Magazine Culture

Metz handball sans aucun doute

Publié le 29 octobre 2012 par Legraoully @legraoully

Metz Handball avait quelque peu déçu ses supporters contre Epinal il y a  deux semaines, enregistrant une défaite contre un concurrent pour la montée qui a laissé planer un doute sur les capacités de l’équipe à atteindre l’objectif non avoué de la promotion.

METZ HANDBALL SANS AUCUN DOUTE
Après une belle victoire la semaine dernière contre Le Chesnay (32-24), Metz affrontait dimanche Villefranche sur Saône . Et après les résultats de la veille (match nul d’Epinal à Longvic, 5ème victoire de Sarrebourg) ,les messins dans leur tout nouveau maillot n’avaient pas le choix : il fallait gagner contre une équipe dans la même position qu’eux.

Villefranche, 3ème la saison dernière, était un gros client : 2ème attaque de la poule , il se présentait néanmoins sur le parquet de Saint Symphorien privé de sa meilleure gâchette Samy Taj. Mais jamais les caladois n’auront été vraiment à la hauteur de ce match au sommet. Ils n’auront mené qu’après avoir marqué le premier but de la partie, avant que Metz ne prenne rapidement la conduite des opérations, pour le plus grand plaisir d’un public qui retrouve petit à petit le chemin des tribunes pour encourager les garçons (près de 300 spectateurs hier) .

Nicolas Rollinger profitait du temps de jeu qui lui était offert pour montrer son talent (4 buts) , Benjamin Charles semblait remonté comme un coucou, Marusic (7 réalisations) jouait les déménageurs (ce qui lui a valu le surnom de Tracto-pelle lors de notre diffusion en live) , Cordier confirmait qu’il est indispensable (8 buts)  tout comme Leroux (4 buts), rapide comme l’éclair. Dans les buts, Balmy multipliait les parades dégoûtant des caladois pas à la fête. Malou Boukhalfa se joignait au festin pour marquer 3 buts, autant que les deux frères Bettenfeld .

Les Bettenfeld qui ont bien failli se retrouver à trois puisque le petit dernier, Geoffrey, qui habituellement joue en -de 18 ans , s’est échauffé avec les grands , Justin Bayle ayant été un temps incertain avant de tenir sa place de capitaine.

Que dire de plus de ce match à sens unique ?N’en déplaise aux caladois présents, Metz doit sa victoire à lui-même plus qu’à l’arbitre…Le score aurait pu être plus large encore (Metz a eu plusieurs balles de +10) sans un relâchement des troupes dans le dernier quart d’heures, sans quelques scories dans le jeu, pertes de balles ou passes mal assurées.Rien de bien dramatique , mais Metz est encore perfectible. Alors que se profile un mois de novembre plutôt clément ( déplacement à Torcy,12ème de la poule 2  en coupe de France, déplacement à Marsannay 10ème et réception de Franconville le 17 ) le temps est le meilleur allié de ces messins qui joueront une partie de leur avenir en décembre avec deux déplacements difficiles à Tremblay et Sarrebourg.

En attendant , le Metz Handball est un beau troisième du championnat. Même si seules les deux premières places seront belles en mai.

METZ HANDBALL SANS AUCUN DOUTE

PS : Vous pourrez retrouver bientôt un résumé du match en images ! merci à Florence et à Mini-Perito  !

Share

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son profil
Voir son blog