est livré dimanche à une violente charge contre l'UMP, accusée de "lepénisation".
Soutien aux grands patrons
Jean-François Copé s'est enfin déclaré "totalement pour" l'appel des grands patrons pour un "pacte" de compétitivité prévoyant 60 milliards d'euros d'économies de l'État et une baisse des charges sociales de 30 milliards. "C'était le programme de Nicolas Sarkozy", a souligné le candidat à la présidence de l'UMP, sur le plateau du Grand Jury (RTL-LCI-Le Figaro). "Nous avions clairement indiqué aux Français qu'ayant fait l'essentiel des hausses d'impôts, nous allions nous atteler à la baisse des dépenses publiques et mettre l'accent sur la compétitivité sous toutes ses formes", a ajouté Jean-François Copé.
Présenté dans le Journal du dimanche, l'appel pour ce "pacte" de compétitivité provient de l'Association française des entreprises privées (Afep), qui regroupe la quasi-totalité des entreprises du CAC 40. Le texte demande une baisse des cotisations sociales de 30 milliards d'euros sur deux ans, qui viserait "les salaires moyens (2 smic et plus)" et serait financée pour moitié par un relèvement de la TVA à 21 % (contre 19,6 % actuellement) et par la baisse des dépenses publiques. L'Afep réclame aussi le droit "d'explorer et d'exploiter nos ressources nationales comme les gaz de schiste", en appelant au "pragmatisme" dans la mise en oeuvre de la transition énergétique.

Source : Le Point

L'UMP dans la rue entrain de manifester, ce serait une première. Ca va changer les habitudes de leurs adhérents qui n'ont pas l'habitude.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • UMP cherche Président !

    cherche Président

    Président de l'UMP et pourquoi pas Président de la République en 2017. En voilà déjà 2 qui sont sur les starting block : Fillon et Copé. Juppé s'improvise... Lire la suite

    Par  Perrico
    CARICATURES, POLITIQUE
  • La Présidence des engagements tenus !

    Présidence engagements tenus

    Le changement, c’est redonner du pouvoir d’achat aux Français et améliorer leur vie quotidienne. Le gouvernement augmente l’allocation de rentrée scolaire de... Lire la suite

    Par  Ps76
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • La Présidence des engagements tenus !

    Présidence engagements tenus

    Le changement, c’est redonner du pouvoir d’achat aux Français et améliorer leur vie quotidienne.Le gouvernement augmente l’allocation de rentrée scolaire de 25%. Lire la suite

    Par  Pscauxcailly
    INFO LOCALE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Copé dérape… du vote FN à Taubira

    Inadmissible ! Son raccourci « Quand on vote FN, on a la gauche et on a Taubira » (Le Monde 22 mai 2012) - destiné à séduire l’élec-torat frontiste est des... Lire la suite

    Par  Kamizole
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Présidence des JRG : un candidat alsacien

    Présidence candidat alsacien

    La commission d'organisation des élections JRG vient de donner la liste des candidats à la présidence : Jonathan BOCQUET, né le 05 février 1986 , fédération... Lire la suite

    Par  Julienviel
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Clinique politique !

    Clinique politique

    Cela ressemble à la fois à de la schizophrénie, à un trouble bipolaire et même à de la paranoïa mais ce n'est rien de tout cela. C'est assez courant et cela peu... Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le cas Copé

    Dans l'un de ses derniers posts, l'excellent Arthur Goldhammer, s'en prend à Jean-François Coppé qu'il avoue ne pas aimer, sentiment que je comprends d'autant... Lire la suite

    Par  Bernard Girard
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Aurelinfo 1319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine