Magazine Football

A Palermo pour trouver la continuité

Publié le 30 octobre 2012 par Passionacmilan

Pato bientot de retourL’AC Milan arrive à un moment crucial de sa saison. La victoire face à Genoa a apporté un peu de calme et de sérénité à Allegri & co mais la prestation de samedi a prouvé qu’il y a encore beaucoup de problèmes à régler. Milan est à la recherche de la continuité à tous les niveaux (tactique, formation et résultats). Au niveau tactique, le choix du 3-4-3 semble définitif. En ce qui concerne la formation, ça se précise de plus en plus : il y aura peu de changements ce soir par rapport à samedi. Mais le plus important, c’est la continuité des résultats…

L’AC Milan se rend à Palermo pour prolonger sa série positive et continuer sa remontée vers la première moitié du classement. Actuellement, c’est difficile de viser un objectif final : pour l’équipe d’Allegri, mieux vaut avant tout affronter match après match sans regarder le classement et sans réfléchir à long terme. Si vraiment on veut fixer un objectif, entre optimisme et réalisme, on peut alors parler d’une place en Europa League (5° place), qui semble être en même temps le maximum (en terme de potentiel, de retard accumulé et de rythme des concurrents) et le minimum (en terme d’objectif sportif acceptable pour l’AC Milan) que cette équipe puisse atteindre cette saison. Ne pas jouer l’Europe la saison prochaine serait une immense déception et un échec total de toute la société. Si Allegri arrive à retrouver des joueurs comme Boateng, Nocerino, Pato, Muntari et Robinho à leur vrai niveau, une place en Europa League deviendrait plus abordable. Bref, ce soir il y a Palermo – Milan et aujourd’hui il n’y a que ça qui compte.

Mis à part le 0-4 (triplé de Ibra, but de Thiago) de la saison passée, le stade Barbera de Palerme a toujours été très difficile pour l’AC Milan. Cependant la saison des Siciliens est catastrophique : Palermo occupe une des trois places relégables et a déjà changé d’entraineur (Zamparini oblige). Il est vrai que les Rossoneri n’ont pas beaucoup de points de plus (3) mais doivent justement profiter de ce match en apparence abordable pour remonter vers une zone un peu plus noble que la 12° place.

Samedi, Milan a retrouvé la victoire contre Genoa mais l’équipe est apparue encore très tendue et la peur de rater était bien visible. Seul El Shaarawy a joué de manière relâchée, contrairement à ses coéquipiers trop stressés. Heureusement, une victoire est arrivée et on peut maintenant espérer une équipe un peu plus détendue, sereine et confiante. Du haut de ses 20 ans, le Petit Pharaon ne peut pas toujours porter l’équipe sur ses épaules et a besoin, d’aide de la part de ses coéquipiers. Défensivement, Milan concède peu à l’adversaire mais a des difficultés à créer des occasions concrètes et encore plus à les finaliser : des ajustements tactiques sont nécessaires pour rendre l’équipe plus concrète et efficace. Les attaquants se sont montrés jusqu’à présent beaucoup trop peu prolifiques : Bojan, Pato et Robinho n’ont pas encore débloqué le compteur. Pazzini a marqué 3 buts mais tous face à Bologne et puis plus rien. Si on ajoute le petit but (inutile) de De Jong, jusqu’à présent El Shaarawy a inscrit 6 des 10 buts de Milan en Serie A.

Ce soir, l’AC Milan est à la recherche de la continuité de résultat : Allegri va alors très probablement choisir la continuité tactique et de formation : 3-4-3 avec Amelia préféré à Abbiati (de retour) et Mexès qui retrouve une place en défense aux côtés de Bonera (central) et Yepes (centre-gauche) pour ce qui sera certainement le trio titulaire à partir d’aujourd’hui après avoir eu la confirmation que Zapata et Acerbi ne sont pas tout à fait au point. Au milieu, on retrouvera Abate à droite, avec Ambrosini (à la place d’un De Jong peu convaincant en ce début de saison) et Montolivo au centre ainsi que Constant à gauche après sa prestation positive samedi soir. En attaque, le trio est également confirmé : Emanuelson à droite (en attendant de le voir milieu gauche quand Boateng sera disponible), Pato au centre et El Shaarawy à gauche. Un système avec défense à trois n’a jamais été la tasse de thé de l’AC Milan mais devient acceptable en ce moment difficile si l’équipe s’y sent plus à l’aise mais surtout si cela peut être la solution pour s’en sortir. Il a fallu du temps (comme prévu) pour trouver la solution tactique la mieux adaptée aux joueurs (ou du moins la mieux adaptée au moment).

Du 4-3-3 (qui était une variante du 4-3-1-2), Milan était passé au 4-2-3-1 que les défenseurs préféraient (par rapport au 4-3-3) car la présence des deux médians les rassurait. Malgré cela, l’équipe encaissait trop de buts. En ajoutant un troisième défenseur central (avec les latéraux plus libres), ça a permis de garder les deux médians devant la défense ainsi qu’un trio d’attaque qui met en avant les qualités d’El Shaarawy, sans aucun doute le meilleur Rossonero cette saison. Voilà donc le cheminement tactique effectué par le Milan d’Allegri. Il a logiquement fallu du temps pour connaitre les nouveaux joueurs et comprendre les nouvelles nécessités de l’équipe après les départs de Thiago Silva et Nesta qui ont révolutionné la défense (besoin d’un troisième central et de deux médians de protection tout en cherchant les nouveaux titulaires) ainsi que le départ d’Ibrahimovic, qui a modifié totalement la manière d’attaquer (difficulté de passer centralement et nécessité d’adapter le système aux qualités du meilleur attaquant à disposition : El Shaarawy).

Il faut maintenant espérer que l’équipe retrouve la confiance et qu’Allegri arrive à récupérer des éléments importants de l’effectif qui ont jusqu’à présent déçu (certains d’une manière incroyable). L’effectif est ce qu’il est, Milan manque de qualité technique et de personnalité. En définissant cette équipe comme au top de la Serie A, les dirigeants ont manqué d’honnêteté envers les tifosi mais surtout l’entraineur et l’équipe qui sont maintenant trop critiqués et sous pression. L’équipe construite n’est pas à la hauteur de Milan mais c’est ce qu’il faudra subir (au moins) cette saison. Ce n’est pas une victoire contre Genoa, ni même une éventuelle contre Palermo qui nous fera oublier la source de cette saison – qui restera quoi qu’il en soit- décevante mais il faut continuer à se battre pour sauver ce qu’il peut l’être en étant conscient d’avoir le potentiel pour mieux faire (en récupérant 2-3 joueurs importants). L’AC Milan doit arriver à la pause de Noël au moins dans le top 6 et avec la qualification en 1/8° de finale de Champions League : conditions imposées par Galliani, qui pourrait ainsi agir plus tranquillement durant le mercato d’hiver. Bref, ne nous projetons pas trop loin dans le futur. Ce soir c’est la seconde étape après la courte victoire à Genoa. Milan a besoin de continuité à tous les niveaux. Le pire semble être derrière nous : pour en avoir la certitude, il faut confirmer à Palerme.

Forza Milan


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines