Magazine Société

Le plfss : le bebe peut passer au senat

Publié le 30 octobre 2012 par Fabianus
LE PLFSS : LE BEBE PEUT PASSER AU SENAT
L'Assemblée nationale a adopté un joli petit bébé tout emmailloté dans sa couverture de bonnes intentions socialistes. C’était mardi, par 318 voix contre 228, en première lecture ! Oui, en vérité je vous le dit : le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, qui table sur un déficit de la "Sécu" de 13,9 milliards d'euros a été voté ! Il doit, à présent, passer au Sénat qui l’examinera dès le 12 novembre prochain ! Histoire de voir s’il n’a pas de maladies honteuses, de taxationite aiguë ou de perte de poids dans les sondages.
Le joli PLFSS prévoit notamment une augmentation de la taxe sur la bière et de celle sur le tabac, et crée une nouvelle taxe sur les boissons énergisantes. Gare aux amateurs de bière qui terminent leur chope tout en s’en grillant la 20èmede la journée et qui souhaitent pour maintenir leur ligne (si déstabilisée par de telles conduites à risque) se lancer dans un cross intrépide entrecoupé çà et là de petites pauses à base d’ingurgitation salvatrice de fioles au contenu riche en caféine et autre taurine. Là, on cumule les handicaps !!
Le gentil PLFSS instaure aussi, à partir du 1er avril 2013, une nouvelle contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie de 0,3% sur les retraités imposables. Les gérontes paient pour les gérontes ! Pour Cahuzac qui gère y’a tri ! Tri sélectif entre l’or dur d’un riche rentier qui n’attend pas après sa pension et le petit revenu non imposable de l’indigent retraité !
Enfin, pour résumer, l’adorable PLFSS tend ses jolies menottes pour nous présenter une prise en charge à 100% de l'IVG ! Avorter ? A voté ! On peut prévoir davantage de bébés mis en bière laquelle sera taxée ! Une certaine suite dans les idées pour ce gouvernement !
Ah, j’oubliais, le PLFSS prévoit de transformer le « congé de paternité » en « congé de paternité et d’accueil à l’enfant ». Ainsi, ce genre de congé pourra être octroyé à toute personne vivant avec la mère de l’enfant, y compris dans un couple homosexuel ! Vous suivez ?
C’est simple ! Prenons un exemple courant !
Arlette porte un enfant qu’elle a eu d’une aventure avec Eglantine…Heu, non ! Je reprends. Arlette attend un bébé qu’elle a eu de façon la plus naturelle à la suite d’un rapport avec Charles. Mais soudain Arlette se rend compte qu’elle n’aime plus Charles ! Non, pas en raison de Charles ! Quoique... Non surtout en raison d’elle-même ! Elle fait son coming out ! En fait, elle découvre son homosexualité ! Elle est amoureuse d’Eglantine. Donc Arlette quitte Charles qui, au fond de l’abysse du désespoir, va commencer à ingurgiter des litres de bière tout en fumant comme un sapeur. Il va ainsi contribuer à redresser les finances de la Sécurité Sociale via les nouvelles taxes ! De son côté Arlette pourrait être tentée d’avorter surtout si c’est remboursé à 100% ! Mais Eglantine l’en dissuade puisqu’elle se propose d’être le futur père de l’enfant ! Ainsi elle bénéficiera du nouveau congé sus nommé ! Il s’agit là de simples calculs de taux marginaux de substitution ! A la portée de n'importe quel économiste en première année de licence !
Dans un prochain article je vous évoquerai le cas de Florian, grand adepte de footing et amateur de boissons énergisantes, qui ne souhaite pas que sa femme Mélanie avorte bien que celle-ci allègue qu’elle fume trop et que le fœtus risquerait de subir un tabagisme actif lequel n’a pas suffisamment décru en dépit des nouvelles taxes !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 1071 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine