Magazine Bd

[Avis] Argo de Ben Affleck

Par 3moopydelfy @3Moopydelfy

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de « l’exfiltration » de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma.

[Avis] Argo de Ben Affleck

Ben Affleck fait partie des acteurs qui ont le don de me faire sourire. J’ai une tendresse pour ses choix de rôles, même Daredevil. Pour les cinéphiles, certains de ses films sont douteux voir sérieusement proches du nanard, personnellement, j’aime assez le côté éclectique de ses personnages. Il possède un panel de talents incroyable. Argo montre que le comédien cache un réalisateur prometteur. Derrière la caméra, né un thriller politique tendu, le suspens tient la route, il ne subit aucun temps mort et ne laisse pas le spectateur décrocher. La tension monte doucement pour frôler la crise cardiaque, enfin pour ma part, dans un final étourdissant et remarquable.

[Avis] Argo de Ben Affleck

Ben Affleck devant et derrière la caméra est époustoufflant. Argo narre une histoire peu connue. La reconstitution des faits véritables s’avère brillante, pointue, non sans être étouffante. J’ai été étonnée du début à la fin par les acteurs hétéroclites ( John Goodman et Alan Arkin en producteurs sont à tomber) , le traitements très nostalgiques, la musique sublime. J’ai eu les nerfs soumis à rude épreuve. L’exfiltration des diplomates américains par la CIA est mené avec brio. Jusqu’au bout, j’ai cru que les événements allaitent prendre une tournure différente. J’ai été soufflée. J’ai été subjuguée par l’intrigue. Le sentiment de grimper dans une machine à remonter le temps pour revivre les années 70 asseille le public avec les looks, les voitures, les paysages. Tout transporte en 1979. J’ai souri avec les costumes ( j’ai pensé très fort aux tenues que j’ai pu avoir dans ces années là, chut). Le réalisme de l’intrigue est reconstitué à la perfection à travers les décors et les vêtements, parfait pour s’immerger dans l’action et le suspens. Les petites pointes d’humour présentes permettent de désamorcer un peu les moments forts. Argo est un très jolie surprise. Un des films les plus palpitants que j’ai pu voir en 2012.

Merci à Allociné et Warner Bros

Sortie le 7 novembre 2012 / Distribué par Warner Bros France.

Note: 9/10

ps:  je me suis remise d’avoir vu Ben Affleck en vrai,  j’ai même pas bavé partout, Delphine et Claire pourront confirmer.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


3moopydelfy 2879 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte