Magazine

Max Mosley : le scandale

Publié le 31 mars 2008 par Patrick

Max Mosley se retrouve impliqué dans un énorme scandale. Le président de la FIA aurait en effet été surpris dans une orgie sadomaso à connotation nazie avec cinq prostituées dans une maison proche du quartier de Chelsea, à Londres. Le tabloïd anglais News of the world propose même une vidéo sur son site internet! Dans une déclaration à la presse, la FIA a répondu qu'il s'agissait d'une affaire personnelle entre Mosley et le journal et qu'elle n'interviendrait pas.

Des associations juives britanniques se sont indignées lundi après la diffusion d'une vidéo montrant le président de la fédération internationale de l'automobile (FIA), Max Mosley, lors d'une séance sado-masochiste évoquant selon la presse un camp de concentration nazi.

Le tabloïd News of the World a publié dimanche des photographies et mis en ligne une vidéo de Mosley dans une séance sado-masochiste à Londres, en compagnie de cinq jeunes femmes, dont certaines apparaissent vêtues d'un uniforme rayé de prisonnier.

Selon le Times, qui parle d'une "orgie nazie", M. Mosley s'exprime en allemand et joue tour à tour le rôle d'un détenu et d'un gardien de camp de concentration.

"C'est une insulte à des millions de victimes, de survivants, ainsi qu'à leurs familles. Il devrait s'excuser. Il devrait démissionner", a réagi l'Holocaust Centre.

Dans le Times, Karen Pollock, directrice générale de l'Holocaust Educational Trust, a jugé que le fait que Mosley soit "dans une telle position d'influence et de pouvoir dépassait l'entendement. C'est cinglé et dépravé", a-t-elle ajouté.

"Si quelqu'un m'avait dit ça sans preuve, j'aurais eu du mal à le croire", a de son côté reconnu dans le quotidien The Times le patron de la F1 et associé de longue date de Mosley, Bernie Ecclestone.

"C'est un comportement dérangeant. C'est incroyable, spécialement quand on connaît son histoire" familiale", a estimé auprès de l'AFP Edie Friedman, directrice du Jewish Council for Racial Equality. "Cela semble démontrer un certain attachement aux symboles nazis. Ce n'est jamais loin de la surface, même après tant d'années", a-t-elle ajouté.

Max Mosley est le fils d'Oswald Mosley, fondateur de la British Union of Fascists (BUF) et leader des "chemises noires" britanniques dans les années 1930. Les parents de Max Mosley se sont mariés en 1936 chez Joseph Goebbels à Berlin. Oswald Mosley a été emprisonné par les autorités britanniques durant la Seconde guerre mondiale. Il est connu pour avoir été un ami proche d'Adolf Hitler.

Selon le Times, Mosley compte porter plainte pour atteinte à sa vie privée par le News of the World.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patrick 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte