Magazine Caricatures

Interview (presque) imaginaire : Cécile Duflot

Publié le 29 octobre 2012 par Legraoully @legraoully

Interview (presque) imaginaire : Cécile Duflot

RENAN APRESKI : Ici Brest, les Bretons parlent aux Lorrains ! Je reçois la ministre du logement, Cécile Duflot.

CÉCILE DUFLOT : Bonsoir, monsieur Apreski.

R.A. : Alors, madame Duflot, vous avez créé l’événement dernièrement en annonçant la possible réquisition de logements vides pour y loger les SDF…

C.D. : Voyez-vous, monsieur Apreski, il est intolérable que des hommes, des femmes, des enfants en soient réduits à mourir de froid la bouche ouverte en pleine rue alors qu’il y a des logements inoccupés ! C’est le devoir de l’État d’agir pour réparer cette injustice inacceptable !

Interview (presque) imaginaire : Cécile Duflot

R.A. : Certes, mais ne pourrait-on pas négocier avec les propriétaires ? Ceux-ci protestent vertement…

C.D. : Je ne suis pas surprise par leur réaction, mais je la trouve tout de même indécente : ces logements inoccupés ne leur rapportent rien et, contrairement aux plus démunis de nos concitoyens, leurs vies n’en dépendent pas !

R.A. : Vous ne croyez pas que vos idées sont un peu ingénues ?

C.D. : Je ne vois pas en quoi ! Il ne s’agit que de justice sociale, et nous avons les moyens de mettre en œuvre cette mesure, pourquoi s’en priver quand des vies humaines sont en danger ?

R.A. : Écoute, Cécile, je comprends que tu sois révoltée et que tu veux changer le monde, mais il faut que tu comprennes que dans le vie, on ne peut pas toujours faire tout ce qu’on veut !

C.D. : Mais ? Qu’est-ce qui vous prend de me tutoyer, tout à coup ?

Interview (presque) imaginaire : Cécile Duflot

Cliquez pour agrandir.

R.A. : C’est normal, c’est de ton âge, d’être un peu idéaliste, de rêver d’un monde meilleur…

C.D. : Vous avez fini, oui ? J’ai treize ans de plus que vous !

R.A. : Mais oui, tu es une grande fille, maintenant, mais ça ne veut pas dire que tu es déjà une vraie ministre…

C.D. : Et que faudrait-il que je fasse, pour être une « vraie ministre », d’après vous ? Que je ne fasse que des beaux discours et des effets d’annonce qui ne sont jamais suivis d’aucune action concrète ? Que je « négocie » avec les propriétaires, comme vous dites, c’est-à-dire que je les réunisse autour d’une table pour écouter leurs problèmes de gens riches, céder sur certains points, capituler sur d’autres, m’écraser sur le reste et n’en arriver finalement qu’à une mesurette-gadget qui ne résoudra aucun problème et n’empêchera pas que des gens meurent de froid sur le trottoir ?

R.A : Ben oui, voilà ! Comme une grande, quoi ! Si tu arrives à faire ça, ça nous prouvera que tu es sérieuse et responsable et on te laissera peut-être sortir le soir pour aller prendre des photos avec les SDF…

Interview (presque) imaginaire : Cécile Duflot

Cliquez pour agrandir.

C.D. : Dites-moi, vous ne seriez en train d’essayer de me faire passer pour une ado immature afin de me discréditer auprès de l’opinion publique et ainsi protéger d’éventuelles relations que vous auriez dans le milieu des propriétaires ?

R.A. : Allons, Cécile, ne dis pas de bêtise ! Je dis ça pour ton bien, c’est mon devoir de journaliste de t’aider à grandir ! Ce n’est quand même parce que tu m’as aperçu en train de discuter avec Patrick Devedjian et Jean Perrin, le patron de l’UNPI, quand on sortait du repas du Siècle, que tu vas te mettre à me soupçonner ?

C.D. : Ça suffit ! Je vois clair dans votre jeu, vous avez beau n’avoir que 24 ans, vous faites déjà partie de cette caste de mandarins autoproclamés des médias qui sont cul et chemise avec les puissances d’argent et ne manquent pas de les protéger en enfonçant systématiquement un gouvernement qui se permet de toucher un tant soit peu à leurs privilèges ! Je serais votre carte de presse, j’aurais honte d’être portée par vous ! Je m’en vais et je ne vous salue pas !

R.A. : Ah, ça, c’est les ados, hein ! On ne peut rien leur dire sans qu’ils prennent la mouche ! Allez, kenavo !

Interview (presque) imaginaire : Cécile Duflot

Cliquez pour agrandir.

Share

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 29512 partages Voir son profil
Voir son blog