Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 30 octobre 2012 par Ericguillotte

- que votre date de naissance a une influence sur votre vie. Certes, elle en marque le début administratif, le jour annuel où sera fêté votre anniversaire, si, si, je vous l’affirme, mais pas seulement. Selon une étude de la Sauder School of Business de l'Université de Colombie britannique, la date de naissance influe sur l’accès à des postes de responsabilité en entreprise plus tard dans la vie quand on sera grand et qu’on aura à peu près toutes nos dents. Pour s'en rendre compte, les chercheurs ont comparé les parcours et les dates de naissance des 500 PDG de l'indice boursier S&P 500, sorte de CAC 40 américain, on peut donc considérer qu’ils ont fait leur boulot avec minutie avant d’affirmer leurs conclusions. Il y aurait un rapport direct avec l’entrée à l’école, son avenir et sa position dans le calendrier. Je ne parle pas de pose lascive pour un mois quelconque sur une plage chaude le corps léché par la mer, j’évoque les enfants les plus jeunes de leur classe qui seraient moins en réussite, en moyenne, statistiques à l’appui. Conséquence, ces moins bons résultats scolaires entraineraient un manque de confiance en soi qu’on retrouverait plus tard comme origine de cette présence plus forte des plus vieux des classes enfantines dans les hautes sphères. Alors, refaire le parcours et demander à nos parents de reprogrammer notre venue plutôt en début d’année, ça semble délicat, et idem pour nos enfants déjà nés et scolarisés. Pour les autres, plusieurs méthodes, ne pas croire aux études, croire aux exceptions, et/ou planifier les futures naissances, ou encore négocier une année supplémentaire en grande section pour son chérubin de fin d’année. La fin justifie les moyens, dit-on, creusons les moyens !

- que boire sucré ne rendrait pas seulement plus gros mais aussi plus agressif. Boire plus alcoolisé aussi, non ? Une étude de l'université américaine d'Harvard a mis en évidence une corrélation entre la consommation de sodas et la violence chez les jeunes. Evidemment, ils trouvent souvent ce qu’ils cherchent, ces chercheurs qui essaient de trouver, on les connait, ils détestent ne pas avoir confirmation de la suggestion préétablie ! Ajoute de la vodka à ton coca, appelle-le kaca si tu veux, bois-en beaucoup itou, et ta violence tu augmenteras. Je n’ai pas fait l’expérience, mais je pose l’hypothèse pour que les gars d’Harvard cherchent et que ça soit plus festif, en début d’étude, pour les cobayes ! Surtout qu’à la fin de la dite étude potentielle, si on prolonge l’expérience des années, ça finit en combat de sumos saouls, ça peut être visuellement remarquable ! Les gros consommateurs de sodas étaient également plus susceptibles de porter des armes dans l'année précédant l'enquête, nous précisent-ils, les scientifiques américains ! Et, je pose la question, car je ne lis pas qu’ils se la sont posés ? Et si c’était le contraire ! Que les violents boivent plus de sodas que les autres ? Par nature, à cause des gênes, par structure mentale, je ne sais pas, plutôt que les sodas qui rendraient violents ? Enfin, moi, je ne veux pas me fâcher avec Harvard, les Etats-Unis et donc le FBI. Je veux voir 2100, sponsorisé par Pepsi ou Coca, pas de jaloux ! La fin justifie les moyens, dit-on, je creuse les moyens !

- que la plupart des gens ont une position favorite pour dormir et que cette dernière est aussi révélatrice de notre personnalité, d’après, je vous le prête en cent, c’est la crise, plus personne ne donne en mille, d’après un mec qui a dit qu’il avait fait une étude et que ses conclusions étaient forcément scientifiques car il avait réfléchi. Lui et son équipe, bien sûr, ils se sont sûrement mis à plusieurs pour ça ! Sur le côté. Sur le ventre. Sur le dos. En fœtus ou chien de fusil pour les plus matures, ou plus nature, ou plus chasseurs. Il y a un lien direct entre positions pour dormir et traits psychologiques. Les gens qui dorment en position … sont des inquiets, ceux qui dorment sur le … sont des adeptes de la chute libre, ceux qui dorment sur le … sont des rêveurs, ceux qui dorment … ont des personnalités rigides, ceux qui dorment sur le … manquent de détermination. Voilà, débrouillez avec ça, vous piochez où bon vous semble, c’est mieux, je ne vous imposerai pas, de manière exceptionnelle et gracieuse, le point de vue loufoque du pseudo-scientifique qui a pondu ça. C’est libre-service, je veux que vous soyez contents ! La fin justifie les moyens, dit-on, creusons les moyens !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines