Magazine France

le box vide de l’accusé de #NDDL n’inspirerait-il pas les blogueurs de gouvernement ? #jeminterroge

Publié le 30 octobre 2012 par Gédécé @lesechogaucho

le box vide de l’accusé de #NDDL n’inspirerait-il pas les blogueurs de gouvernement ? #jeminterrogeAyrault ne restera peut-être pas comme l’homme du retour aux 39 heures, mais certainement comme celui qui a fait taire l’opposition (dans le sang ?) à Notre Dame des Landes… C’est mal.

Pendant que la main droite du ravi de la crèche montre aujourd’hui aux blogueurs (et gueuses) politiques  l’endroit où il faut absolument regarder, sa main gauche peut ainsi donner tranquillement des ordres en coulisse pour faire taire une opposition bien plus concrète…  Forcément, celle-ci ferait tache sur son beau tableau,  peint à grands traits enthousiastes par des blogueurs officiels complaisants,  qui tentent de le sauver de la noyade en le caricaturant comme une pauvre victime injustement persécutée par des médias trop avides de buzz et de polémiques faciles…  C’est en tout cas l’image que voudrait en donner  la version médiatique socialiste officielle, propagée par des blogueurs aux ordres, à qui j’en veux énormément, comme ces lignes le montreront assez… Car ils n’ont pas quant à eux l’excuse de l’emploi à sauver, ou de la parole muselée, comme ce pourrait être le cas pour des journalistes. Ils en sont d’autant plus condamnables.

Ces blogueurs de gouvernement, qui méritent d’autant mieux ce qualificatif, qu’ils défendent inlassablement, et à première vue sans guère de sens critique,  la logique en cul de sac du grand machin rose, nous ne les entendons guère quand il s’agit de dénoncer le scandale de Notre Dame des Landes. Et je ne parle pas là que du seul  non-sens économique que ce projet inutile constitue en période de crise, où l’on demande tant à des citoyens qui n’en profiteront jamais.

Non, je veux parler de l’infamie qu’il y a de faire taire manu militari des gens qui ne font que défendre leurs convictions, dont l’opinion sur le sujet est loin d’être isolée puisque partagée par toutes sortes de catégories de la population : élus, cadres, paysans, militants, syndicalistes, tissu associatif….  Au nomment où j’écris ces lignes, les forces de l’ordre sont pourtant en train de donner l’assaut sur le mode militaire à des opposants qui ne sont pas des rebelles de salon, ni des experts du clavier, dans l’indifférence générale. C’est révoltant. Voilà des gens qui en sont réduits à creuser des tranchées et à se battre au corps à corps pour défendre leurs idées et faire reculer l’inexorable machine de guerre idéologique qui ne tient aucun compte de la volonté démocratique locale, ce dont NDDL est un exemple. Et nous ne ferions, ni ne dirions rien parce que ce gouvernement serait de gauche ? Qu’il le prouve !

Ce matin encore, une nouvelle opération militaire a eu lieu, dans la grande indifférence politique et médiatique causée par un brouhaha médiatique qui s ‘attache davantage effectivement aux futilités des polémiques qu’à  cette illustration concrète d’un noble combat de nature à défendre des convictions réellement de gauche, à la fois économiques, sociales et écologiques. Mais il est certainement vrai que défendre la nature et son cadre de vie contre les intérêts économiques et rapaces dominants, ce n’est plus très à la mode, dans ce gouvernement où nous avions cru percevoir quelques ministres écologistes…. étrangement silencieux.

Honte sur vous.

&baba;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134054 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte