Magazine Côté Femmes

Pourquoi je suis une gamine ?

Par Jeuneanecdotique

disney-films_20070724_123228

Maintenant, je travaille, je pleure en voyant le prix de l'essence, je m'engueule parle politique avec ma famille, et je pense à l'avenir un peu plus chaque jour. Mais, pour ne pas virer vieille aigrie qui râle qu'Hollande quand même il fait un peu chier, que les prix quand même c'est abusé, que les voisins quand même ils pourraient faire un peu moins de bruits, je tente avec acharnement de garder une âme d'enfant. Et en fait, je crois que cela se fait sans trop d'efforts... Pourquoi je suis une gamine, au juste ?
1) Parce que le lendemain de ma perte de virginité, j'ai été au concert des Jonas Brothers avec mon copain, j'ai promis de ne pas chanter, et je me suis finalement retrouvée au milieu du concert, debout, à hurler des paroles mi-anglaises, mi-françaises, mi-les-mots-qu'on-prononce-quand-on-connaît-pas-les-paroles. Et j'étais contente. Et j'ai maudit la petite fille qui a pu monter sur scène. Sale gosse.

2) Parce que, de manière mensuelle, je tente de convaincre mon copain de regarder un Disney avec moi. Quand il refuse, je boude. Du coup, je le regarde seule. Et quand je le regarde, c'est comme si je voyais le film pour la première fois. Je pétille des mirettes, je vois la vie en rose, je lâche des soupirs naïfs, je me demande pourquoi les oiseaux ne parlent pas dans la vraie vie et j'arrive même à avoir l'espoir, pendant trois secondes, de vivre un jour une histoire d'amour aussi belle que celle de Raiponce. Et quand je reviens à la réalité, quelques temps passe, avant que je ne redemande, une nouvelle fois, à regarder un Disney...

3) Parce que j'écoute encore du Prescilla, du Jenifer, du High School Musical, et que je l'assume même un peu. Mon dieu.

4) Parce que quand on me dit qu'on va me faire des frites, je tape des mains comme un phoque avec un sourire qui monte bien trop haut.

5) Parce que parfois, quand personne ne me voit, je commande un Happy-Meal au Macdo, que ça me rappelle le bon temps, et que je m'éclate comme une dingue avec le jouet qui est dedans. Oh, une petite souris rose qui roule !

6) Parce que quand je reçois un sms de mon copain, même après trois ans de relation, je me sens comme une pré-pubère surexcitée dont un rien illumine la journée, et si je ne sautille pas sur place, c'est vraiment juste parce que j'ai la flemme.

7) Parce quand mon copain refuse de céder à un de mes caprices, je tape du pied, et si c'est un caprice qui me tenait atrocement à cœur, je te sors même des « maaaaaiiiiiiis » limite inaudibles. Et je ne fais même pas exprès.

8) Parce que quand je vois des illuminations de Noël, j'oublie que le Père Noël n'existe pas, je sens une bouffée de bien-être et de bonheur m'envahir.

9) Parce que je dois avoir de quoi former une armée avec tous mes nounours. Lorsque je me sens mal, je prends mon gros chien en peluche et je me dis qu'au moins, j'ai encore quelque chose à serrer contre moi en m'endormant. J'ai même eu une période de ma vie où j'avais comme l'impression que les êtres les plus fidèles qui me restaient, c'était mon armée d'amis en peluche. Comment ça, j'ai davantage l'air d'une tarée que d'une gamine ?

10) Parce que lorsque je garde la petite-fille chez qui je bosse, c'est moi qui insiste pour regarder Barbie et Twilight...


Et vous, votre âme d'enfant, elle est comment ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Pourquoi le train fut mon ami ?

    Pourquoi train

    Les gens dans le train. Fait-on réellement attention à eux ? On les ignore, on passe à côté comme des fantômes, et quand ça n'est pas le cas, c'est parce... Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Pourquoi je n'ai pas aimé le film "Sacrilège" ?

    Pourquoi n'ai aimé film "Sacrilège"

    "Love is never ugly"... Ouais mais là... si, quand même. Dans cet article (tiré d'un ancien blog de critiques cinéma que j'ai écrit), je vais être amenée à... Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Pourquoi on s'en fout de l'âge ?

    Pourquoi s'en fout l'âge

    Lorsque j'ai commencé à sortir avec mon copain, j'avais seize ans (mais bientôt 17... bon, je sors), et lui en avait vingt-huit. Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Pourquoi ma vie, elle est jolie ?

    Pourquoi vie, elle jolie

    J'ai beau avoir des problèmes de moral que j'ai du mal à gérer depuis des années, et des merdes quotidiennes comme tout être humain qui se respecte, lorsque je... Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Pourquoi j'ai peur du noir ?

    Pourquoi j'ai peur noir

    Dans le genre « je suis aussi flippée dans le noir que si j'avais les pieds dans le vide en haut de la Tour Effeil », je suis championne. Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Pourquoi je suis une obsédée du mariage ?

    Pourquoi suis obsédée mariage

    Depuis que je suis toute petite, j'ai toujours revendiqué mon désintérêt total pour cette noble institution qu'est le mariage, à grand renfort de : « Non mais... Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Pourquoi -18 ans ? Je ne sais pas !

    Pourquoi sais

    Alors, je n'ai pas été tagguée, mais quand j'ai vu ce tag sur la chaîne de la (merveilleuse) miss bouly, j'ai eu l'irrésistible envie d'y répondre. Lire la suite

    Par  Jeuneanecdotique
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Jeuneanecdotique 340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte