Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 05 novembre 2012 par Ericguillotte

- que je ne ferai pas l’énumération des sites, des journaux, ni des magazines qui reprendront l’article que je vais citer, de façon brute, sur quelques lignes. Selon une information d’un journal du soir en ligne, Dominique Desseigne, assigné en justice par Rachida Dati pour reconnaissance de paternité, ignore lui-même s’il est le père de Zorah. Selon lui, celle qu’il appelle, sans jamais la citer, la dame, avait à l’époque plusieurs liaisons en même temps. Son avocate recense, via les informations retrouvées dans la presse, jusqu’à huit relations. Parmi ces relations, il y aurait un animateur télé, un ministre, un PDG, un premier ministre espagnol, l’un des frères de Nicolas Sarkozy, un procureur général qatari et l’héritier d’un empire du luxe. Voilà. La basse classe, de l’un et de son avocate, qui rapportent au conditionnel des informations conditionnelles piochées dans la presse qui s’exprimait au conditionnel, pour suggérer à grand bruit les soi-disant mœurs qui expliqueraient le flou sur l’identité du géniteur ! Pareil procédé n’aurait pas été utilisé à l’encontre d’un homme. Même si la femme politique utilise les médias, sa pipolisation recherchée ne justifie pas la nullité de la pauvreté de la misère intellectuelle du pseudo-journalisme qui lance à coup sûr pour les prochaines heures ses chiens aux trousses des patronymes des hommes cités. Comme d'habitude et atteignant les bas-fonds, le triste spectacle du serpent du sexisme ordinaire qui se mordille la queue !

- qu’un Brésilien, qui a été interpellé à l’aéroport de Bruxelles en possession de quatre kilos de cocaïne dissimulé dans sa valise, a été relaxé samedi par le juge d’instruction faute d’interprète. Les histoires belges. Un éternel recommencement. La faillite de l’administration. Une sempiternelle antienne. Le manque de moyens humains. Un problème pérenne. Un fait divers comme il y en a tant, à rapprocher des laxismes faute de combattants, des poissons plus ou moins gros qui passent à travers les mailles du filet pas assez garni, à cause des manquements, toujours ces manquements, qui creusent les précipices au fond toujours plus profond qui rend la chute encore plus violente quand on le touche ! Comme d'habitude et atteignant les hautes altitudes, le risible spectacle du serpent des carences ordinaires qui se mordille la queue !

- que le vice-président du comité Idaho, International Day against Homophobia and Transphobia, a annoncé avoir porté plainte samedi après avoir été agressé dans une discothèque gay du Marais à Paris par cinq individus voulant, je cite, punir les PD au nom du Coran. Que ne lui fait-on pas dire, à ce livre sacré ! Le cardinal-archevêque de Paris André Vingt-Trois a aussi appelé ce samedi, je cite, les chrétiens à saisir leurs élus de la gravité de l'enjeu qu'est le mariage pour les couples de même sexe, oubliant quelques instants, ou le vilain hors-la-loi, que l'église n'a pas son mot à dire sur les mariages civils puisqu’elle est censée obéir à la loi de 1905 sur sa séparation d’avec l'Etat. Le mot liberté hurle à mes orteils, effrayant ainsi la moutarde dans mes mollets, d’où ma démangeaison nasale ! Comme d'habitude et atteignant les quatre coins du globe, le triste spectacle du serpent du racisme ordinaire qui se mordille la queue !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines