Magazine High tech

Steam of Lethis au salon Art to Play

Publié le 05 novembre 2012 par Meidievil @gamerslive
Steam of Lethis au salon Art to Play

Vous le savez tous, j’ai une affection toute particulière pour les jeux indépendants et pas cher. Les gars (et les filles, ça se fait de plus en plus) qui bossent comme des esclaves dans le garage humide de leurs parents et se nourrissent prioritairement de junk food et de boissons gazeuses genre Breizh Cola (hop, petit placement de produit), moi ça me botte. Qui sait, ce peut être l’occasion de découvrir le prochain Bill Gates, d’aider un nouveau Zuckerberg à changer le monde, de promouvoir l’émergence d’un nouvel ordre mondial. Enfin … moi je dis ça, je dis rien. Et puis d’abord, de quoi je voulais vous parler ?

Me voilà revenu à moi. Je ne peux décidément pas m’empêcher d’en faire des caisses. Ce qui va nous intéresser aujourd’hui, ce sont les gars (ils sont 9 et ont de grandes et saines ambitions) qui s’affairent sur Steam of Lethis, un MMORPG Steampunk « en 2D isométrique, conçu par une équipe 100 % amateur, au design proche du dessin animé ». Une sorte de back to schools qui promet de rafraichir les neurones de quelques vieux gamers isolés par le système, la pression sociale, … tout ce qui peut interférer avec leur passion des jeux de rôle de l’ère précédente. Alors que s’est-il passé ? On va la faire courte. Magie, vapeur, deux mondes qui s’opposent. Oui c’est lapidaire. « C’est dans ce contexte que l’empereur Wilhem IV a demandé au professeur Alström de concevoir une machine capable de canaliser la vapeur et de l’accumuler pour en faire une source inépuisable d’énergie ». Mazette, encore une aventure épique (on peut l’espérer).

Les bases sont posées. Maintenant, information importante sinon capitale, Steam of Lethis sera présenté, avec le trac de la virginité, au Art to Play de Nantes les 24 et 25 novembre de cette année. Quantité de goodies « exclusifs » seront de la fête. Cartes postales, artbooks, bijoux steampunk, … de quoi redonner le sourire aux collectionneurs et au gamin qui sommeille en nous. Aucune date annoncée, mais l’espoir de voir débarquer une démo sera évoqué face to face avec le public nantais. Les images sont rassurantes quant aux choix artistiques de cette bande. Et même mieux, elles sont prometteuses. Alors, heureux ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Meidievil 2727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog