Magazine

De retour

Publié le 29 octobre 2012 par Badiejf
De retour Asefi vient de revenir d’un trop long séjour à l’extérieur d’Haïti.
- Hey Labadie, tu fais quoi ? En train de mourir ? Un mois sans avoir écrit sur ton blogue. Même pas un petit billet de rien ! Tu sais que je commençais à m’inquiéter.
- J’attendais que tu reviennes, j’avais besoin d’être inspiré.
- Lâche moi les flatteries, on dirait que l’haïtien dépeint un peu trop sur toi.
- Non, l’haïtien t’aurait plutôt répondu quelque chose de plus incisif, de plus culpabilisant : ‘Tu sais, mon blogue s’entretient par des gens comme toi. Si tu décides de partir pendant plusieurs mois, tu ne dois pas t’attendre à ce que je puisse pondre autant de billets.’
- Notre fameux ‘se pa fòt mwen’ national.
- Si tu veux …
- Pourtant, il n’a pas manqué d’action ici pour que tu puisses au moins raconter à tes amis comment notre vie politique s’inscrit une fois de plus dans les lisières de la médiocrité.
- Tu parles de quelles nouvelles au juste ?
- Ce qui se prépare comme dechoukaj du président, Lavalas qui reprend des forces, le conseil électoral permanent qui n’en finit plus d’avorter, des parlementaires qui s’accusent mutuellement de participer à la magouille ou qui se tapent sur la gueule, les contestations ouvertes et judiciaires d’une éventuelle présidence héréditaire de Martelly, les changements au parquet de PAP à cause d’une main un peu trop forte du pouvoir, le Conseil supérieur du pouvoir judicaire (CSPJ) qui tangue vers l’invalidité … Écoute, c’est difficile de voir dans le contexte quelques éléments positifs. En fait, la seule chose potentiellement positive est le recul de Martelly sur le dossier de l’armée.
- C’est vraiment un recul ou ça fait partie d’une tactique ?
- Son recul était trop contrit pour penser qu’il était dans la tactique. La réponse de la communauté internationale a été claire et univoque dans ce dossier. Il sait très bien qu’il ne peut pas réellement avancer sans perdre d’autres appuis plus stratégiques. En plus, il n’a pas un rond pour concrétiser son projet. Il devra se battre contre les nationalistes qui veulent voir l’armée nationale remplacer la Minustah, mais les conséquences seront moins grandes.
- C’est drôle que tu me parles de la communauté internationale, j’entends de plus en plus de critiques ouvertes. C’est elle qui a installé Martelly, c’est elle qui l’a forcé à publier la nouvelle constitution et qui nous fait accoucher tout croche d’un CEP et d’un CSPJ, c’est elle qui nous poussera dans des élections sénatoriales cataclysmiques, …
- Pis c’est elle qui a installé le choléra en Haïti, sa seule action réellement pérenne !
- T’exagères !
- Nommes-en une autre ?
- … Bof … T’as eu de belles vacances ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte