Magazine Culture

Le chômage en Espagne ne cesse de grimper

Publié le 05 novembre 2012 par Eldon

© Inconnu

Comme prévu, le chômage en Espagne ne cesse de grimper, grimper, grimper… Il a dépassé le record historique des 25 % de la population puisqu’il a atteint les 25,02 au troisième trimestre (dont plus de 52% pour les 16-24 ans).  Ajoutez-y les 350 000 expulsions depuis 2008  et le tableau sera complet.

Désormais la Grèce et l’Espagne ont les taux de chômage les plus élevés des pays « industrialisés ».

Le gouvernement Rajoy est optimiste. Il espère pourtant le ramener  fin 2012 à 24,6%, puis  en 2013, à 23,3%. Y a pas à dire, l’austérité est efficace. Les Islandais ont vraiment fait n’importe quoi.

L’Espagne a deux ans pour récupérer 150 milliards d’euros. Une paille. En attendant, impôts, coupes budgétaires, augmentation de la TVA baisse des retraites,… La Totale.

Mince consolation en attendant des jours meilleurs, 5 ans pour Angela Merkel, les juges espagnols jonglent avec la loi pour protéger les victimes des expulsions de leur logement. Le quotidien El Pais, rapporte aujourd’hui, comment beaucoup de juges, avec des verdicts qualifiés d’avant-garde, font tout pour protéger les Espagnols, n’hésitant pas à faire référence à des  » enrichissements injustifiés », « des abus de droits » et même des « pratiques relevant de l’usure » (El Pais, en espagnol).

Les Espagnols  s’insurgent contre les expulsions relevant le fait que bon nombre de banques à leur origine, ont été sauvées de la faillite par l’Etat espagnol, c’est à dire par ceux-mêmes qui se font expulser aujourd’hui. Le sauvetage des  banques espagnoles a coûté 100 milliards d’euros prêtés généreusement par L’UE sans conditions de « sacrifices » s’est entaché de préciser le gouvernement. Ah bon, parce qu’être expulsé et se retrouver à la rue n’en est pas un sacrifice? Il y en a qui vont être heureux de l’apprendre. (L’Expansion). Mais ce qui compte, c’est que c’est l’euro qui a gagné (France 24)

Malgré cela, le rythme des expulsions continue, 1 toutes les 8 min, 520 par jour, en moyenne. Eh oui. Les médecins peuvent se prévaloir d’une clause de conscience pour refuser un avortement, mais les policiers chargés des expulsions et les juges ne le peuvent pas… Allez savoir pourquoi.

On voit bien comment l’austérité n’est qu’une vaste fumisterie. Vous êtes dans le rouge? On va vous expulser, vous empêcher de consommer, tout faire pour que vous restiez au chômage, vous enlever les aides sociales et de santé. Vous priver des moyens de vous refaire, débrouillez-vous. Mais vous allez voir. Ça va aller mieux d’ici quelque temps, 5 ans à peu près. Faut de la rigueur, retenir son souffle, rendre l’Europe rentable, vous comprenez, n’est-ce pas? Votre sacrifice et essentiel.

Source: L’Expansion -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eldon 6078 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte