Magazine Séries

Critiques Séries : Vegas. Saison 1. Episode 5. Solid Citizens.

Publié le 04 novembre 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2012-11-04-19h14m00s84.png

Vegas // Saison 1. Episode 5. Solid Citizens.


Sans pour autant être une série surprenante, Vegas continue son petit bout de chemin. Encore une fois cette semaine il faut attendre le dernier quart de l'épisode pour avoir des moments réellement palpitants mais globalement, c'était assez réussi. Ce que j'aime bien dans Vegas, au delà de l'histoire de Vegas que la série tente de nous raconter, c'est son personnage principal : Ralph Lamb. Dennis Quaid est tellement bon dans ce rôle là que finalement, on oublie presque tous les autres défauts de la série et notamment son sérieux problème de renouvellement et de rythme. Car c'est un réel problème. Ce que j'attendais de Vegas c'était qu'elle aille bien plus loin et qu'elle se creuse un peu les méninges afin de nous offrir un spectacle plus… spectaculaire. Finalement, cela reste un divertissement des plus correct, peut être un peu trop et qui peine à séduire les américains (quand on regarde les audiences assez moyenne de la série voire alarmante pour certaines prédictions de renouvellement). Mais nous aurons 22 épisodes nous informe déjà CBS.
Dans ce nouvel épisode nous allons dans un premier temps faire la connaissance de la femme de Savino. Il était temps que l'on en sache un peu plus sur la vie de Savino en privé. C'est bien beau de le voir dans ses divers business, il a besoin d'être aussi exploité dans son univers plus personnel. Le fait qu'elle puisse emménager à Vegas pourrait être une bonne idée même si je ne suis pas certain que pour le moment l'on puisse réellement entrevoir son utilité. Il va donc falloir attendre quelques épisodes à mon avis. Pendant ce temps, Ralph pense que Savino est responsable d'un meurtre. Tout d'un coup, c'est beaucoup plus passionnant et la série ressort un peu les crocs. J'ai hâte de voir les deux personnages se confronter de plus en plus souvent. Il y a jeu assez pervers entre les deux personnages qui me fascinerait presque. Tout n'est certainement pas parfait mais c'est assez bien développé. En tout cas, cela correspond tout à fait à l'idée que je peux me faire de cette série de toute façon.

vlcsnap-2012-11-04-19h26m05s180.png
L'ambition de Dixon me plait elle aussi. Le fils de Ralph est un personnage assez bien développé pour le moment. J'aime bien la manière dont il est mis dans l'ombre de son père alors qu'il aimerait être un bon "deputy" et le prouvé à son père par la petite occasion. Taylor Handley (Hidden Palms) change de registre complètement avec cette série et ce revirement n'est pas une mauvaise chose. Pendant ce temps, le frère de Ralph, Jack reste lui aussi en retrait mais fait un bon partenaire pour Ralph. A mon avis, Dixon aimerait bien être traité à égal avec Jack sauf que Ralph n'est pas du tout d'accord avec ça. J'aime bien cette petite dynastie familiale en espérant que la série aille un peu plus loin. Mon seul regret dans cet épisode c'est le côté très transparent de Katherine. Elle n'est pas présente tout le temps et cela me chagrine. Alors l'on tente de se refaire avec l'apparition de Greg Grunberg (Heroes). Son personnage pourrait gagné à être développer sur plusieurs épisodes.
Note : 5.5/10. En bref, la famille Lamb et les amourettes de Savino rythment plutôt bien un épisode à la trame toujours très classique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines