Magazine Conso

Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini

Par Vincent Espritdesign @espritdesign

Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini

Kévin Torrini, jeune designer français diplômé de l’ENSCI nous présente l’un de ses projets baptisé Contre Matière.

Une  recherche sur la notion de matière d’un objet et matière support, appelée contre-matière permettant sa conception, ici d’une gamme de petits accessoires de bureau.

Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini

Contexte

La machine à dépôt de fil est une imprimante 3D, qui réalise des pièces sous forme de strates, par couches horizontales successives. Ces strates sont construites avec l’aide de deux résines complémentaires, l’une est de l’ABS pour le modèle 3D et l’autre une résine de construction pour le support, qui a vocation à disparaître. Je nomme la seconde « contre-matière », elle est générée automatiquement par la machine.

Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini
Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini

Description

Dans ce cas précis, je décide de conserver cette contre-matière, de la traiter comme un composant à part entière dans le processus de fabrication. La conception du designer et son dessin en sont bouleversés.

L’usage de chaque objet de la gamme pour le bureau, est dessiné à travers les filtres des contraintes de la machine.

Chaque typologie relève et illustre une caractéristique du processus. Des contenants dessinés par la ligne, des range-papiers illustrant le parcours de l’outil, une série de trombones sécable, une tirelire dessinée au plus juste sous la contrainte d’un angle limite, une tirelire produite grâce à ses aiguilles. Rien n’est jeté, en dessinant l’essentiel tout se construit autour et est exploitable.

Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini
Projet étudiant : Contre matière par Kévin Torrini

Conclusion

Grâce aux effets plastiques et aux contrastes rencontrés entre la matière ABS et la contre-matière, les objets peuvent être vus comme des microarchitectures qui jouent avec les plein et les vides.

Les deux résines ont des propriétés différentes, l’abs (en blanc) est très technique, mécanique, précis, la seconde résine (en marron) produit des effets aléatoires et un motif expressif de ce procédé. Je ne peux anticiper pleinement certains effets, le résultat de la « contre-matière ».

Je vais pouvoir décider de l’objet mais pas de l’aspect final. L’un des intérêts de ce travail est de découvrir une forme nouvelle, différente et fonctionnelle à chaque nouvel exemplaire produit.


Sa bio :

« Je suis diplômé du grade de créateur industriel à l’ENSCI-Les Ateliers avec les félicitations du jury et d’un BTS design produits à l’Ecole Boulle.

Désormais en freelance, je travaille sur mes propres créations et je suis toujours curieux et à l’écoute de nouvelles opportunités.

Je porte un intérêt aux processus et aux matériaux : quoi faire avec telle matière ou bien avec telle machine.

Actuellement je suis en collaboration pour un projet avec l’entreprise Saint Gobain.« 

Plus d’informations sur le designer : Kévin Torrini

By Blog Esprit Design


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincent Espritdesign 47781 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte